Tombe des Chenets

La tombe des Chenets (en italien, Tomba degli Alari) est une tombe étrusque à hypogée de la nécropole de Banditaccia à Cerveteri.

Tombe des Chenets
Présentation
Type
Localisation
Adresse

Histoire

La tombe des Chenets date du VIe siècle av. J.-C. et fait partie des 4 tombes du Tumulo II[1]. Son nom provient de l'abondant matériel culinaire trouvé sur place dont des chenets en fer dans la chambre de gauche.

Il s'agit d'une des rares tombes qui ont échappé aux tombaroli ; elle a été ouverte le en présence du prince et de la princesse Ruspoli, de l'ambassadeurTittoni et d'autres personnalités romaines comme le rapporte Mengarelli[2].

Description

La tombe à entrée unique (commune avec celle des Jarres) est constituée de deux chambres latérales. Restée inviolée pendant deux millénaires et demi, elle contenait une grande quantité de récipients et chaudrons en bronze, des broches et trépieds pour la cuisson de viande ainsi qu'un service de table de 109 pièces ; des vases protocorinthiens étaient encore accrochés aux parois par des clous oxydés.

Il s'agit d'une tombe féminine comme l'attestent les objets particulier du riche mobilier funéraire : ornements d'or, vases pyxides imitant des coffrets de bois à bijoux, petits vases de toilette à parfums et onguents.

Notes et références

  1. avec la Tombe des Jarres, la Tombe des Vases grecs, la Tombe de la Cabane et la Tombe des Lits et des Sarcophages
  2. Jacques Heurgon, La Vie quotidienne des Étrusques, Hachette, 1961 et 1989, p. 184
  • Portail de l’archéologie
  • Portail de la mort
  • Portail du monde antique
  • Portail des Étrusques
  • Portail du Latium
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.