Tiago

Tiago, de son vrai nom Tiago Cardoso Mendes, est un footballeur portugais né le à Viana do Castelo (Portugal) qui évolue au poste de milieu relayeur. Il devient l'entraîneur adjoint de l'Atlético de Madrid.

Pour les articles homonymes, voir Thiago.

Tiago

Tiago avec l'Atlético de Madrid en 2013.
Situation actuelle
Équipe Atlético de Madrid (adjoint)
Biographie
Nom Tiago Cardoso Mendes
Nationalité Portugais
Naissance
Lieu Viana do Castelo (Portugal)
Taille 1,83 m (6 0)
Poste Milieu relayeur
Parcours junior
Années Club
1995-1996 SC Vianence
1997-1998 Âncora Praia
1998-1999 Sporting Braga
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1999-2002 Sporting Braga062 0(4)
2002-2004 Benfica Lisbonne087 (24)
2004-2005 Chelsea FC052 0(4)
2005-2007 Olympique lyonnais080 (13)
2007-2010 Juventus FC053 0(0)
2010-2017 Atlético de Madrid 220 (19)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2002-2017 Portugal066 0(3)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2017- Atlético de Madrid adjoint
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 16 mai 2019

Biographie

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2017). 
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Débuts au Portugal (1999-2004)

Il commence sa carrière en 1999 au Sporting Braga. Il commence à jouer dans l'équipe réserve durant la saison 1999-2000 et intègre l'équipe première dès sa première saison. Il est transféré en janvier 2002 dans le club phare du football portugais, le Benfica. Titulaire indiscutable, il devient au milieu de terrain l'un des maîtres à jouer de l'équipe de Lisbonne. Il intègre alors logiquement l'équipe nationale du Portugal le 20 novembre 2002 à l'occasion d'un match opposant la sélection portugaise à l'équipe d'Écosse. Des rumeurs portent à croire que le jeune milieu de terrain avait alors attiré l'attention d'Arsène Wenger, le manager d'Arsenal alors à la recherche d'un joueur capable de remplacer Patrick Vieira supposé en partance en 2003. Patrick Vieira prolongea finalement son contrat et resta à Arsenal une saison supplémentaire.

Passage à Chelsea (2004-2005)

À la fin de la saison 2004, Tiago quitte Benfica pour le championnat anglais. Il rejoint alors pour une somme d'environ dix millions de livres (quinze millions d'euros) le club londonien de Chelsea et son nouvel entraîneur, le Portugais José Mourinho. Il réalise une bonne saison 2004-2005 en participant à trente-quatre matchs de championnat et onze matchs de Ligue des champions. Les supporters de Chelsea gardent un bon souvenir de la saison de cet infatigable travailleur du milieu de terrain, également auteur de quatre buts. Ils se rappellent plus particulièrement d'un magnifique but inscrit d'une frappe lointaine lors d'une victoire 3-1 contre le rival Manchester United. En août 2005, Tiago est transféré à l'Olympique lyonnais pour sept millions de livres (douze millions d'euros). Beaucoup à Chelsea étaient déçus de son départ. Ce départ de Tiago devenait cependant quasiment inéluctable avec l'arrivée de Michael Essien à Chelsea qui faisait alors le chemin inverse.

Années lyonnaises (2005-2007)

Tiago sous les couleurs de l'Olympique lyonnais.

Dès sa première saison à l'Olympique lyonnais, Tiago devient l'une des pièces maîtresses du milieu de terrain de l'équipe lyonnaise. Son intégration à l'équipe est facilitée par la présence de nombreux Brésiliens dans l'équipe lyonnaise partageant avec lui la même langue. Les supporters lyonnais apprécient particulièrement sa régularité et son travail incessant. Par ailleurs, Tiago joue régulièrement dans l'équipe du Portugal, sans pour autant s'imposer comme un titulaire incontestable aux yeux du sélectionneur Luiz Felipe Scolari. Ses principaux concurrents au milieu de terrain sont Maniche, Costinha ou Petit.

Il marque son premier but avec Lyon lors de la 8e journée de championnat contre Lens (1-1), puis un autre à Rennes 11 jours plus tard pour une victoire 3-1 au stade de la route de Lorient. Il inscrira un nouveau but lors de la 21e journée lors de l'Olympico contre Marseille, victoire 2-1 à Gerland. Il se distinguera surtout lors du match retour de LDC contre le PSV Eindhoven en inscrivant un doublé et en rendant une copie parfaite pour une victoire 4-0 des lyonnais. Il marquera ensuite le seul but du match contre Troyes pour une victoire 0-1 lors de la 33e journée, puis un dernier but contre Le Mans à l'ultime journée du championnat, parachevant une victoire de l'OL 8-1, et le 5e titre de champion de France des Gones. La première saison de Tiago sous le maillot lyonnais lui permet d'être sélectionné pour le Ballon d'or 2006.

Lors de la saison 2006-2007, il marquera respectivement à Nice et Lorient (victoire 4-1 et 3-1), puis lors du derby à Gerland, il offre la victoire aux gones grâce à un petit ballon piqué (2-1), il marquera plus en championnat jusqu'au match retour contre ces mêmes stéphanois, en inscrivant l'un des plus beaux buts de la saison, une merveille de frappe lobée, tout en finesse, auquel Jeremie Janot ne peut rien faire, pour une victoire finale 3-1 des lyonnais en terre ennemie. Il marquera aussi lors de cette saison 2 buts en Ligue des Champions, contre le Real Madrid et le Steaua Bucarest.

Juventus FC (2007-2010)

Lors du Mercato 2007, après deux années passées à l'Olympique lyonnais, il est transféré à la Juventus de Turin pour 13 millions d'euros, plus 2 millions d'euros additionnels en fonction des résultats sportifs du club italien au cours des 3 prochaines saisons. Il signe un contrat de 5 ans avec la formation turinoise. Depuis, il ne joue qu'en de très rares occasions, l'entraîneur lui préférant d'autres joueurs lorsqu'il n'est pas blessé. Il n'est plus appelé en équipe nationale à cause de son faible temps de jeu.

Cependant, depuis novembre 2008, et des prestations de haut vol, Tiago devient petit à petit un titulaire dans le onze turinois qui fait face aux blessures conjuguées de Zanetti et Poulsen. Après une légère blessure durant le match perdu face à l'inter de Milan, le 22 novembre 2008, il forme depuis son retour à la mi-janvier avec Sissoko un duo complémentaire et efficace en récupération.

Atlético de Madrid (2010-2017)

En manque de temps de jeu à la Juventus, il est prêté en janvier 2010 à l'Atlético de Madrid. S'intégrant parfaitement au collectif madrilène, il participe à la belle fin de saison de l'Atlético et remporte la Coupe du Roi. Ayant disputé la Ligue des champions de l'UEFA 2009-2010, il ne participe cependant pas à la victoire de son club en Ligue Europa à la fin de cette saison. Il est convoqué pour participer avec la sélection portugaise à la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. À cette occasion, il inscrit justement ses deuxième et troisième buts en sélection, le 21 juin 2010, face à la Corée du Nord (7-0). C.Ronaldo, élu meilleur joueur de ce match donnera son trophée à Tiago, qui le méritait plus que lui selon ses dires, Tiago avait mis 2 but et Ronaldo 1 seul.

En août 2010, et sur demande du joueur, celui que l'on nomme en Italie Lavatrice (la machine à laver) ou encore Bradipo[1], est prêté une saison supplémentaire par la Juventus à l'Atlético de Madrid. Le 4 novembre 2010, Tiago inscrit un but sensationnel contre Rosenborg en Ligue Europa. Partant du milieu de terrain, il élimine 3 joueurs adverses avant de placer une frappe imparable des 23 mètres. Bien qu'il inscrit quelques buts importants pour son club, il apparait moins incontestable au sein du milieu de terrain des colchoneros. Mario Suárez, Paulo Assunção et Raúl García rognent en effet de plus en plus le temps de jeu du Portugais.

Le 17 janvier 2011, il décide de mettre un terme à sa carrière internationale, après 58 sélections et 3 buts au compteur.

Le 20 juillet 2011, il résilie son contrat avec la Juventus de Turin et signe avec l'Atlético de Madrid pour deux ans.

Il participe à la finale perdue de son équipe face au Réal Madrid en Ligue des Champions (victoire 4-1 des madrilènes après prolongations).

Il met un terme à sa carrière de joueur à l'issue de la saison 2016-2017 dans l'idée d'intégrer le staff de l'entraîneur de l'Atletico Diego Simeone.

Statistiques

Statistiques de Tiago au 11 mai 2017[2],[3]
Saison Club Championnat Coupe nationaleCoupe de la LigueSupercoupeCompétition(s)
continentale(s)
PortugalTotal
Division MB MBMBMBCMBMBMB
1999-2000 Sporting Braga Superliga 18 1 - ---------- 181
2000-2001 Sporting Braga Superliga 27 0 - ---------- 270
2001-2002 Sporting Braga Superliga 17 3 - ---------- 173
Sous-total 624----------- 624
2001-2002 Benfica Lisbonne Superliga 15 1 - ---------- 151
2002-2003 Benfica Lisbonne Superliga 31 13 - --------40 3513
2003-2004 Benfica Lisbonne Superliga 29 5 3 2----C1+C31+80+360 4710
Sous-total 751932-----93100 9724
2004-2005 Chelsea FC Premier League 34 4 4 020--C111050 564
2005-2006 Chelsea FC Premier League - - - ---10---10 20
Sous-total 344402010-11060 584
2005-2006 Olympique lyonnais Ligue 1 29 5 3 0----C182110 517
2006-2007 Olympique lyonnais Ligue 1 27 4 2 030--C182101 507
Sous-total 5695030---164211 10114
2007-2008 Juventus FC Série A 20 0 3 0-------10 240
2008-2009 Juventus FC Série A 15 0 2 0----C13050 250
2009-2010 Juventus FC Série A 7 0 - -----C13050 150
Sous-total 42050-----60110 640
2009-2010 Atlético de Madrid (prêt) Liga 18 2 5 1-------72 305
2010-2011 Atlético de Madrid (prêt) Liga 31 4 2 0----C36130 425
2011-2012 Atlético de Madrid Liga 24 0 - -----C380-- 320
2012-2013 Atlético de Madrid Liga 22 2 3 0----C350-- 302
2013-2014 Atlético de Madrid Liga 23 2 3 0----C170-- 332
2014-2015 Atlético de Madrid Liga 31 5 1 0--10C14080 455
2015-2016 Atlético de Madrid Liga 14 1 - -----C150-- 191
2016-2017 Atlético de Madrid Liga 11 1 - -----C130-- 141
Sous-total 17417141--10-381182 24521
Total sur la carrière 443533135020-808663 62767

Palmarès

En club

En sélection

Annexes

Références

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail du Portugal
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.