Traité de Karlowitz

Le traité de Karlowitz (ou traité de Karlovci) fut signé en 1699 à Sremski Karlovci (en serbe : Сремски Карловци ; en croate : Srijemski Karlovci ; en allemand : Karlowitz ; en turc : Karlofça ; en hongrois : Karlóca), ville aujourd'hui en Serbie, concluant la grande guerre turque dans laquelle l'Empire ottoman, qui menaçait depuis plus de 150 ans le Saint-Empire et la Pologne, fut défait par le Saint-Empire à la bataille de Zenta.

Le Sud-est de l'Europe avant et après le traité de Karlowitz.

Stipulations

Après deux mois de négociations entre l'Empire ottoman, d'une part, et la Sainte Ligue d'autre part (coalition de diverses puissances européennes parmi lesquelles le Saint-Empire, la principauté de Transylvanie, la Pologne-Lituanie, Venise et la Russie), un traité est enfin signé le . Les Ottomans cèdent ou rendent :

Le traité de Karlowitz marque le début du recul de l'Empire ottoman en Europe orientale : le sultan doit reconnaître un État chrétien comme un égal de la « Sublime Porte » et la monarchie de Habsbourg devient la puissance dominante en Europe centrale.

Articles connexes

  • Portail de l’histoire
  • Portail sur la paix
  • Portail des relations internationales
  • Portail du droit
  • Portail de l’Empire ottoman
  • Portail du Saint-Empire romain germanique
  • Portail de l’Empire russe
  • Portail de Venise
  • Portail de la Pologne
  • Portail de la Hongrie
  • Portail de la Serbie et du peuple serbe
  • Portail de la Roumanie
  • Portail de la Grèce
  • Portail du XVIIe siècle
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.