Trois Jours de Bruges-La Panne

Les Trois Jours de Bruges-La Panne (Driedaagse Brugge-De Panne en néerlandais) sont une course cycliste d'un jour qui se déroule entre les villes de Bruges et de La Panne, sur la côte de la mer du Nord dans la province de Flandre-Occidentale en Belgique.

Cet article concerne la compétition masculine. Pour la compétition féminine, voir Trois Jours de La Panne féminin.
Trois Jours de Bruges-La Panne
Driedaagse Brugge-De Panne (nl)
Généralités
Sport Cyclisme sur route
Création 1977
Éditions 43 (en 2019)
Catégorie UCI World Tour 1.WT
Type / Format Course d'un jour
Périodicité Annuelle (mars-avril)
Lieu(x) Belgique
Flandre-Occidentale
Statut des participants Professionnel
Site web officiel www.sport.be/driedaagse

Palmarès
Tenant du titre Dylan Groenewegen
Plus titré(s) Eric Vanderaerden
(5 victoires)
Pour la dernière compétition voir :
Trois Jours de Bruges-La Panne 2019

Créée en 1977 sous la forme d'une course par étapes et sous le nom des Trois Jours de La Panne, elle fait partie de l'UCI Europe Tour entre 2005 et 2018. À son palmarès figurent des champions de renommée internationale parmi lesquels : Johan Museeuw, Michele Bartoli, Peter Van Petegem, Seán Kelly, Jelle Nijdam, Viatcheslav Ekimov. Le Belge Eric Vanderaerden a remporté cette épreuve à cinq reprises[alpha 1].

En 2018, la course devient une course d'un jour et est renommée Trois Jours de Bruges-La Panne. Dans le même temps, une course féminine, les Trois Jours de La Panne féminin est créée et elle intègre directement l'UCI World Tour féminin. Elle est déplacée fin mars, une semaine après Milan-San Remo. En 2019, elle obtient une licence World Tour et est placée fin mars en ouverture de la quinzaine cycliste flandrienne[1].

Histoire et évolution de la course

Les Trois Jours de La Panne existent depuis 1977. En 2005, la course intègre le circuit de l'UCI Europe Tour en catégorie 1.HC.

Jusqu'en 2017, la course se déroule sous la forme d'une course à étapes, généralement en fin mars ou début avril, les mardi, mercredi et jeudi précédant le Tour des Flandres. Elle se tient sur un itinéraire similaire au Tour des Flandres, avec notamment les nombreuses monts des Ardennes flamandes et les secteurs pavés. De ce fait, elle est utilisée par de nombreux coureurs comme une préparation pour la classique flamande. Traditionnellement, la course se déroule en quatre étapes sur trois jours, dont un contre-la-montre individuel en guise de final. Elle est alors considérée, avec les Quatre Jours de Dunkerque et le Critérium international, comme l'une des épreuves par étapes courtes les plus prestigieuses du début de la saison internationale de cyclisme.

En 2018, les Trois Jours sont avancés d'une semaine, dans la semaine après Milan-San Remo et avant le Grand Prix E3 et Gand-Wevelgem, disputés respectivement le vendredi et dimanche suivant. Le mercredi avant le Tour des Flandres est maintenant destiné à À travers les Flandres. Pour conserver le nom de l'épreuve et proposer une course pendant trois jours, un nouveau concept est envisagé : les deux premiers jours (mardi et mercredi) des compétitions pour les hommes et le troisième jour (jeudi) pour les femmes. Le point de départ des courses choisit est Bruges (qui a perdu le départ du Tour des Flandres) et l'arrivée reste à La Panne. Le nom change également pour devenir les Trois Jours de Bruges-La Panne. Cependant, le Sprint Challenge, disputé sur une distance plus courte le mardi et qui devait ouvrir les Trois jours est annulé en raison d'un manque d'intérêt des équipes. La compétition pour les hommes est donc une course d'un jour, classée dans la catégorie maximale du circuit de l'Europe Tour (1.HC) et la compétition féminine fait partie dès sa création de l'UCI World Tour féminin. Les Trois Jours évitent désormais les Ardennes flamandes et recherchent maintenant les secteurs pavés et les monts en Flandre-Occidentale, le mont Kemmel étant le plus attendu[2],[3],[4].

En 2019, la course intègre l'UCI World Tour, le plus haut niveau du calendrier cycliste international. L'édition 2020 est annulée à cause de l'épidémie de maladie à coronavirus[5]

Palmarès

Année Vainqueur[6] Deuxième Troisième
Trois Jours de La Panne
1977 Roger Rosiers Yvon Bertin Guido Van Sweevelt
1978 Guido Van Sweevelt Jos Jacobs Cees Priem
1979 Gustaaf Van Roosbroeck Marc Renier Guido Van Calster
1980 Sean Kelly Gustaaf Van Roosbroeck Etienne Van der Helst (nl)
1981 Jan Bogaert André Dierickx Jos Jacobs
1982 Gerrie Knetemann Daniel Willems Jean-Luc Vandenbroucke
1983 Cees Priem Etienne De Wilde Michel Pollentier
1984 Bert Oosterbosch Eric Vanderaerden Ferdi Van Den Haute
1985 Jean-Luc Vandenbroucke Sean Kelly Adrie van der Poel
1986 Eric Vanderaerden Sean Kelly Jean-Luc Vandenbroucke
1987 Eric Vanderaerden Sean Kelly Jean-Luc Vandenbroucke
1988 Eric Vanderaerden Allan Peiper Frans Maassen
1989 Eric Vanderaerden Jelle Nijdam Allan Peiper
1990 Erwin Nijboer Johan Museeuw Gerrit Solleveld
1991 Jelle Nijdam Frans Maassen Maximilian Sciandri
1992 Frans Maassen Viatcheslav Ekimov Thierry Marie
1993 Eric Vanderaerden Frans Maassen Edwig Van Hooydonck
1994 Fabio Roscioli Djamolidine Abdoujaparov Frans Maassen
1995 Michele Bartoli Rolf Sørensen Gianluca Bortolami
1996 Viatcheslav Ekimov Wilfried Peeters Olaf Ludwig
1997 Johan Museeuw Carlo Bomans Marco Milesi
1998 Michele Bartoli Emmanuel Magnien Viatcheslav Ekimov
1999 Peter Van Petegem Frank Vandenbroucke Denis Zanette
2000 Viatcheslav Ekimov Romāns Vainšteins Sergueï Ivanov
2001 Nico Mattan Erik Dekker Viatcheslav Ekimov
2002 Peter Van Petegem Stefano Zanini George Hincapie
2003 Raivis Belohvoščiks Gianluca Bortolami Peter Van Petegem
2004 George Hincapie Danilo Hondo Gerben Löwik
2005 Stijn Devolder Alessandro Ballan Nico Mattan
2006 Leif Hoste Bernhard Eisel Luis León Sánchez
2007 Alessandro Ballan Joost Posthuma Bert Roesems
2008 Joost Posthuma Manuel Quinziato Enrico Gasparotto
2009 Frederik Willems Joost Posthuma Tom Leezer
2010 David Millar Andriy Grivko Luca Paolini
2011 Sébastien Rosseler Lieuwe Westra Michał Kwiatkowski
2012 Sylvain Chavanel Lieuwe Westra Maciej Bodnar
2013 Sylvain Chavanel Alexander Kristoff Niki Terpstra
2014 Guillaume Van Keirsbulck Luke Durbridge Gert Steegmans
2015 Alexander Kristoff Stijn Devolder Bradley Wiggins
2016 Lieuwe Westra Alexander Kristoff Alexey Lutsenko
2017 Philippe Gilbert Matthias Brändle Alexander Kristoff
Trois Jours de Bruges-La Panne
2018 Elia Viviani Pascal Ackermann Jasper Philipsen
2019 Dylan Groenewegen Fernando Gaviria Elia Viviani
2020 Non-disputé

Victoire par pays

#PaysVictoiresDernier vainqueur
1. Belgique 20 Philippe Gilbert (2017)
2. Pays-Bas 9 Dylan Groenewegen (2019)
3. Italie 5 Elia Viviani (2018)
4. Russie 2 Viatcheslav Ekimov (2000)
France 2 Sylvain Chavanel (2013)
5. Irlande 1 Sean Kelly (1980)
Lettonie 1 Raivis Belohvoščiks (2003)
États-Unis 1 George Hincapie (2004)
Royaume-Uni 1 David Millar (2010)
Norvège 1 Alexander Kristoff (2015)

Notes et références

Notes

  1. À quatre reprises à la fin des années 1980.

Références

Liens externes

  • Portail du cyclisme
  • Portail de la Flandre-Occidentale
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.