Tour de France à la voile

Créé en 1978 par Bernard Decré et Jérôme Reboul, le Tour de France à la voile est une course nautique qui relie chaque année durant le mois de juillet la Mer du Nord et la Côte d'Azur, au cours d'une dizaine d'actes dans les stations balnéaires françaises. Une trentaine d'équipages s'affrontent sur un parcours où se succèdent lors de chaque acte raids côtiers et parcours en stade nautique, de courtes régates où les concurrents naviguent au plus proche des côtes et du public[1],[2],[3].

Pour les articles homonymes, voir Tour de France (homonymie).
Tour de France à la voile
Le Tour de France à la voile à Marseille en 2009.
Généralités
Sport Course nautique sur bateaux monotypes reliant la Mer du Nord et la Côte d'Azur
Création 1978
Organisateur(s) Amaury Sport Organisation
Éditions 40 (en 2017)
Catégorie Course voile
Périodicité Annuelle
Participants Une trentaine d'équipages
Site web officiel tourvoile.fr

Organisation de la course

Une des règles essentielles est que tous les équipages naviguent sur le même type de bateau (monotype) pour que la victoire ne se joue que sur la qualité de l’équipage. Se sont ainsi succédé, au fur et à mesure des progrès techniques, les types de voiliers suivants :

Le M34, pour les épreuves de 2011

Depuis 1999, le bateau officiel du Tour de France à la Voile, le Farr 30, est un voilier à la fois rapide et stable tout en restant relativement simple d’utilisation. Et surtout, il est internationalement reconnu, ce qui attire de plus en plus d’équipages étrangers. Un nouveau bateau a été choisi pour la course en 2011 : le M34[4].

Après des débuts bon enfant en 1978, la course se professionnalise. Les plus grands noms de la voile participent à l’évènement : des navigateurs en solitaire Florence Arthaud et Loïck Peyron qui à cette occasion barra en 1991 le bateau engagé par l'école de voile Jeunesse et Marine et remporta l'édition 2004, aux plus célèbres skippers de la Coupe de l'America, avec en premier lieu son récent triple vainqueur Russell Coutts. La spécificité du Tour de France à la Voile réside dans la coexistence de 3 classements distincts (Général, amateur et étudiant) qui permet aux amateurs éclairés de se confronter aux plus grands noms de la voile.

Bertrand Pacé reste à ce jour le recordman du nombre de victoires sur l'épreuve avec 8 succès à son actif[5].

En juillet 1989, le tour de France à la voile dépose le bilan. Il aura fallu l'acharnement de quelques skippers et manageurs de bateaux pour qu'une grande course de substitution puisse se dérouler. Ce fut France Voile remporté par Ronic Saône et Loire skippé par Richard Sautieux.

Les villages

Alors que l’ambiance est tendue sur l’eau, la vie à terre s'organise en toute convivialité. Trois « villages » suivent ainsi la course de ville en ville, positionnés au plus près des centres-villes :

  • Le Village Animation est destiné aux 30 000 à 50 000 vacanciers qui viennent se promener à chaque étape au milieu des stands des partenaires de l’organisation et des concurrents, et assister aux remises des prix sur le podium.
  • Le Village Officiel est réservé aux relations entre l’organisation, les concurrents et la presse.
  • Le Village Assistance est un espace de vie où s'installent les concurrents et leurs accompagnateurs qui préfèrent le camping à l’hôtel. En effet, un équipage a besoin d’une équipe d’assistance à terre pour l’accueillir à l’arrivée, réparer les petits problèmes du bateau et transporter les affaires de ville en ville.

En 2012, ASO rachète le Tour de France à la voile aux Éditions Larivière.

Palmarès

  • 1978 : Marseille, François Pailloux
  • 1979 : Dunkerque, Joé Setten et Bertrand Pacé (1)
  • 1980 : Dunkerque, Damien Savatier (1)
  • 1981 : Dunkerque, Damien Savatier (2)
  • 1982 : Marseille, Jean-Paul Mouren
  • 1983 : Lanvéoc-Navale, Benoît Caignaert
  • 1984 : Europe, Philippe Hanin, Dominique d’Andrimont et Eric d'Andrimont
  • 1985 : Côtes d'Armor, Yannick Dupetit
  • 1986 : Le Havre, Benoît Caignaert
  • 1987 : Sète-Languedoc-Roussillon, Pierre Mas et Bertrand Pacé (2)
  • 1988 : Sète-Languedoc-Roussillon, Pierre Mas et Bertrand Pacé (3)
  • 1989 : Ronuc-Saône-et-Loire, Richard Sautieux
  • 1990 : Wasquehal, Hans Bouscholte et Philippe Delhumeau
  • 1991 : La Ciotat, Laurent Delage
  • 1992 : Sodifac-Roubaix, Jimmy Pahun et Jean-Pierre Dick
  • 1993 : Saint-Quentin-en Yvelines, Thierry Péponnet
  • 1994 : Saint-Pierre et Miquelon, Alain Fédensieu
  • 1995 : Baume & Mercier – Force EDC - Paris, Bernard Mallaret et Vincent Portugal (1)
  • 1996 : Édouard Leclerc – Région SCASO, Vincent Fertin, Paul Cayard et Sébastien Destremau
  • 1997 : CSC - Sun Microsystems, Bertrand Pacé (4) et Philipp Guigné
  • 1998 : Nantes & Saint-Nazaire - Bouygues Telecom, Luc Pillot
  • 1999 : Kateie, Luc Dewulf
  • 2000 : Barlo Plastics, Adrian Stead
  • 2001 : Virbac - St Raphaël - Générali, Jean-Pierre Dick
  • 2002 : Nantes St Nazaire, Pierre-Loïc Berthet (1)
  • 2003 : CapSport, Xavier Lecœur et Bernard Mallaret
  • 2004 : Bouygues Telecom, Pierre-Loïc Berthet (2)
  • 2005 : Toulon Provence Méditerranée COYCHyères, Fabien Henry (1)
  • 2006 : Région Île-de-France, Jean-Pierre Nicol
  • 2007 : Toulon Provence Méditerranée COYCHyères, Fabien Henry (2)
  • 2008 : Courrier Dunkerque, Daniel Souben (1) et Erwan Le Roux (1)
  • 2009 : Courrier Dunkerque, Daniel Souben (2) et Erwan Le Roux (2)
  • 2010 : Nouvelle-Calédonie, Bertrand Pacé (5) et Vincent Portugal (2)
  • 2011 : Sud de France/Languedoc-Roussillon, Bertrand Pacé (6) et Vincent Portugal (3)
  • 2012 : Toulon Provence Méditerranée COYCHyères, Fabien Henry (3)
  • 2013 : Groupama 34, Franck Cammas
  • 2014 : Courrier Dunkerque 3, Daniel Souben (3) et Erwan Le Roux (3)
  • 2015 : Spindrift, Xavier Revil et François Morvan
  • 2016 : Lorina Limonade - Golfe du Morbihan, Quentin Delapierre et Matthieu Salomon
  • 2017 : Fondation FDJ - Des pieds et des mains, Damien Seguin et Damien Iehl
  • 2018 : Lorina Limonade - Golfe du Morbihan, Quentin Delapierre (2)

Notes et références

Voir aussi

Liens externes

  • Portail de la course au large
  • Portail de la régate
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.