Tilbourg

Tilbourg (en néerlandais : Tilburg, brabançon : Tilbörg) est une commune et ville des Pays-Bas de la province du Brabant-Septentrional.

Tilbourg

Héraldique.

Drapeau.

L'église Saint-Denis de Tilbourg
Noms
Nom néerlandais Tilburg
Administration
Pays Pays-Bas
Province Brabant-Septentrional
Bourgmestre
Mandat
Theo Weterings (VVD)
Code postal 5000-5049, 5056, 5070, 5071
Indicatif téléphonique +(31)
Démographie
Gentilé Tilbourgeois(e)
Population 213 032 hab. (mai 2016[1])
Densité 1 788 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 33′ 00″ nord, 5° 05′ 00″ est
Superficie 11 915 ha = 119,15 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Brabant-Septentrional
Tilbourg
Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas
Tilbourg
Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas
Tilbourg
Liens
Site web www.tilburg.nl

    Le nom de la ville viendrait de "Til" et "börg", signifiant ville en brabançon. Cela signifierait la ville de Til.

    Le , la commune de Tilbourg comptait 210 175 habitants. Les habitants de Tilbourg sont appelés les Tilbourgeois.

    Géographie

    Situation

    L'université de Tilbourg (Universiteit van Tilburg ou Tilburg University) se trouve dans la ville de Tilbourg.

    Localités

    Communes limitrophes

    Histoire

    Au carrefour de nombreux voies et chemins anciens, Tilbourg attesté par les archives dès 709 plutôt comme un lieu de passage rural des troupeaux et des voyageurs surveillés par des antiques "castra préservés" que comme une ville semble s'être tardivement urbanisée sous la houlette des seigneurs locaux au XIe siècle. La noblesse locale tente toujours d'accaparer les taxes et droits des nombreux péages, mais perd ensuite rapidement l'emprise grâce à l'essor urbain dirigé par des bourgeois au XIIe siècle.

    La tradition textile de Tilburg est ancienne, en particulier sa renommée par le travail de la laine[2]. Tilburg fait partie des puissantes villes du Brabant qui ont influencé la politique de l'Europe occidentale, parfois de manière violente entre Angleterre et France, à partir du XIVe siècle.

    Dès 1815, avec la réunion imposée par le traité de Vienne du royaume de Hollande avec les anciens pays-bas autrichiens et la principauté de Liège, sous l'autorité monarchique de Guillaume de Hollande, le Brabant néerlandais se trouve dans une position privilégiée, et notamment l'axe routier prépondérant passant par Tilbourg. La ville bénéficie également de l'attention et des largesses du prince héritier Guillaume. Mais ce prince, responsable de la politique dans les anciens pays catholiques, est chassé par la Révolution amenant la création de la Belgique. Tentant d'abord reconquérir son "apanage catholique", il fait de Tilburg, une de ses résidences préférées.

    Tilburg, nœud ferroviaire important à partir de 1860, est devenu plus tard un centre de maintenance de locomotives à vapeur et des voies ferrées.

    À la fin du XIXe siècle, Tilburg est une ville industrielle prospère marquée par ses nombreuses filatures et brasseries. La vitalité démographique catholique n'est pas étrangère à sa rapide croissance après 1880.

    Démographie

    La ville actuelle, incluant les villages de Berkel-Enschot et Udenhout, compte plus de 210 000 habitants. C'est la seconde entité urbaine du Brabant-Septentrional et la sixième des Pays-Bas. L'aire métropolitaine incluant en particulier Goirle dépasse les 300 000 habitants.

    Historique de la population

    Évolution récente
    Commune Agglomération Aire urbaine
    1960 136 991 146 019 178 072
    1970 152 589 164 017 202 708
    1980 151 799 168 137 214 123
    1990 156 421 175 366 226 482
    2000 193 116 215 419 279 654
    2009 203 464 225 930 292 498

    Origines des habitants

    Nombre Pourcentage
    Autochtones 157 774 77,54
    Allochtones occidentaux 17 602 8,65
    Allochtones non occidentaux 28 111 13,81
    Turquie 7 786 3,8
    Maroc 5 483 2,7
    Indonésie 5 077 2,5
    Antilles néerlandaises 4 333 2,1
    Suriname 3 315 1,6
    Somalie 1 159 0,6
    Autres 20 811 10,1

    Personnalités

    Culture

    La ville accueille plusieurs festivals de renommée mondiale :

    Notes et références

    Voir aussi

    Liens externes

    L'Église Saint-Joseph (Sint Jozefkerk).
    • Portail des Pays-Bas
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.