Tournoi de Wijk aan Zee

Le tournoi de Wijk aan Zee ou tournoi Tata Steel, créé en 1938, est un tournoi d'échecs qui se déroule dans la station balnéaire de Wijk aan Zee aux Pays-Bas. Ce tournoi a lieu tous les ans, habituellement en janvier.

Affiche présentant le tournoi Tata Steel 2018.

De 1938 à 1967, avec une interruption en 1945, le tournoi avait lieu à Beverwijk (commune à laquelle Wijk aan Zee est rattachée). Jusqu'en 1999, il était appelé Hoogovens Schaaktoernooi (« Tournoi d'échecs des hauts fourneaux ») avant que le groupe sidérurgique Corus ne le sponsorise de 2000 à 2010[1]. Depuis 2011, le tournoi est sponsorisé par l'entreprise sidérurgique indienne Tata Steel[2] qui a racheté le groupe Corus en 2007.

Depuis 1980, à l'exception des tournois de 1993 à 1995 et de l'édition 2014, le tournoi principal oppose 14 joueurs dans un tournoi toutes rondes. En 2014, lors de la 76e édition, il opposa douze joueurs. Tous les meilleurs joueurs du monde depuis 1945, à l'exception de Bobby Fischer, ont participé à ce tournoi. Le champion du monde Magnus Carlsen a remporté le tournoi principal sept fois et son prédécesseur, Viswanathan Anand, cinq fois.

Organisation

Le tournoi de Wijk aan Zee en 2018 (tournoi Tata Steel).
Le tournoi en 2013 (tournoi Tata Steel).
Le tournoi en 2010 (tournoi Corus).

Plusieurs tournois pour joueurs professionnels ont lieu simultanément :

  • le tournoi principal, dit tournoi « A » (ou groupe A), réservé aux joueurs de l'élite mondiale invités par le comité d'organisation ;
  • le tournoi « B » (ou groupe B), dont le vainqueur est généralement invité au tournoi principal l'année suivante ;
  • le tournoi « C » (jusqu'en 2013), qui permet aux jeunes talents néerlandais de s'aguerrir.

Dans cette formule, utilisée jusqu'en 2013, les trois tournois sont des tournois toutes rondes avec un seul tour, chaque joueur rencontrant une fois les 13 ou 11 autres joueurs. Parallèlement, plusieurs tournois opens sont réservés aux amateurs.

Depuis 2014, le tournoi C est supprimé[3], le tournoi A est également appelé tournoi Tata Steel Masters et le tournoi B est appelé tournoi Tata Steel Challengers.

En 2018, pour la première fois, un match en parties rapides fut organisé pour départager les premiers ex æquo, Magnus Carlsen et Anish Giri.

Vainqueurs

Depuis 1938, la liste des vainqueurs contient des noms prestigieux :

7 victoires (le record) 
5 victoires
4 victoires
3 victoires 
2 victoires

Parmi les joueurs qui ont remporté le tournoi une fois figurent les champions du monde Mikhaïl Botvinnik, Mikhaïl Tal, Tigran Petrossian, Boris Spassky et Vladimir Kramnik, ainsi que Paul Keres et Vassili Ivantchouk. En fait, des champions du monde dits « classiques » depuis la Seconde Guerre mondiale, seuls manquent Vassily Smyslov (une seule participation, cinquième en 1972) et Bobby Fischer (aucune participation).

Palmarès du tournoi A

Hoogovens Beverwijk (1938 à 1967)

Année Vainqueur(s) Points Deuxième(s) Troisième(s) Joueurs
1938Philip Bakker2,5 / 3Jilling van Dijk4
1939Nicolaas Cortlever3 / 3Hendrik van Steenis
1940Max Euwe3 / 3Hendrik van SteenisNicolaas Cortlever
1941Arthur Wijnans (en)
(20 ans)
2,5 / 3Nicolaas CortleverMax Euwe
1942Max Euwe4,5 / 5Nicolaas CortleverArthur Wijnans6
1943Arnold van den Hoek (en)5,5 / 7Wim Koomen
Arthur Wijnans
8
1944Theo van Scheltinga5 / 7Wim KoomenNicolaas Cortlever
1945 : pas de tournoi
1946Albéric O'Kelly7 / 9Gösta StoltzHaije Kramer10
1947Theo van Scheltinga7,5 / 9Nicolaas CortleverCenek Kottnauer
1948Lodewijk Prins6,5 / 9Theo van ScheltingaHendrik van Steenis
Nicolas Rossolimo
1949Xavier Tartakover6,5 / 9Paul Felix Schmidt
Theo van Scheltinga
1950Johannes Donner7 / 9Max Euwe
Nicolas Rossolimo
1951Herman Pilnik6,5 / 9Albéric O'KellyGeorg Kieninger
Haije Kramer
1952Max Euwe7,5 / 9Albéric O'KellyLudwig Rellstab
Daniel Yanofsky
1953Nicolas Rossolimo9 / 11Albéric O'KellyMax Euwe
Roman Toran
Johannes Donner
Haije Kramer
12
1954Vasja Pirc
Hans Bouwmeester
6 / 9Lodewijk Prins10
1955Borislav Milić6,5 / 9Johannes Donner
Hans Bouwmeester
1956Gideon Stahlberg6,5 / 9Herman PilnikRoman Toran
Francesco Scafarelli
1957Aleksandar Matanovic6,5 / 9Gideon StahlbergJohannes Donner
1958Max Euwe
Johannes Donner
5,5 / 9Hans Bouwmeester
Aleksandar Matanovic
Gideon Stahlberg
1959Fridrik Olafsson7,5 / 9Erich EliskasesJohannes Donner
1960Tigran Petrossian
Bent Larsen
6,5 / 9Aleksandar Matanovic
1961Borislav Ivkov
Bent Larsen
7,5 / 9Wolfgang Uhlmann
1962Petar Trifunovic6 / 9Karl Robatsch
Johannes Donner
1963Johannes Donner12 / 17David BronsteinBruno Parma
Herman Pilnik
Borislav Ivkov
Aleksandar Matanovic
18
1964Paul Keres
Iivo Neï
11,5 / 15Lajos Portisch
Borislav Ivkov
16
1965Efim Geller
Lajos Portisch
10,5 / 15Milko Bobotsov
1966Lev Polougaïevski11,5 / 15László SzabóIstvan Bilek
1967Boris Spassky11 / 15Anatoli LoutikovDragoljub Ciric

Hoogovens Wijk aan Zee (1968 à 1999)

En 1968, Kortchnoï marqua 80 % des points (12 points sur 15), le meilleur pourcentage du vainqueur des tournois A depuis 1963, également atteint par Taïmanov en 1970.

Année Vainqueur(s) Points Deuxième(s) Points Troisième(s) Points Joueurs
1968Viktor Kortchnoï12 / 15Vlastimil Hort
Lajos Portisch
Mikhaïl Tal
916
1969Mikhail Botvinnik
Efim Geller
10,5 / 15Lajos Portisch
Paul Keres
10
1970Mark Taimanov12 / 15Vlastimil Hort10,5Borislav Ivkov10
1971Viktor Kortchnoï10 / 15Svetozar Gligoric
Tigran Petrossian
Borislav Ivkov
Fridrik Olafsson
9,5
1972Lajos Portisch10,5 / 15Vlastimil Hort
Arturo Pomar
9
1973Mikhaïl Tal10,5 / 15Iouri Balachov10Evgueni Vassioukov9
1974Walter Browne11 / 15Johannes Donner9,5Milan Matulovic
Hans-Joachim Hecht
Albin Planinc
9
1975Lajos Portisch10,5 / 15Vlastimil Hort10Jan Smejkal9
1976Fridrik Olafsson
Ljubomir Ljubojevic
7,5 / 11Bojan Kurajica
Mikhaïl Tal
6,512
1977Efim Geller
Gennadi Sosonko
8 / 11Jan Timman7,5
1978Lajos Portisch8 / 11Viktor Kortchnoï7,5Ulf Andersson6,5
1979Lev Polougaïevski7,5 / 11Tony Miles
Gennadi Sosonko
Ulf Andersson
6,5
1980Yasser Seirawan
Walter Browne
10 / 13Viktor Kortchnoï8,514
1981Gennadi Sosonko
Jan Timman
8Mark Taïmanov
Evgueni Svechnikov
7
1982John Nunn
Iouri Balachov
8,5Vlastimil Hort
John van der Wiel
7,5
1983Ulf Andersson9Zoltan Ribli8,5Vlastimil Hort
Walter Browne
8
1984Viktor Kortchnoï
Aleksandr Beliavski
10Predrag Nikolić7,5
1985Jan Timman9John Nunn
Aleksandr Beliavski
8
1986Nigel Short9,5John van der Wiel
Ljubomir Ljubojević
Predrag Nikolić
8
1987Viktor Kortchnoï
Nigel Short
9,5 / 13Ulf Andersson8
1988Anatoli Karpov9 / 13Ulf Andersson8,5 / 13Simen Agdestein
Kiril Georgiev
7,5
1989Gyula Sax
Zoltán Ribli
Predrag Nikolić
Viswanathan Anand
(19 ans)
7,5 / 13
1990John Nunn8 / 13Lajos Portisch
Ulf Andersson
7,5
1991John Nunn8,5 / 13Michael Adams
Aleksandr Tchernine
Aleksandr Khalifman
Curt Hansen
8
1992Boris Guelfand
Valeri Salov
8,5 / 13Viktor Kortchnoï
Robert Hübner
7,5
1993Anatoli KarpovMiguel Illescas
(finaliste)
Lembit Oll
Valeri Salov
(demi-finalistes)
24
(tournoi
k.o.)
1994Predrag Nikolić7 / 9Sergueï Tiviakov5,5 / 9Péter Lékó
Curt Hansen
Jeroen Piket
5 / 910
1995Alekseï DreïevEvgueni Bareïev
(finaliste)
Yasser Seirawan
Sergei Tiviakov
(demi-finalistes)
32
(tournoi
k.o.)
1996Vassili Ivantchouk9 / 13Viswanathan Anand8Veselin Topalov7,514
1997Valeri Salov8,5 / 13Jeroen Piket
Alexander Onischuk
Ivan Sokolov
8
1998Vladimir Kramnik
Viswanathan Anand
8,5 / 13Michael Adams
Alekseï Chirov
Jan Timman
7,5
1999Garry Kasparov10 / 13Viswanathan Anand9,5Vladimir Kramnik8

Tournoi Corus (2000 à 2010)

Depuis 2000 (à l'exception de 2014), le tournoi voit s'affronter 14 participants.

Année Vainqueur(s) Points
(/ 13)
Deuxième(s) Points Troisième(s) Points
2000Garry Kasparov9,5Viswanathan Anand
Vladimir Kramnik
Péter Lékó
8
2001Garry Kasparov9Viswanathan Anand8,5Vassili Ivantchouk
Vladimir Kramnik
8
2002Evgueni Bareïev9Aleksandr Grichtchouk8,5Michael Adams
Aleksandr Morozevitch
8
2003Viswanathan Anand8,5Judit Polgar8Evgueni Bareïev7,5
2004Viswanathan Anand8,5Michael Adams
Péter Lékó
8
2005Péter Lékó8,5Viswanathan Anand8Veselin Topalov7,5
2006Veselin Topalov
Viswanathan Anand
9Vassili Ivantchouk
Michael Adams
7,5
2007Levon Aronian,
Veselin Topalov
Teimour Radjabov (19 ans)
8,5
2008Magnus Carlsen (17 ans)
Levon Aronian
8Teimour Radjavov
Viswanathan Anand
7,5
2009Sergueï Kariakine (19 ans)8Levon Aronian
Sergueï Movsessian
Teimour Radjabov
7,5
2010Magnus Carlsen8,5Vladimir Kramnik
Alekseï Chirov
8

Tournoi Tata Steel Masters (depuis 2011)

En 2014, le tournoi principal avait seulement douze participants et le nouveau champion du monde Magnus Carlsen était absent (Carlsen a participé à toutes les autres éditions du tournoi principal depuis 2007). En 2014 et 2015, deux rondes du tournoi ont lieu dans deux villes différentes de Wijk aan Zee (Amsterdam et Eindhoven en 2014 ; Rotterdam et La Haye en 2015)[4].

Année Vainqueur Points Deuxième(s) Points Troisième(s) Points Joueurs
2011Hikaru Nakamura9 / 13Viswanathan Anand8,5Magnus Carlsen
Levon Aronian
814
2012Levon Aronian9Magnus Carlsen
Teimour Radjabov
Fabiano Caruana
8
2013Magnus Carlsen10 / 13Levon Aronian8,5Viswanathan Anand
Sergueï Kariakine
8
2014Levon Aronian8 / 11Anish Giri
Sergueï Kariakine
6,512
2015Magnus Carlsen9 / 13Maxime Vachier-Lagrave
Anish Giri
Wesley So
Ding Liren
8,514
2016Magnus Carlsen9Fabiano Caruana
Ding Liren
8
2017Wesley So9Magnus Carlsen8Wei Yi
Baskaran Adhiban
Levon Aronian
7,5
2018Magnus Carlsen
(après départages)
9Anish Giri9Vladimir Kramnik
Shakhriyar Mamedyarov
8,5
2019Magnus Carlsen9Anish Giri8,5Ding Liren
Viswanathan Anand
Ian Nepomniachtchi
7,5
2020Fabiano Caruana10Magnus Carlsen8Wesley So7,5

Palmarès du tournoi B (tournoi Challengers)

Plusieurs joueurs ont remporté le tournoi B et le tournoi A : Donner, Andersson, Timman, Ribli, Dreïev, Kariakine et Carlsen.

Friso Nijboer a remporté le tournoi B à trois reprises (en 1989, 1994 et 1997). Ernö Gereben, Theodor Ghitescu, Bojan Kurajica, Gert Ligterink, Sergei Tiviakov et Alexander Onischuk l'ont remporté deux fois.

Hoogovens Beverwijk
  • 1947 (groupe 2) : victoire de G. Kroone
  • 1948 (tournoi mineur) : victoire de P. Seebald devant G. Kroone
  • 1949 (groupe 2) : victoire de J. Donner
  • 1951 (tournoi Réserves A1) : victoire de Van Oosterwijk Bruyn et LImbos
  • 1952 (tournoi Réserves 1) : victoire de Gumprich
  • 1953 (section 2) : victoire de Donk et Klaeger
  • 1955 (tournoi mineur) : victoire de A. Bozic
  • 1956 (tournoi mineur A) : victoire de Diemer
  • 1957 (tournoi Réserves 1A) : victoire de Beijf devant Schneiders, Durao et Diemer
  • 1958 (tournoi mineur) : victoire de A. Fuderer devant M. Czerniak
  • 1959 (tournoi Réserves 1A) : victoire de Gereben devant Perez Perez
  • 1960 (tournoi mineur) : victoire de Gereben devant Sandor et L. Rellstab
Hoogovens Beverwijk, tournoi de maîtres
Hoogovens Wijk aan Zee, tournoi de maîtres
Hoogovens Wijk aan Zee B
  • 1981 : victoire de Ligterink devant Van der Wiel
  • 1982 : victoire de Scheeren et Kindermann devant Van der Sterren
  • 1983 : victoire de Ligterink devant Kuijf
  • 1984 : victoire de Kiril Georgiev devant Langeweg et Hartoch
  • 1985 : victoire de Ferenc Portisch devant Rogers et Hodgson
  • 1986 : victoire de Hulak devant Piket
  • 1987 : victoire de Farago, Gaprindashvili et Winants
  • 1988 : victoire de Tsechkovski devant Fedorowicz et Nijboer
  • 1989 : victoire de Dokhoïan et Nijboer devant Fedorowicz et Kuijf
  • 1990 : victoire de Fedorowicz devant Hellers, J. Polgar et Winants
  • 1991 : victoire de Romero devant Nijboer et Cifuentes
  • 1992 : victoire de Toukmakov devant Wolff et Nijboer
  • 1993 (open) : victoire de Salov devant Lobron, Piket, Toukmakov, Kortchnoï et Van der Wiel[5]. Toukmakov est premier si on compte uniquement le nombre de points gagnés dans l'open en douze rondes (8/12)[6].
  • 1994 : victoire de Lars Bo Hansen et Nijboer
  • 1995 (open) : victoire de Tiviakov (9,5/12) devant I. Sokolov
  • 1996 : victoire de Onischuk devant Bologan
  • 1997 : victoire de Nijboer et Van der Sterren devant Cifuentes et Bacrot (14 ans)
  • 1998 : victoire de Reinderman et Qosimjonov
  • 1999 : victoire de Lputian devant Leitao
Tournoi Corus B
  • 2000 : victoire de Tiviakov, Onischuk et Avroukh
  • 2001 : victoire de M. Gourevitch devant Radjabov
  • 2002 : victoire de M. Krasenkow devant Nijboer et I. Sokolov
  • 2003 : victoire de Zhang Zhong devant Stellwagen et Naïditsch
  • 2004 : victoire de Bruzon devant Dominguez et Fressinet
  • 2005 : victoire de Kariakine (15 ans) devant Smeets et Mamedyarov
  • 2006 : victoire de Motyliov et Carlsen (15 ans, deuxième au départage) devant Almasi
  • 2007 : victoire de Eljanov devant Sargissian, Bu Xiangzhi, Iakovenko et Vachier-Lagrave
  • 2008 : victoire de Movsessian devant Short et Bacrot
  • 2009 : victoire de Caruana devant Short, Motyliov et Qosimjonov
  • 2010 : victoire de Giri devant Naiditsch et Ni Hua
Tournoi Tata Steel B
  • 2011 : victoire de McShane et Navara devant Efimenko
  • 2012 : victoire de Harikhrishna devant Motyliov et Bruzon
  • 2013 : victoire de Naiditsch et Rapport (16 ans) devant Smeets et Movsessian
Tournoi Tata Steel Challengers

Palmarès du tournoi C (de 2002 à 2013)

Événements depuis 1999

Gong utilisé lors du tournoi 2018 pour donner le départ des rondes.

Événements marquants

  • L'édition de 1999 vit la victoire de Garry Kasparov lors de sa première participation dans le tournoi. Il commença le tournoi par une série de sept victoires consécutives avant d'être battu par Ivan Sokolov. Ce fut la seule défaite de Kasparov en tournoi international (à cadence normale) de 1998 à 2002. Lors de ce tournoi, Kasparov gagna notamment contre Veselin Topalov grâce à une combinaison qui fit le tour du monde[7]. La partie a été classée meilleure partie du no 74 de L'Informateur d'échecs (Šahovski Informatort)[8].
  • En 2001, avec neuf des dix meilleurs joueurs mondiaux participant, Garry Kasparov remporte le tournoi pour la troisième fois consécutive.
  • En 2004, Viswanathan Anand, à nouveau avec 8,5/13, finit premier pour la quatrième fois de sa carrière, devant Péter Lékó et Michael Adams (8/13). La même année voit également le jeune prodige norvégien Magnus Carlsen (13 ans) gagner le tournoi C.
  • En 2005, le tournoi B est remporté par Sergueï Kariakine (15 ans).
  • En 2006, le tournoi A est remporté pour la cinquième fois par Anand (record du nombre de victoires), ex æquo avec Veselin Topalov, tandis que Carlsen, 15 ans, finit premier ex aequo du tournoi B (deuxième au départage après Alexandre Motylev).
  • En 2007, Veselin Topalov réalise la passe de deux en remportant une nouvelle fois le tournoi, à égalité avec Levon Aronian et Teimour Radjabov, qui, à 19 ans, devient le deuxième plus jeune vainqueur de l'histoire du tournoi (Anand avait remporté le tournoi à dix-neuf ans et un mois en 1989). Carlsen, à 16 ans, finit dernier du tournoi A.
  • Le record de précocité de Anand (19 ans et un mois) est battu en 2008 par Magnus Carlsen qui termine à 17 ans premier du tournoi A, ex æquo avec Levon Aronian, lequel remporte une deuxième victoire consécutive.

Incident entre Short et Chéparinov (2008)

En 2008, le tournoi B fut marqué par un incident entre Nigel Short et Ivan Chéparinov. Chéparinov avait auparavant secondé le bulgare Veselin Topalov lors du Championnat du monde d'échecs 2006 où le Russe Vladimir Kramnik, finalement gagnant, avait été accusé sans preuve de tricher par le camp de Topalov car il se serait rendu trop souvent aux toilettes[9]. Short avait alors critiqué Topalov et avait même avancé qu'il pourrait avoir triché lui-même par le passé[10].

Alors que Nigel Short et Ivan Chéparinov doivent jouer l'un contre l'autre à la ronde 8, Short tend la main par deux fois à son adversaire pour la traditionnelle poignée de main de début de partie. Chéparinov, ignorant les deux main tendues, Short se plaint de la situation à l'arbitre en réclamant le gain[11]. L'arbitre accorde le gain par forfait, une règle de la FIDE semblant l'imposer[12]. Mais Ivan Chéparinov fait alors appel, arguant que pour respecter pleinement cette règle, l'arbitre aurait d'abord dû demander à Chéparinov de serrer la main de son adversaire, et seulement dans le cas où il aurait de nouveau refusé, le forfait aurait pu être déclaré[12]. Le comité d'appel du tournoi (dont faisait d'ailleurs partie Vladimir Kramnik)[11], imposera de jouer la partie le jour suivant, partie gagnée par Nigel Short[12].

Le lendemain, Vladimir Kramnik joue contre Veselin Topalov ; les deux joueurs, en brouille depuis le championnat du monde, évitent soigneusement de se serrer la main, mais ceci ne provoque aucun incident puisque le refus est mutuel et ne donne lieu à aucune plainte[12].

Notes et références

  1. Coruschess.com
  2. Tatasteelchess.com
  3. (en) « The 76th edition of the Tata Steel Chess Tournament takes place from 10 to 26 January 2014. The top players will compete in two groups (previously there were three). The structure of the amateur tournaments remains unchanged. », « Tata Steel 2014: two groups with twelve players », Chessbase.com, 10 octobre 2013.
  4. (en)Tata Steel Preview, article sur le site de chessbase.
  5. Hoogovens 55th — Wijk aan Zee (1993) sur zanchess.wordpress.com.
  6. Hoogovens 55th Open — Wijk aan Zee (1993) Swiss Crosstable sur zanchess.wordpress.com.
  7. (en) La partie sur Chessgames.com (consulté le 27 janvier 2020).
  8. The Best of the Best (La crème de la crème), 1000, Sahoovski Informator, Belgrade, 2008.
  9. Jean-Pierre Mercier, « "Toiletgate", une affaire qui sent le souffre », sur echecs.blogs.liberation.fr, .
  10. (en) « A Forfeit Over Refusing to Shake Hands? », Gambit, The New York Times Chess Blog,
  11. (en) « Wijk R08: Chéparinov forfeits on handshake, appeals », sur Chessbase.com, .
  12. (en) « Handshakes from hell », sur shazgood.wordpress.com, .

Voir aussi

Liens externes

  • Site officiel : résultats, parties et statistiques des joueurs de tous les tournois depuis 1939. Voir aussi l'historique du tournoi, sur le même site (consulté le 15 janvier 2016).
  • Portail des Pays-Bas
  • Portail des échecs
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.