Tirage (signe clinique)

En médecine, le tirage est un phénomène dans lequel les tissus mous de la cage thoracique sont « aspirés » vers l'intérieur de celle-ci lors de l'inspiration. On l’observe chez les patients atteints d'une pathologie respiratoire ; c’est un signe d'augmentation importante du travail respiratoire. Il s'explique par les fortes pressions négatives que produit un patient qui respire contre de fortes résistances. Le tirage a une valeur localisatrice du siège de l'obstruction : sus-sternal, intercostal, sous-sternal[2].

Pour les articles homonymes, voir tirage.
Tirage intercostal chez un nouveau-né, signe de détresse respiratoire[1]

On peut l'observer :

Le terme est parfois utilisé à tort pour désigner en général les signes de travail respiratoire augmenté, dont l'utilisation des muscles accessoires de la respiration et la respiration paradoxale.

Notes et références

  1. (en) Malcolm I. Levene, David Ian Tudehope,Michael John Thearle, Essentials of neonatal medicine, Malden, Wiley-Blackwell, , 3e éd. (ISBN 978-0-632-05163-2, LCCN 99038947, lire en ligne), p. 28
  2. « Cours », sur campus.cerimes.fr (consulté le 8 mai 2019)

Annexes

Articles connexes

  • Portail de la médecine
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.