Tupolev TB-1

Le Tupolev TB-1 ou Tupolev ANT-4 (en russe Туполев ТБ-1/АНТ-4) est un bombardier bimoteur soviétique produit de 1929 à 1932.

Tupolev TB-1

Version civil du TB-1 pour un vol Moscou-New York.

Constructeur Tupolev
Rôle Bombardier
Statut Retiré du service
Premier vol
Mise en service
Nombre construits 218
Équipage
6 hommes
Motorisation
Moteur Mikulin M-17
Nombre 2
Type V12 à refroidissement liquide
Puissance unitaire 680 ch (510 kW)
Dimensions
Envergure 28,7 m
Longueur 18,0 m
Hauteur 5,1 m
Surface alaire 120 m2
Masses
À vide 4 520 kg
Avec armement 6 810 kg
Performances
Vitesse de croisière 156 km/h
Vitesse maximale 178 km/h
Plafond 4 830 m
Rayon d'action 1 000 km
Armement
Interne 6 × mitrailleuses DA
1 000 kg de bombes

Conception et développement

En 1924, l'armée de l'air soviétique chargé TsAGI (Центральный Аерогидродинамический Институт, Institut central d'aérohydrodynamique) de concevoir un bombardier lourd. TsAGI a confié la tâche à la division dirigée par Andrei Tupolev[1]. L'équipe de Tupolev conçu un bimoteurs monoplan tout métal avec une carlingue en tôle ondulée en duralumin, propulsé par deux moteurs Napier Lion, l'ANT-4[2].

Le premier prototype a été construit en 1925 au deuxième étage de l'usine de Tupolev à Moscou, qu'il soit nécessaire d'abattre un mur pour permettre à l'avion sorti du bâtiment en pièces. Après le assemblage à l'aérodrome Khodynka de Moscou, il volé le .

Les tests ont été un succès, et il a été décidé de mettre l'ANT-4 en production sous la dénomination TB-1. La production a été cependant retardée par la pénurie d'aluminium, et par la nécessité de trouver une alternative aux coûteux moteurs Lion importés , le BMW VI (et plus tard par la version soviétique construite sous licence, le Mikulin M-17 (en)). La production a finalement commencé dans l'ex-usine Junkers à Fili en 1929, 216 exemplaires ont suivi les deux prototypes, la production s'est poursuivie jusqu'en 1932[3],[4].

Histoire opérationnelle

Le premier avion de série a été achevée comme avion civil non armé, nommé Strana Sovyetov (pays des Soviets) pour un vol de propagande de Moscou à New York, en prenant la voie vers l'est via la Sibérie, atteignant sa destination le 3 novembre, volant 21 242 km (13194 mi) en 137 heures[5]. Le TB-1 est devenu le premier bombardier lourd des Forces aériennes soviétiques, également équipé de flotteurs pour une utilisation comme torpilleur (TB-1P), et pour les opérations de relevés aériens.

Références

  • (en) Paul Duffy et Andrei Kandalov, Tupolev : the man and his aircraft (biographie), Shrewsbury, England, Airlife, , 233 p. (ISBN 978-1-853-10728-3, OCLC 36686231).
  • (en) Bill Gunston, The Osprey encyclopedia of Russian aircraft, 1875-1995, Londres, Osprey Aerospace, , 526 p. (ISBN 1-855-32405-9, EAN 978-1-855-32405-3).
  • Portail de l’aéronautique
  • Portail de l’histoire militaire
  • Portail de l’URSS
  • Portail des années 1930
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.