Tomáš Hubočan

Tomáš Hubočan, né le à Žilina (Tchécoslovaquie), est un footballeur international slovaque qui évolue au poste de défenseur à l'Omonia Nicosie.

Tomáš Hubočan

Hubočan avec le Dynamo Moscou en 2014.
Situation actuelle
Équipe Omonia Nicosie
Numéro 15
Biographie
Nationalité Slovaque
Naissance
Lieu Žilina (Tchécoslovaquie)
Taille 1,83 m (6 0)
Période pro. 2004-
Poste Défenseur
Parcours junior
Années Club
MŠK Žilina
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2004-2008 MŠK Žilina 040 0(1)
2006 ViOn Zlaté Moravce 003 0(1)
2008-2014 Zénith Saint-Pétersbourg 164 0(1)
2014-2016 Dynamo Moscou 051 0(2)
2016-2019 Olympique de Marseille 020 0(0)
2017-2018 Trabzonspor 024 0(0)
2019- Omonia Nicosie 014 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2006-2019 Slovaquie 065 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 19 Février 2020

Avec sa sélection, il participe à l'Euro 2016.

Biographie

Carrière en club

MŠK Žilina

Formé au MŠK Žilina, il intègre l'équipe première lors de la saison 2004-2005. Après deux saisons avec son club formateur, il est prêté au Zlaté Moravce avec qui il participe à trente-six rencontres. Après son retour de prêt, il est champion de Slovaquie en 2007 puis remporte la Supercoupe de Slovaquie la même année face au Zlaté Moravce où il a été prêté la saison précédente.

Passage en Russie

En février 2008, il rejoint le Zénith Saint-Pétersbourg en Russie. Il joue peu lors des deux premières saisons mais gagne tout de même la Supercoupe de Russie en 2008. Il gagne du temps de jeu lors de la saison 2010. Cette même année, le club est champion de Russie et remporte la Coupe de Russie. Il devient un titulaire indiscutable à partir de la saison 2011-2012 où le Zénith remporte son deuxième titre de champion consécutif. Il est vice-champion lors des deux saisons suivantes.

Lors de l'été 2014 et après six ans et demi au Zénith, Tomas Hubocan quitte le club et rejoint le Dinamo Moscou[1]. Le club termine la saison à la 4e place du championnat mais est relégué la saison suivante en seconde division russe.

Olympique de Marseille

Dans la possibilité de résilier alors son contrat, il rejoint l'Olympique de Marseille le 8 juillet 2016 et devient le premier Slovaque a porter les couleurs du club phocéen[2]. Il joue son premier match officiel comme titulaire lors de la première journée de Ligue 1, contre Toulouse FC. Il connaît néanmoins une première saison mitigée, jouant seulement quatorze rencontres toutes compétitions confondues.

N'entrant plus dans les plans de Rudi Garcia, il rejoint le club turc de Trabzonspor en prêt le 7 septembre 2017. Il joue régulièrement et totalise vingt-quatre rencontres toutes compétitions confondues lors de la saison 2017-2018.

De retour à Marseille pour la saison 2018-2019, il ne joue que trois rencontres, dont deux un championnat. Son contrat n'est pas renouvelé et il quitte le club en fin de saison.

En sélection

Il est sélectionné en équipe nationale de Slovaquie pour la première fois en décembre 2006 et joue son premier match en sélection lors d'un match amical contre les Émirats arabes unis. Il joue sa seconde sélection un an plus tard et enchaîne quatre matchs fin 2007 et début 2008. Il retrouve ensuite la sélection en 2010 pour ne plus la quitter.

Il participe aux éliminatoires à l'Euro 2016 où la Slovaquie se qualifie pour la première fois des son histoire en terminant derrière l'Espagne. Il fait partie de la liste des 23 pour participer à l'Euro 2016 et joue deux matchs avant d'être éliminé en huitième de finale contre l'Allemagne.

Statistiques

Statistiques de Tomáš Hubočan au 31 janvier 2020[3]
Saison Club Championnat Coupe nationaleCoupe de la LigueCompétition(s)
continentale(s)
SlovaquieTotal
Division MB MBMBCMBMBMB
2004-2005 MŠK Žilina Fortuna Liga 2 0 - -------- 20
2006-2007 MŠK Žilina Fortuna Liga 26 1 - ------10 271
2007-2008 MŠK Žilina Fortuna Liga 10 0 - ---C32020 140
Sous-total 381-----2030 431
2005-2006 FC ViOn Zlaté Moravce (prêt) Fortuna Liga 3 1 - -------- 31
Sous-total 31--------- 31
2008 Zénith Saint-Pétersbourg Premier-Liga 11 0 2 0--C12020 170
2009 Zénith Saint-Pétersbourg Premier-Liga 10 0 1 0--C110-- 120
2010 Zénith Saint-Pétersbourg Premier-Liga 23 0 3 0--C1+C34+30+140 371
2011-2012 Zénith Saint-Pétersbourg Premier-Liga 30 0 4 0--C19080 510
2012-2013 Zénith Saint-Pétersbourg Premier-Liga 24 0 4 0--C1+C35+4070 440
2013-2014 Zénith Saint-Pétersbourg Premier-Liga 15 0 1 0--C18060 300
Sous-total 1130150---361270 1911
2014-2015 Dynamo Moscou Premier-Liga 18 1 1 0--C38080 351
2015-2016 Dynamo Moscou Premier-Liga 22 1 2 0-----80 321
Sous-total 40230---80160 672
2016-2017 Olympique de Marseille Ligue 1 13 0 - -10---60 200
2017-2018 Olympique de Marseille Ligue 1 1 0 - ---C32020 50
2018-2019 Olympique de Marseille Ligue 1 2 0 - ---C31040 70
Sous-total 160--10-30120 320
2017-2018 Trabzonspor (prêt) Süper Lig 20 0 4 0-----70 310
Sous-total 20040-----70 310
2019-2020 Omonia Nicosie Cyta Championship 9 0 1 0------- 100
Sous-total 9010------- 100
Total sur la carrière 239423010-491650 3775

Palmarès

Avec le MŠK Žilina, son club formateur, il est champion de Slovaquie en 2007 et vice-champion en 2005. Il remporte également la Supercoupe de Slovaquie en 2007[4].

Parti ensuite en Russie, sous les couleurs du Zénith Saint-Pétersbourg, il est champion de Russie à deux reprises consécutivement en 2010 et en 2012 puis vice-champion en 2013 et 2014. Il remporte la Coupe de Russie en 2010 et la Supercoupe de Russie en 2008 et 2011. Il est également finaliste de la Supercoupe de Russie en 2012 et 2013.

Références

  1. « Hubocan rejoint le Dinamo Moscou », sur lequipe.fr,
  2. « Tomas Hubocan est Olympien », sur om.net,
  3. « Fiche de Tomáš Hubočan », sur footballdatabase.eu
  4. (cs) « Slovensko - Superpohár 2007/2008 », sur eurofotbal.cz (consulté le 25 juin 2016)

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail de la Slovaquie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.