Tramway de Dresde

Le tramway de Dresde est un réseau de tramway urbain qui dessert l'agglomération allemande de Dresde. Sa principale spécificité est d'accueillir sur ses voies un service de tramway à marchandises, le CarGoTram, qui approvisionne une usine Volkswagen située en centre-ville.

Tramway de Dresde
Straßenbahn Dresden

Deux rames NGT D12DD à l'arrêt AlbertPlatz

Situation Dresde
Allemagne
Type Tramway
Entrée en service 1893
Longueur du réseau 131,4 km
Longueur additionnée des lignes 206,4 km
Lignes 12
Stations 259
Écartement des rails 1 450 mm
Exploitant Dresdner Verkehrsbetriebe AG (DVB)
Lignes du réseau 1, 2, 3, 4, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13
Réseaux connexes S-Bahn de Dresde


Tramway de Dresde

Historique

Chantier de voie en 1968.

Les origines

La ville est desservie par des tramways depuis 1872. Les premiers étaient à traction animale, jusqu'en 1893, puis à traction électrique. À cette époque, deux compagnies se faisaient concurrence, que l'on distinguait par leur livrée, rouge pour l'une, jaune pour l'autre. La ville les réunit dans une compagnie municipale en 1905, et, depuis lors, le réseau est géré de manière unitaire, soit par la ville elle-même, soit par des organismes dépendants d'elle. Lors de la République de Weimar, le trafic était important, et certaines lignes avaient une fréquence atteignant un tram toutes les trois minutes[1].

Le réseau du temps de la RDA

Le réseau était l'outil principal des déplacements à Dresde. En 1990, lors de la réunification, les 290 km de voies du réseau affichaient des traces d'usure marquées, imposant des ralentissements sur plus d'un cinquième du réseau (60 km)[2].

Exploitation

Réseau actuel

Le réseau compte douze lignes.

Ligne Trajet(avec arrêts importants[pas clair]) Longueur Durée Nombre d'arrêts
1Prohlis – Gruna – Straßburger Platz – Postplatz – Bahnhof Mitte – Friedrichstadt – Leutewitz15,4 km47 min34
2Kleinzschachwitz – Gruna – Straßburger Platz – Postplatz – Bahnhof Mitte – Cotta – Gorbitz18,2 km55 min38
3Coschütz – Plauen – Hauptbahnhof – Pirnaischer Platz – Albertplatz – Bahnhof Neustadt – Trachenberge – Wilder Mann11,9 km38 min25
4Laubegast – Striesen – Straßburger Platz – Postplatz – Mickten – Radebeul West (– Coswig – Weinböhla)28,9 km79 minDirection Laubegast : 57
Direction Weinböhla : 56
6Niedersedlitz – Blasewitz – Albertplatz – Bahnhof Neustadt – Bahnhof Mitte – Löbtau – Wölfnitz (– Gorbitz)22,0 km67 minDirection Niedersedlitz : 49
Direction Gorbitz : 48, Wölfnitz – Niedersedlitz : 45, Niedersedlitz – Wölfnitz : 44
7Pennrich – Gorbitz – Löbtau – Hauptbahnhof – Pirnaischer Platz – Albertplatz – Klotzsche Weixdorf23,2 km63 minDirection Pennrich : 44
Direction Weixdorf : 43
8Südvorstadt – Hauptbahnhof – Postplatz – Albertplatz – Hellerau13,4 km40 min27
9Prohlis – Strehlen – Zoo – Hauptbahnhof – Postplatz – Mickten – Kaditz17,0 km51 min40
10(von Linie 12) Striesen – Straßburger Platz – Hauptbahnhof – Bahnhof Mitte – Friedrichstadt – Messe Dresden11,3 km38 min23
11Zschertnitz – Hauptbahnhof – Postplatz – Bahnhof Neustadt – Albertplatz – Weißer Hirsch Bühlau15,9 km48 min31
12(von Linie 10) Striesen – Blasewitz – Straßburger Platz – Postplatz – Löbtau – Cotta – Leutewitz14,5 km49 minDirection Leutewitz : 33
Direction Striesen : 32
13Prohlis – Strehlen – Zoo – Straßburger Platz – Neustadt – Pieschen – Mickten (– Kaditz)14,7 km48 min37 (vers Kaditz : 43)
Plan schématique des lignes

À noter que les rames sont accessibles aux vélos[3].

Matériel roulant

Rame NGT6DD n° 2527 en 2019
Rame NGT D12DD n°2831 à l'arrêt Albertplatz en 2019

En 2010, le matériel roulant se décompose :

  • 27 rames ČKD Tatra T4D-MT
  • 16 rames ČKD Tatra TB4D
  • 43 rames NGT D12DD immatriculées 2801 à 2843, livrées par Bombardier Transport de 2003 à 2005 et de 2009 à 2010 pour les 11 dernières, formées par 5 caisses reposant sur 6 bogies (dont 4 moteurs), et de 45,09 m de longueur, motorisés par 8 moteurs de 85 kW ;
  • 40 rames NGT D8DD immatriculées 2601 à 2640, livrées par Bombardier Transport de 2006 à 2009, de 30,04 m de longueur, à 4 bogies (dont 3 moteurs), propulsés par 6 moteurs de 85 kW[4] ;
  • 47 rames NGT 6DD-ER (monodirectionnelles) et 11 NGT 6DD-ZR (bidirectionnelles), livrées par un consortium regroupant Siemens, ABB et Düwag, DWA de 1995 à 1998, immatriculées 2501 à 2547 pour les NGT 6DD-ER et 2581 à 2593 pour les NGT 6DD-ZR, de 30,28 m de longueur, de 5 caisses reposant sur 6 bogies, motorisées par 4 moteurs asynchrones de 95 km[5],[6], [7].

Depuis juin 2010, les rames Bombardier Flexity Classic assurent la desserte de l'ensemble des lignes du réseau, les anciennes rames ČKD Tatra étant utilisées essentiellement des services spéciaux. Ces rames sont aptes à une vitesse maximale de 70 km/h, peuvent franchir des rampes de 80 ‰ et peuvent circuler sur des courbes d'au moins 17 m de rayon[4]. Les DVB ont revendus certaines rames déclassées à d'autres réseaux. C'est notamment le cas de rames Tatra T3 cédées au réseau roumain de Botoșani[8].

En août 2019, le réseau commande 30 rames Flexity à Bombardier mais d'un gabarit plus important que les rames en circulation. La livraison de la totalité de la commande doit s'effectuer avant fin 2023[9].

Infrastructures et caractéristiques techniques

La voie du tramway a une largeur de 1,450 m[10], dite "voie normale".

La ligne 4, la plus longue du réseau avec ses 29 km, est une ligne partiellement périurbaine, à voie unique au-delà de Radebeul. Elle est croisée à niveau par le chemin de fer à voie de 0,75 m. à vapeur Radebeul-Radeburg, près de la station Weisses Ross[11]

Notes et références

  1. Source : Article (de) Dresden de Wikipédia en allemand.
  2. « Fiche bibliographique : Les nouveaux systèmes de voie à Dresde (revue Public transport international 2008, vol. 57 », INIST (consulté le 1er septembre 2010)
  3. « Panorama des conditions de transport des vélos dans les transports publics suisses et européens », sur http://www.pro-velo-lausanne.ch, (consulté le 1er septembre 2010)
  4. « FLEXITY Classic - Dresde, Allemagne », sur http://www.bombardier.com, (consulté le 31 août 2010)
  5. Source : article (de) Gelenktriebwagen NGT6DD de Wikipédia en allemand.
  6. (de) Lukas Kamratzki, « NGT 6 DD / NGT 8 DD », DD-Tram.de (consulté le 4 septembre 2010)
  7. (de) « Straßenbahnflotte », DVB, (consulté le 4 septembre 2010)
  8. « Photos de trams du monde entier : Botosani », TRAMWAYS DU MONDE .net, (consulté le 1er septembre 2010)
  9. (en) David Burroughs, « Bombardier awarded Dresden LRV contract »,
  10. Rob van der Bijl, Axel Kühn et Laurent Py, « Tramtrain : la 2nde génération - Quels nouveaux critères pour la « ville idéale du Tram-train » », sur http://www.lightrail.nl, (consulté le 31 août 2010)
  11. Article de C. Borderie, cité en bibliographie

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

  • Portail des transports en commun
  • Portail de l’Allemagne
  • Portail du chemin de fer
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.