Tournoi masculin de football aux Jeux olympiques d'été de 2016

Le football est un des vingt-huit sports officiels aux Jeux olympiques de 2016. Il y a deux compétitions, une féminine et une masculine. La compétition masculine est composée de seize participant, elle se déroule par une phase de groupes puis par des matchs à élimination directe (quarts de finale, demi-finales et finale) du 4 août au . Vingt-huitième édition d’une épreuve de football lors de Jeux olympiques, il ne s’agit cependant que de la vingt-sixième à être reconnue par le CIO et la vingt-quatrième par la FIFA.

Cet article traite de l'épreuve masculine. Pour la compétition féminine, voir Tournoi féminin de football aux Jeux olympiques d'été de 2016.
Football aux Jeux olympiques d'été de 2016
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) CIO
Lieu(x) Rio de Janeiro, Brésil
Date 4 août au
Participants 16
Site(s) 7 stades

Palmarès
Tenant du titre Mexique
Vainqueur Brésil
Deuxième Allemagne
Troisième Nigeria
Meilleur(s) buteur(s) Serge Gnabry
Nils Petersen (6)

Navigation

Cette épreuve est aux joueurs professionnels réservés aux moins de 23 ans depuis les Jeux olympiques de 1992, chaque équipe est composée de dix-huit joueurs, dont pas plus de trois nés avant le .

Quinze équipes se sont qualifiées par l'intermédiaire de plusieurs éliminatoires, le Brésil étant automatiquement inscrite en tant que pays hôte. Les quatre demi-finalistes de l'édition précédente sont présentes, à savoir le Mexique champion olympique en titre, le Brésil organisateur et finaliste en 2012, la Corée du Sud et le Japon. Seule la sélection fidjienne fait ses débuts dans la compétition.

Acteurs et stades

Stades retenus

Sept stades de six villes brésiliennes accueillent les matchs des deux tournois olympiques[1].

Brasilia São Paulo
Estádio Nacional Arena Corinthians
Capacité : 69 349 Capacité : 48 234
Belo Horizonte
Mineirão
Capacité : 58 170
Salvador
Itaipava Arena Fonte Nova
Capacité : 51 700
Manaus Rio de Janeiro
Arena da Amazônia Stade olympique Stade Maracanã
Capacité : 40 549 Capacité : 60 000 Capacité : 74 738

Qualification

Chaque Comité national olympique peut engager une seule équipe dans la compétition.

Tournoi qualificatif Date Lieu Places Qualifiés
Pays organisateur1 Brésil
Euro espoirs 201517-30 juin 2015 République tchèque4 Allemagne
Danemark
Portugal
Suède
Coupe d'Afrique des nations des moins de 23 ans 201528 novembre-12 décembre 2015 Sénégal3 Algérie
Nigeria
Afrique du Sud
Championnat d'Asie de football des moins de 23 ans12-30 janvier 2016 Qatar3 Corée du Sud
Japon
Irak
Tournoi pré-olympique CONCACAF1-13 octobre 2015 États-Unis2 Honduras
Mexique
Championnat sud-américain des moins de 20 ans 201514 janvier-7 février 2015 Uruguay1 Argentine
Jeux du Pacifique de 2015 (en)3-17 juillet 2015 Papouasie-Nouvelle-Guinée1 Fidji
Barrage CONCACAF-CONMEBOL (États-Unis/Colombie)21-29 mars 2016Aller-retour1 Colombie
Total16

Tirage au sort

Le tirage au sort de la phase finale des Jeux olympiques de Rio de Janeiro a lieu le 14 avril 2016 au Maracanã[2],[3].

Le 6 avril 2016, la FIFA annonce la composition des groupes[4].

Répartition des équipes avant le tirage au sort
Pot A Pot B Pot C Pot D
Brésil Nigeria Suède Algérie
Argentine Corée du Sud Fidji Colombie
Mexique Honduras Portugal Danemark
Japon Irak Afrique du Sud Allemagne

Premier tour

Il s'agit du même format que celui utilisé depuis 1976. Les seize équipes sont réparties en quatre groupes de quatre. Chacune affronte les trois autres de son groupe. À l'issue des trois journées, les deux meilleures équipes de chaque groupe, soit huit au total, se qualifient pour les quarts de finale, où les premiers de chaque poule le deuxième d'une autre poule.

Règles de départage

Chaque équipe reçoit trois points pour une victoire et un pour un match nul. La FIFA a déterminé que le départage se fait comme suit (il s'agit du même règlement pour tous les groupes de qualification et de phase finale)[B 1] :

  1. le plus grand nombre de points obtenus dans tous les matches du groupe ;
  2. la différence de buts dans tous les matches du groupe ;
  3. le plus grand nombre de buts marqués dans tous les matches du groupe ;
  4. le plus grand nombre de points obtenus dans les matches de groupe entre les équipes à égalité ;
  5. la différence de buts particulière dans les matches de groupe entre les équipes à égalité ;
  6. le plus grand nombre de buts marqués dans les matches de groupe entre les équipes à égalité ;
  7. tirage au sort par la commission d’organisation de la FIFA.

Groupe A

Le joueur irakien Hammadi Ahmad face au gardien danois Jeppe Højbjerg lors du match Irak-Danemark (0-0).
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Brésil 5 3 1 2 0 4 0+4
2 Danemark 4 3 1 1 1 1 4-3
3 Irak 3 3 0 3 0 1 10
4 Afrique du Sud 2 3 0 2 1 1 2-1


Groupe B

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Nigeria 6 3 2 0 1 6 60
2 Colombie 5 3 1 2 0 6 4+2
3 Japon 4 3 1 1 1 7 70
4 Suède 1 3 0 1 2 2 4-2


Groupe C

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Corée du Sud 7 3 2 1 0 12 3+9
2 Allemagne 5 3 1 2 0 15 5+10
3 Mexique 4 3 1 1 1 7 4+3
4 Fidji 0 3 0 0 3 1 23-22


Groupe D

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Portugal 7 3 2 1 0 5 2+3
2 Honduras 4 3 1 1 1 5 50
3 Argentine 4 3 1 1 1 3 4-1
4 Algérie 1 3 0 1 2 4 6-2


Phase à élimination directe

Format et règlement

Les matchs de la phase finale (comprenant des quarts de finale, des demi-finales, un match pour la troisième place et une finale) sont à élimination directe. En cas de match nul à la fin du temps réglementaire, une prolongation de deux fois quinze minutes est jouée (une victoire après prolongation est indiquée par (a.p.) dans le tableau). Une pause de 5 minutes est d'abord observée entre le temps réglementaire et la prolongation. Aucune pause n'est observée entre les deux périodes de la prolongation. Les règles dites du but en or ou du but en argent ne s'appliquent pas. Si les deux équipes sont toujours à égalité à la fin de la prolongation, une séance de tirs au but (t.a.b.) détermine le vainqueur de la rencontre[B 2].

Tableau final

Quarts de finale Demi-finales Finale
 13 août, São Paulo      17 août, Rio de Janeiro      19 août, Rio de Janeiro
  Brésil  2
  Colombie  0  
  Brésil  6
 13 août, Salvador
    Honduras  0  
  Corée du Sud  0
  Honduras  1  
  Brésil  1 (5)
 13 août, Belo Horizonte
    Allemagne  1 (4)
  Nigeria  2
 17 août, São Paulo
  Danemark  0  
  Nigeria  0
 13 août, Brasilia Troisième place
    Allemagne  2  
  Portugal  0  19 août, Belo Horizonte
  Allemagne  4     Honduras 2
  Nigeria 3

Quarts de finale

Match 25 Portugal 0 - 4 Allemagne Estádio Nacional, Brasilia

13h00 (UTC−03:00)
(0 - 1) 46e Serge Gnabry
57e Matthias Ginter
75e Davie Selke
87e Philipp Max

Match 26 Nigeria 2 - 0 Danemark Itaipava Arena Fonte Nova, Salvador

16h00 (UTC−03:00)
John Obi Mikel 16e
Aminu Umar 59e
(1 - 0)

Match 27 Corée du Sud 0 - 1 Honduras Mineirão, Belo Horizonte

19h00 (UTC−03:00)
(0 - 0) 60e Alberth Elis

Match 28 Brésil 2 - 0 Colombie Arena Corinthians, São Paulo

22h00 (UTC−03:00)
Neymar 12e
Luan 83e
(1 - 0)

Demi-finales

Match 23 Allemagne 2 - 0 Nigeria Stade Maracanã, Rio de Janeiro

16h00 (UTC−03:00)
Lukas Klostermann 9e
Nils Petersen 89e
(1 - 0)

Match 24 Honduras 0 - 6 Brésil Arena Corinthians, São Paulo

13h00 (UTC−03:00)
(0 - 3) 1re 90e Neymar
26e 35e Gabriel Jesus
51e Marquinhos
79e Luan Garcia

Match pour la médaille de bronze

Match 25 Honduras 2 - 3 Nigeria Mineirão, Belo Horizonte

13h00 (UTC−03:00)
Anthony Lozano 71e
Marcelo Pereira 86e
(0 - 1) 34e 56e Umar Sadiq
49e Aminu Umar

Finale

Match 26 Brésil 1 - 1 Allemagne Stade Maracanã, Rio de Janeiro

17h30 (UTC−03:00)
Neymar 27e (1 - 0, 1 - 1, 1 - 1) 59e Max Meyer Spectateurs : 63 707
Arbitrage : Alireza Faghani
Rapport
Renato Augusto
Marquinhos
Rafinha
Luan
Neymar
Tirs au but
5 - 4
Ginter
Gnabry
Brandt
Süle
Petersen

Podium

Épreuve Or Argent Bronze
Tournoi masculin Brésil
Felipe Anderson
Renato Augusto
Rodrigo Caio
Rodrigo Dourado
Gabriel
Luan Garcia
Gabriel Jesus
Luan
Thiago Maia
Marquinhos
Neymar
Rafinha
Douglas Santos
Weverton
William
Uilson
Walace
Zeca
Allemagne
Robert Bauer
Lars Bender
Sven Bender
Julian Brandt
Max Christiansen
Matthias Ginter
Leon Goretzka
Serge Gnabry
Timo Horn
Jannik Huth
Lukas Klostermann
Philipp Max
Max Meyer
Nils Petersen
Grischa Prömel
Davie Selke
Niklas Süle
Jeremy Toljan
Nigeria
Junior Ajayi
Daniel Akpeyi
Stanley Amuzie
Okechukwu Azubuike
Emmanuel Daniel
Saturday Erimuya
Oghenekaro Etebo
Imoh Ezekiel
Kingsley Madu
John Obi Mikel
Usman Mohammed
Popoola Saliu
Abdullahi Shehu
Muenfuh Sincere
William Troost-Ekong
Ndifreke Udo
Aminu Umar
Sadiq Umar

Notes et références

Notes

    Références

    1. « Les Tournois Olympiques se joueront dans sept stades de six villes », FIFA, (consulté le 12 juillet 2015)
    2. « Jeux olympiques : Le tirage au sort des tournois de football aura lieu au Maracana », sur www.lequipe.fr (consulté le 14 avril 2016)
    3. « Tournoi olympique : L'Allemagne avec le Mexique, tenant du titre », sur www.lequipe.fr (consulté le 14 avril 2016)
    4. (en) « Olympic draw: what you need to know », sur www.fifa.com (consulté le 14 avril 2016)

    Références issues du Règlement FIFA

    1. FIFA 2016, p. 41
    2. FIFA 2016, p. 43

    Bibliographie

    • (fr) FIFA, Règlement des Tournois Olympiques de Football Jeux de la XXXIe Olympiade – Rio de Janeiro 2016, . (consulté le 15 avril 2016)

    Voir aussi

    Articles connexes

    Liens externes

    • Portail des années 2010
    • Portail du football
    • Portail des Jeux olympiques
    • Portail du Brésil
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.