Tony Millionaire

Tony Millionaire (né Scott Richardson en 1956 à Boston) est un cartooniste et dessinateur et auteur de comic américain. Il est notamment connu et reconnu pour être l'auteur de Sock Monkey (en) et Maakies (en).

Tony Millionaire
Tony Millionaire à l’Alternative Press Expo 2010.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Faculté d'art et design du Massachusetts (en)
Activités

Biographie

Pseudonyme

Quand on l'interroge sur l'utilisation d'un nom de plume, Millionaire soutient que « Tony Millionaire » est son véritable nom[1]. Il a par ailleurs déclaré que son nom de famille atypique venait d'un mot en ancien français qui signifiait « personne qui possédait un millier de serfs »[2]. Certains pensent que le nom « Tony Millionaire » trouve son origine dans un personnage de la série télé des années 1960, Jinny de mes rêves. Millionaire a aussi prévu que s'il publiait, dans le futur, des ouvrages plus grand public, il le ferait sous un alias différent, pour différencier ces travaux des autres, au rendu plus vulgaire[3],[4].

Publications

  • The Adventures of Tony Millionaire's Sock Monckey, 1998, 1999, 2000 ; Dark Horse Comics, 2002
    • Trad. Sock Monkey, Rackham (éditeur), 2002

Récompenses

  • 2000 : Prix Eisner du talent méritant une plus grande reconnaissance pour Sock Monkey
  • 2001 : Prix Eisner du meilleur auteur humoristique pour Maakies et Sock Monkey et de la meilleure publication humoristique pour Sock Monkey vol. 3
  • 2003 : Prix Eisner du meilleur auteur humoristique pour House at Maakies Corner
  • 2004 : Prix Harvey spécial pour d'humour pour Sock Monkey ; du meilleur comic strip en syndication pour Maakies
  • 2006 :
    • Prix Harvey du meilleur comic strip en syndication pour Maakies
    • Prix Ignatz du meilleur auteur pour Billy Hazelnuts
  • 2007 : Prix Eisner du meilleur auteur humoristique pour Billy Hazelnuts et Sock Monkey: The Inches Incidents

Références

Annexes

Bibliographie

Liens externes

  • Portail des comics
  • Portail des États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.