UCI World Tour 2011

L'UCI World Tour 2011 est la première édition de l'UCI World Tour, le successeur du calendrier mondial et du ProTour. Toutes les épreuves du calendrier mondial de 2010 sont inclus dans cette nouvelle compétition.

UCI World Tour 2011
Généralités
Sport Cyclisme sur route
Organisateur(s) UCI
Édition 1re
Date 18 janvier-
Participants 18 équipes World Tour
Épreuves 27
Site web officiel uciworldtour.com
Hiérarchie
Hiérarchie Circuit mondial
Niveau inférieur Circuits continentaux :
Africa, America, Asia, Europe et Oceania Tour

Palmarès

Navigation

Les 18 équipes qui ont une licence ProTour ont le droit, mais aussi le devoir de participer à toutes les courses de ce calendrier. Les équipes continentales professionnelles souhaitant y participer doivent obtenir une invitation. Les équipes amateures ne peuvent pas y participer.

Règlement

Le calendrier, qui a été dévoilé le 10 novembre 2010 par l'UCI[1], compte un seul changement avec l'arrivée d'une nouvelle compétition, le Tour de Pékin[2].

Au niveau de l'attribution des points, seuls les coureurs membre d'une équipe avec le label ProTour peuvent marquer des points. Le nouveau classement est publié le lundi suivant chaque épreuve UCI World Tour.

Le barème des points est différent selon les épreuves. Le vainqueur du Tour de France remporte 200 points. Le Tour d'Italie et le Tour d'Espagne constituent une deuxième catégorie et attribuent 170 au vainqueur. Une troisième catégorie d'épreuves attribue 100 points au vainqueur : Tour Down Under, Paris-Nice, Tirreno-Adriatico, Milan-San Remo, Tour de Catalogne, Tour des Flandres, Tour du Pays basque, Paris-Roubaix, Liège-Bastogne-Liège, Tour de Romandie, Critérium du Dauphiné, Tour de Suisse, Tour de Pologne, Eneco Tour, Tour de Pékin, Tour de Lombardie. Le vainqueur des épreuves restantes suivantes remporte 80 points : Gand-Wevelgem, Amstel Gold Race, Flèche wallonne, Classique de Saint-Sébastien, Vattenfall Cyclassics, GP Ouest-France de Plouay, Grand Prix cycliste de Québec, Grand Prix cycliste de Montréal[3].

Barème de points du classement général par catégorie d'épreuve[3]
Classement général 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e 16e 17e 18e 19e 20e
Épreuve catégorie 1 200 150 120 110 100 90 80 70 60 50 40 30 24 20 16 12 10 8 6 4
Épreuve catégorie 2 170 130 100 90 80 70 60 52 44 38 32 26 22 18 14 10 8 6 4 2
Épreuve catégorie 3 100 80 70 60 50 40 30 20 10 4
Épreuve catégorie 4 80 60 50 40 30 22 14 10 6 2
Barème de points pour une étape/un prologue par catégorie d'épreuve[3]
Classement d'étape 1er 2e 3e 4e 5e
Épreuve catégorie 1 20 10 6 4 2
Épreuve catégorie 2 16 8 4 2 1
Épreuve catégorie 3 6 4 2 1 1

Outre un classement individuel, l'UCI World Tour 2011 comporte un classement par équipes et un classement par pays. Le classement par équipes est établi sur la base des points des cinq meilleurs coureurs de chaque équipe au classement individuel. Le classement par nation est obtenu en additionnant les points obtenus par les cinq premiers coureurs de chaque nation au classement individuel. En cas d'égalité, les équipes ou les nations sont départagées par la place de leur meilleur coureur au classement individuel[3].

Équipes

Ce sont 18 équipes ProTour qui prennent part à l'UCI World Tour 2011. Parmi celles-ci, quatre équipes sont américaines et deux originaires respectivement de Belgique, Espagne, Italie et Pays-Bas.

Les équipes participantes sont pour cette édition :

Calendrier et résultats

Résultats des épreuves et leaders des classements de l'UCI World Tour
No  Date Épreuve Pays C.[3] Vainqueur Classement individuel Classement par équipes Classement par pays
118-23 janvier Tour Down Under Australie 3 Cameron Meyer Cameron Meyer Rabobank Australie
26-13 mars Paris-Nice France 3 Tony Martin Tony Martin HTC-Highroad
39-15 mars Tirreno-Adriatico Italie 3 Cadel Evans
419 mars Milan-San Remo Italie 3 Matthew Goss Matthew Goss
521-27 mars Tour de Catalogne Espagne 3 Alberto Contador[n 1]
Michele Scarponi
627 mars Gand-Wevelgem Belgique 4 Tom Boonen
73 avril Tour des Flandres Belgique 3 Nick Nuyens
84-9 avril Tour du Pays basque Espagne 3 Andreas Klöden RadioShack
910 avril Paris-Roubaix France 3 Johan Vansummeren Fabian Cancellara Italie
1017 avril Amstel Gold Race Pays-Bas 4 Philippe Gilbert Belgique
1120 avril Flèche wallonne Belgique 4 Philippe Gilbert Philippe Gilbert
1224 avril Liège-Bastogne-Liège Belgique 3 Philippe Gilbert Leopard-Trek
1326 avril-1er mai Tour de Romandie Suisse 3 Cadel Evans HTC-Highroad
147-29 mai Tour d'Italie Italie 2 Alberto Contador[n 1]
Michele Scarponi
Espagne
155-12 juin Critérium du Dauphiné France 3 Bradley Wiggins
1611-19 juin Tour de Suisse Suisse 3 Levi Leipheimer
172-24 juillet Tour de France France 1 Cadel Evans Cadel Evans Leopard-Trek
1830 juillet Classique de Saint-Sébastien Espagne 4 Philippe Gilbert
1931 juillet-6 août Tour de Pologne Pologne 3 Peter Sagan
208-14 août Eneco Tour Pays-Bas
Belgique
3 Edvald Boasson Hagen
2221 août Vattenfall Cyclassics Allemagne 4 Edvald Boasson Hagen
2328 août GP Ouest-France de Plouay France 4 Grega Bole
249 septembre Grand Prix cycliste de Québec Canada 4 Philippe Gilbert Philippe Gilbert
2120 août-11 sept. Tour d'Espagne Espagne 2 Juan José Cobo[n 2]
Christopher Froome
2511 septembre Grand Prix cycliste de Montréal Canada 4 Rui Costa Omega Pharma-Lotto
265-9 octobre Tour de Pékin Chine 3 Tony Martin
2715 octobre Tour de Lombardie Italie 3 Oliver Zaugg

Légende : C. = Catégorie de l'épreuve selon le barème des points

Classements

Contrairement aux années précédentes, seuls les coureurs membres d'une équipe ProTour peuvent marquer des points pour le classement mondial.

En février 2012, Alberto Contador qui avait initialement terminé à la troisième place du général, a vu ses résultats a posteriori enlevés. Ses points ont été réaffectés. L'Espagne était leader du classement par pays avant cette réaffectation.

Classement individuel

Les coureurs avec le même nombre de points sont classés par nombre de victoires, puis par nombre de deuxièmes places, et ainsi de suite, obtenues lors des courses du World Tour (étapes comprises).

Classement individuel[4]
Rang Nom Pays Équipe Points
1 Philippe Gilbert Belgique Omega Pharma-Lotto 718
2 Cadel Evans Australie BMC Racing 584
Alberto Contador[n 1] Espagne Saxo Bank-Sungard 471
3 Joaquim Rodríguez Espagne Katusha 446
4 Michele Scarponi Italie Lampre-ISD 419
5 Tony Martin Allemagne HTC-Highroad 349
6 Samuel Sánchez Espagne Euskaltel-Euskadi 317
7 Vincenzo Nibali Italie Liquigas-Cannondale 310
8 Daniel Martin Irlande Garmin-Cervélo 296
9 Bradley Wiggins Royaume-Uni Sky 289
10 Fränk Schleck Luxembourg Leopard-Trek 284
11 Edvald Boasson Hagen Norvège Sky 260
12 Fabian Cancellara Suisse Leopard-Trek 252
13 Andy Schleck Luxembourg Leopard-Trek 252
14 Ivan Basso Italie Liquigas-Cannondale 250
15 Christopher Froome Royaume-Uni Sky 230
16 Alexander Vinokourov Kazakhstan Astana 230
17 Robert Gesink Pays-Bas Rabobank 222
18 Matthew Goss Australie HTC-Highroad 217
19 Damiano Cunego Italie Lampre-ISD 213
20 Andreas Klöden Allemagne RadioShack 207
  • 230 coureurs ont marqué au moins un point.

Classement par équipes

Ce classement est obtenu en additionnant les points des 5 premiers coureurs de chaque équipe au classement individuel.

Classement par équipes[5]
Rang Équipe Points 5 meilleurs coureurs
1 Omega Pharma-Lotto 1101 Gilbert (718), Greipel (132), Van den Broeck (125), Roelandts (66), Vanendert (60)
2 Sky 1069 Wiggins (289), Boasson Hagen (260), Froome (230), Urán (179), Gerrans (111)
3 Leopard-Trek 1024 F Schleck (284), A Schleck (252), Cancellara (252), Fuglsang (136), Zaugg (100)
4 HTC-Highroad 892 Martin (349), Goss (217), Cavendish (152), Pinotti (110), Siutsou (64)
5 BMC Racing 887 Evans (584), Ballan (100), Van Avermaet (90), Phinney (71), Frank (42)
6 Lampre-ISD 856 Scarponi (419), Cunego (213), Bole (91), Petacchi (81), Niemiec (52)
7 Liquigas-Cannondale 837 Nibali (310), Basso (250), P. Sagan (198), Ponzi (54), Capecchi (25)
8 Garmin-Cervélo 818 Martin (296), Millar (185), Hushovd (123), Farrar (108), Meyer (106)
9 Rabobank 687 Gesink (222), Mollema (190), Kruijswijk (128), Matthews (74), Ten Dam (73)
10 RadioShack 649 Klöden (207), Leipheimer (158), Horner (153), Brajkovič (71), Rast (60)
11 Katusha 632 Rodríguez (446), Moreno (80), Pozzato (50), Kolobnev (30), Brutt (26)
12 Euskaltel-Euskadi 489 Sánchez (317), Nieve (92), Antón (72), Castroviejo (6), Pérez (2)
13 Movistar 484 Intxausti (118), Costa (101), Tondo (100), Rojas (95), Ventoso (70)
14 Astana 434 Vinokourov (230), Kreuziger (145), Tiralongo (23), Grivko (20), Clarke (16)
15 AG2R La Mondiale 398 Péraud (161), Gadret (126), Nocentini (46), Dupont (34), Mondory (31)
16 Quick Step 383 Boonen (140), Chavanel (90), Ciolek (67), Devenyns (50), Cataldo (36)
17 Vacansoleil-DCM 369 Marcato (102), Poels (94), Leukemans (76), Božič (57), Van Leijen (40)
18 Saxo Bank-Sungard 228 Contador (471)[n 1], Nuyens (101), C. Sørensen (80), J. J. Haedo (34), Porte (10), Cooke (3)

Classement par pays

On additionne les points des 5 premiers coureurs de chaque pays au classement individuel. Les 10 premiers pays au 15 août 2011 peuvent aligner 9 coureurs lors des championnats du monde 2011. « Une nation ayant moins de 9 coureurs classés au classement UCI WorldTour individuel partira avec le nombre de coureurs qu’elle a de classé. Une nation ayant moins de 6 coureurs classés au classement UCI WorldTour partira néanmoins avec 6 coureurs »[6].

À l'issue de la fin d'année 2011, les 10 meilleures nations au classement UCI World Tour 2011 se voient attribuer 5 places pour l'épreuve en ligne des JO de Londres 2012. Les nations classées de la 11e à la 15e obtiennent 4 places. De plus chaque nation classée dans les 15 premières gagne une place pour l'épreuve chronométrée des JO. Cependant, d'autres moyens tels que les classements continentaux et les championnats du monde 2011 fournissent aussi des places pour les deux épreuves olympiques.

Classement par pays[7]
Rang Pays Points 5 meilleurs coureurs
1 Italie 1302 Scarponi (419), Nibali (310), Basso (250), Cunego (213), Pinotti (110)
2 Belgique 1184 Gilbert (718), Boonen (140), Van den Broeck (125), Nuyens (101), Vansummeren (100)
3 Australie 1092 Evans (584), Goss (217), Gerrans (111), Meyer (106), Matthews (74)
4 Espagne 1076 Contador (471)[n 1], Rodríguez (446), Sánchez (317), Intxausti (118), Tondo (100), Rojas (95)
5  Grande-Bretagne 947 Wiggins (289), Froome (230), Millar (185), Cavendish (152), Swift (91)
6 Allemagne 798 Martin (349), Klöden (207), Greipel (132), Ciolek (67), Wegmann (43)
7 Pays-Bas 707 Gesink (222), Mollema (190), Kruijswijk (128), Poels (94), Ten Dam (73)
8 États-Unis 571 Leipheimer (158), Horner (153), Farrar (108), Danielson (81), Phinney (71)
9 Luxembourg 536 F Schleck (284), A Schleck (252)
10 Suisse 470 Cancellara (252), Zaugg (100), Rast (60), Frank (42), Albasini (16)
11 France 442 Péraud (161), Gadret (126), Chavanel (90), Dupont (34), Mondory (31)
12 Norvège 390 Boasson Hagen (260), Hushovd (123), Kristoff (7)
13 Irlande 319 Martin (296), Roche (19), Deignan (4)
14 Danemark 285 Fuglsang (136), Sørensen (80), Bak (54), Rasmussen (13), Jørgensen (2)
15 Kazakhstan 234 Vinokourov (230), Renev (4)
18 Slovénie 219 Bole (91), Brajkovič (71), Božič (57)
17 Slovaquie 214 P. Sagan (198), P. Velits (16)
18 Colombie 185 Urán (179), Soler (6)
19 Portugal 165 Costa (101), Machado (35), Cardoso (27), Paulinho (1), Oliveira (1)
20 République tchèque 146 Kreuziger (145), Raboň (1)
  • 35 pays sont classés.

Victoires sur le World Tour

Ci-dessous les 10 coureurs, les 10 équipes et les 10 pays les plus prolifiques en termes de victoires sur l'édition 2011 du World Tour.

Coureur Vict.
1. Philippe Gilbert8
Tony Martin8
Peter Sagan8
4. Mark Cavendish7
5. Cadel Evans5
Edvald Boasson Hagen5
Joaquim Rodríguez5
Marcel Kittel5
9. Michele Scarponi4
10. Matthew Goss3
Ben Swift3
Fabian Cancellara3
Thor Hushovd3
André Greipel3
Équipe Vict.
1. HTC-Highroad23
2. Omega Pharma-Lotto14
Garmin-Cervélo14
4. Sky13
5. Lampre-ISD12
6. Liquigas-Cannondale11
Movistar9
Katusha8
9. Leopard-Trek7
10. BMC Racing6
Euskaltel-Euskadi6
Rabobank6
13 Saxo bank-sungard 3
Quick-step 1
Pos. Pays Vict.
1. Allemagne20
2. Espagne18
3. Italie17
4. Belgique16
5. Royaume-Uni14
5. Australie13
7. France9
8. Norvège8
Slovaquie8
10. États-Unis5
Suisse5

Notes et références

Notes

  1. Alberto Contador a été déclassé en février 2012 par le tribunal arbitral du sport (voir Équipe cycliste Saxo Bank-Tinkoff Bank#2012 : Saxo Bank puis Saxo Bank-Tinkoff Bank)
  2. Juan José Cobo a été déclassé pour dopage en juillet 2019 par l'UCI

Références

Liens externes

  • Portail du cyclisme
  • Portail des années 2010
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.