Trophée de France

Le Trophée de France (symbolisé par un bouclier ancien[1]) est une compétition française de football de fin de saison, disputée chaque année entre 1907 et 1914 puis en 1916 sous le nom de Coupe de France, et organisée par le Comité français interfédéral entre les champions de chaque fédération qui le compose.

Pour la compétition de patinage artistique, voir Trophée de France (Patinage artistique).
Trophée de France
Généralités
Sport Football
Création 1907
Disparition 1916
Autre(s) nom(s) Coupe de France (1916)
Organisateur(s) CFI
Éditions 9
Périodicité Annuelle
Nations France
Participants Entre 2 et 4
Statut des participants Amateur

Palmarès
Plus titré(s) Étoile des Deux Lacs (2)
Patronage Olier (2)
CA Paris (2)
Le CA Paris vainqueur du Trophée de France, en 1913.

Chaque édition, entre deux et quatre clubs parmi les champions de la Fédération gymnastique et sportive des patronages de France (FGSPF), de la Fédération cycliste et athlétique de France (FCAF), de la Ligue de Football Association (LFA), de l'Union des sociétés françaises de sports athlétiques (USFSA) et de la Fédération athlétique d'amateurs (FAA) participent à la compétition en matchs à élimination directe.

Le Trophée de France est d'abord surtout disputé par des clubs de fédérations mineures et est par conséquent peu relayé par la presse. Il faut attendre 1913 pour que le champion de l'USFSA, la principale fédération de l'époque, ne participe à la compétition, et que celle-ci ne prenne plus d'importance. La compétition s'arrête pendant la Première Guerre mondiale à la suite de la création par le CFI de la Coupe de France, première compétition de football en France ouverte à tous les clubs de toutes les fédérations.

Les clubs les plus titrés sont l'Étoile des Deux Lacs, le Patronage Olier et le Cercle athlétique de Paris avec deux victoires.

Historique

Premières éditions, dominées par les clubs de patronages (1907-1910)

La première édition a lieu en 1907[2].

Duel entre les clubs de patronages et ceux de la LFA (1911-1912)

Apparition des clubs de l'USFSA et fin de la compétition (1913-1916)

Palmarès

Palmarès par édition

Palmarès par édition
Édition Vainqueur Fédération Finaliste Fédération Score Lieu de la finale
1907Étoile des Deux Lacs (1/2)FGSPFFC SimiotinFAA8 – 3Bordeaux
1908Patronage Olier (1/2)FGSPFSM PuteauxFCAF3 – 0Livry-Gargan
1909JA Saint-Ouen (1/1)FCAFBons GarsFGSPFforfait
1910Patronage Olier (2/2)FGSPFCA VitryFCAF2 – 0Charenton-le-Pont
1911CA Paris (1/2)LFAÉtoile des Deux LacsFGSPF1 – 0Charenton-le-Pont
1912Étoile des Deux Lacs (2/2)FGSPFRed Star Amical ClubLFA3 – 1Arcueil
1913CA Paris (2/2)LFAVie au Grand Air du MédocFCAF2 – 1Bordeaux
1914Olympique lillois (1/1)USFSAVie au Grand Air du MédocFCAF4 – 1Charenton-le-Pont
1916Olympique (1/1)LFAÉtoile des Deux LacsFGSPF3 – 0Saint-Ouen

Chronologie des fédérations participantes

Tableau de confrontations entre les fédérations

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) FGSPFFCAFFAALFAUSFSA
FGSPF 4-22-01-3
FCAF 0-31-1
FAA
LFA 0-1
USFSA
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Notes et références

Notes

    Autres références

    1. L'Auto, 25 avril 1914, p.5.
    2. Georges Duhamel, « Quand le football des patros était en vedette », Les Jeunes, no 8, , p. 2-3 (lire en ligne)

    Annexes

    Bibliographie

    • Julien Sorez (préf. Jean-François Sirinelli), Le football dans Paris et ses banlieues : Un sport devenu spectacle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Histoire », , 412 p. (ISBN 978-2-7535-2643-3)
    • Jean-Philippe Bouchard et Alain Constant, Un siècle de football, Calmann-Lévy, (ISBN 2-7021-3616-8)
    • Alfred Wahl, Les archives du football : Sport et société en France (1880-1980), Gallimard, , 364 p. (ISBN 2070716031)
    • Coll., 100 ans de football en France, Paris, Atlas, 1982
    • (de) Pierre Cazal, « Landersmeisterchaften: Frankreich », in Fussball-Weltzeitschrift, N°23 (1994), p.15-41

    Articles connexes


    • Portail du football
    • Portail de la France
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.