Tim Pedley

Timothy John "Tim" Pedley (né le ) est un mathématicien britannique et un ancien titulaire de la chaire G. I. Taylor (en) de professeur de mécanique des fluides à l'Université de Cambridge[1]. Son principal domaine de recherche est l'application de la mécanique des fluides à la biologie et à la médecine[2].

Tim Pedley
Biographie
Naissance
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Directeur de thèse
Distinctions
Mayhew Prize (en) ()
Prix Adams ()

Formation et carrière

Pedley a obtenu son doctorat en 1966 à l'Université de Cambridge sous la direction de George Batchelor avec une thèse intitulée « Plumes, Bubbles and Vortices »[3]. Il a passé ensuite trois ans à l'Université Johns-Hopkins en tant que post-doctorant. De 1968 à 1973, il a été professeur à l'Imperial College de Londres, après quoi il a rejoint le Département de mathématiques appliquées et de physique théorique (DAMTP) à l'Université de Cambridge. Il est resté à Cambridge jusqu'en 1990, quand il est parti pour l'Université de Leeds pour y être professeur de mathématiques appliquées. En 1996, il est retourné à Cambridge et de 2000 à 2005, il était à la tête du DAMTP[4].

Prix et distinctions

En 1963, Tim Pedley reçoit le Prix Mayhew (en) et en 1977 il est lauréat du Prix Adams. Il est membre du Gonville and Caius College, à Cambridge[5] et il a été élu membre de la Royal Society en 1995[6]. En 2008 Pedley et James D. Murray ont été conjointement lauréats de la Médaille d'or (en) de l'Institute of Mathematics and its Applications en reconnaissance de « leur contribution exceptionnelle à l'enseignement des mathématiques et de ses applications sur une longue période »[7]. De 2000 à 2006, Pedley a été rédacteur du Journal of Fluid Mechanics.

Recherches

Pedley a été le pionnier de l'application de la mécanique des fluides à la compréhension des phénomènes biologiques. Son ouvrage le plus connu inclut l'étude de l'écoulement du sang dans les artères, les interactions flux-structure dans des tubes élastiques, le débit et la perte de charge dans le poumon, et le comportement collectif de micro-organismes en train de nager.

Ses travaux de recherche ont abordé des questions d'importance médicale, y compris des greffes de pontage artériel, le flux de l'urine des reins à la vessie, et la ventilation des prématurés. Son travail sur les micro-organismes a des applications à l'écologie du plancton[8].

Vie personnelle

Pedley est le fils de Richard Rodman Pedley et Jeanie Marie Mudie Pedley. Il a été scolarisé à la Rugby School et au Trinity College, à Cambridge.

En 1965, il a épousé Avril Jennifer Martin Uden, avec qui il a eu deux fils.

Références

  1. Elizabeth Sleeman, The International Who's Who 2004, Routledge, (ISBN 1-85743-217-7)
  2. « Timothy Pedley », EPSRC, (consulté le 22 juillet 2009)
  3. (en) « Tim Pedley », sur le site du Mathematics Genealogy Project
  4. « Professor T.J. Pedley », University of Cambridge Department of Applied Mathematics and Theoretical Physics (consulté le 22 juillet 2009)
  5. « Fellows of Gonville and Caius College », Cambridge University Reporter (consulté le 22 juillet 2009)
  6. « List of Fellows of the Royal Society 1660 – 2007 », Royal Society (consulté le 3 mars 2012)
  7. « IMA Gold Medal » (consulté le 16 mai 2018)
  8. « Timothy Pedley », London, Royal Society
(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Tim Pedley » (voir la liste des auteurs).

Liens externes

Ressources relatives à la recherche :
  • Portail des mathématiques
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.