USS Skate (SSN-578)

L’USS Skate (SSN-578), second sous-marin de l'US Navy nommé d'après la désignation anglophone de la famille Rajidae (raie), fut le premier sous-marin nucléaire d'attaque de la classe Skate[1]. Troisième sous-marin à propulsion nucléaire commissionné par l’US Navy après le USS Nautilus (SSN-571) et le USS Seawolf (SSN-575), il est en service actif entre 1957 et 1986. Il est notable comme le premier bâtiment à avoir traversé l'océan Atlantique entièrement submergé et le deuxième sous-marin à atteindre le pôle Nord, faisant pour la première fois surface à cet endroit[2].

Pour les autres navires du même nom, voir USS Skate.

USS Skate

USS Skate (SSN-578)
Type Sous-marin nucléaire d'attaque
Classe Skate
Histoire
A servi dans  United States Navy
Chantier naval Chantier naval Electric Boat de Groton
Commandé
Quille posée
Lancement
Armé
Statut radié des registres le , puis ferraillé en 1995
Équipage
Équipage 8 officiers et 76 hommes d'équipage
Caractéristiques techniques
Longueur 81,56 m
Maître-bau 7,6 m
Tirant d'eau 6,48 m
Déplacement 2 590 t (surface)
2 894 t (plongée)
Propulsion 1 Réacteur nucléaire S3W, puis S5W
Vitesse 15.5 nœuds en surface
18 nœuds en plongée
Profondeur 210 m
Caractéristiques militaires
Armement 4 tubes lance-torpilles de 21 pouces (533 mm) (6 à l'avant, 2à l'arrière)
Carrière
Indicatif SSN-578

Histoire

Le Skate faisant surface au pôle Nord

Le , il fait surface au Pôle Nord et une cérémonie est organisée en mémoire de l'explorateur Hubert Wilkins, célèbre notamment pour avoir mené l'expédition arctique du Nautilus, et ses cendres y sont dispersées[3].

Fin et destruction

L'USS Skate fut déclassée le , radié des registre des navires de la Marine le , et démantelé en suivant le Ship-Submarine Recycling Program (en) au chantier naval Puget Sound Naval Shipyard, le .

Articles connexes

Références

  1. « USS Skate (SSN 578) », sur navysite.de (consulté le 18 mai 2012)
  2. « USS Skate dans le [[Dictionary of American Naval Fighting Ships]] », sur history.navy.mil (consulté le 18 mai 2012)
  3. « Hubert Wilkins », sur library.osu.edu (consulté le 18 mai 2012)
  • Portail des sous-marins
  • Portail du nucléaire
  • Portail des forces armées des États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.