United States Army Air Forces

Les United States Army Air Forces (en abrégé, USAAF ou AAF ; en traduction littérale : les « Forces aériennes de l'Armée de terre des États-Unis ») est le nom de la force aérienne des États-Unis entre 1941 et 1947. Créées le , elles succèdent à l'United States Army Air Corps (en abrégé, l’USAAC ; en traduction littérale, le « corps aérien de l'Armée de l'air des États-Unis »).

Pour les articles homonymes, voir AAF.

United States Army Air Forces

Création
Dissolution
Pays États-Unis
Branche United States Army
Type Force aérienne
Fait partie de Département de la Guerre des États-Unis
Ancienne dénomination United States Army Air Corps
Surnom USAAF
Guerres Seconde Guerre mondiale
Commandant historique Général Henry Harley Arnold (1941-1946)
Général Carl A. Spaatz (1946-1947)

Elles laissent ensuite place à l'United States Air Force, le .

Généralités

Cette évolution dans les termes utilisés pour désigner l'Armée de l'air américaine permet de constater son émancipation progressive par rapport à l'Armée de terre. En effet, au début du XXe siècle, l'aviation est une arme nouvelle, et lors de la Première Guerre mondiale, elle fait partie intégrante de l'Armée de terre américaine. Ce n'est que progressivement que l'aviation gagne ses lettres de noblesse et il faut attendre quelques années pour qu'elle soit considérée comme une arme à part entière, au même titre que l'Armée de terre ou la Marine. Cela explique en partie les changements de nom que connaît l'Armée de l'air américaine.

Évolution des effectifs

Affiche de recrutement des USAAF.

Au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale en Europe en , le United States Army Air Corps comptait seulement 20 000 hommes et 2 400 avions[1] dont 800 avions de combat de première ligne dans 76 bases aériennes, incluant 21 installations majeures et dépôts[2].

Au , l'USAAF utilise 63 715 avions au total, dont 41 163 de combat, soit 2 865 B-29 Superfortress, 11 065 bombardiers lourds B-17 Flying Fortress et B-24 Liberator, 5 384 bombardiers moyens B-25 Mitchell et B-26 Marauder, 3 079 bombardiers légers A-20 Havoc et A-26 Invader, 16 799 chasseurs-bombardiers P-38 Lightning, P-39 Airacobra, P-40 Warhawk, P-47 Thunderbolt, P-51 Mustang et P-61 Black Widow, 1 971 avions de reconnaissance et d'observation.

L'effectif est de 2,25 millions d'hommes et de femmes, dont 368 000 officiers et sous-officiers (pilotes, copilotes, navigateurs) et 1,88 million d’hommes du rang (mitrailleurs, radio-bombardiers, mécaniciens d'aéronefs, rampants, etc.).

Catégorie d'avions31 décembre 194131 décembre 194231 décembre 194331 décembre 194431 août 1945Date de l'effectif maximal
Total général12 29733 30464 23272 72663 715Juillet 1944 (79 908)
Avions de combat4 47711 60727 44841 96141 163Mai 1945 (43 248)
Bombardiers B-29 lourds-3919772 865Août 1945 (2 865)
Bombardiers lourds2882 0768 02712 81311 065Avril 1945 (12 919)
Bombardiers moyens7452 5564 3706 1895 384Octobre 1944 (6 262)
Bombardiers légers7991 2012 3712 9803 079Septembre 1944 (3 338)
Chasseurs2 1705 30311 87517 19816 799Mai 1945 (17 725)
Reconnaissance4754687141 8041 971Mai 1945 (2 009)
Avions de support7 82021 69736 78430 76522 552Juillet 1944 (41 667)
Transports2541 8576 46610 4569 561Décembre 1944 (10 456)
Entraînements7 34017 04426 05117 0609 558Mai 1944 (27 923)
Communications2262 7964 2673 2493 433Décembre 1943 (4 267)
Source : Army Air Forces Statistical Digest (World War II), Table 84.

Organisation

Affiche de recrutement des USAAF représentant un B-17 Flying Fortress.

Les seize forces aériennes

Autres commandements

Cocardes

Théâtres d'opérations

Position des aérodromes utilisés par l'USAAF en Europe de l'Ouest le .

Principaux commandants

  • Henry Harley Arnold : chef d'état-major de 1941 à 1946. Deviendra le seul « général de l'Air Force » en 1949.
  • Carl A. Spaatz : chef d'état-major de 1946 à 1947. Premier chef d'état-major de la nouvelle US Air Force en 1947.
  • James H. Doolittle : responsable du raid sur le Japon qui porta son nom en 1942. Il prendra par la suite le commandement de différentes forces aériennes (13e, 15e, 8e)
  • Nathan F. Twining : commandant de différentes forces aériennes (13e, 15e et 20e) durant la guerre.
  • Claire Lee Chennault : commandant la 14e force aérienne de 1943 à 1946.
  • Ira C. Eaker : commandant la 8e force aérienne en 1942.
  • Lewis Hyde Brereton : commandant la 9e force aérienne de 1942 à 1944.
  • William E. Kepner (en) : commandant la 8e force aérienne de 1944 à 1945.
  • Howard C. Davidson

Aviateurs célèbres

Notes et références

  1. (en) « Evolution of the Department of the Air Force », Air Force History Support Office (consulté le 13 mars 2010) (voir archive).
  2. (en) Robert Futrell, USAF Historical Study No. 69: Development of AAF Base Facilities in the United States, 1939-1945, Air Force Historical Research Agency, , p. 2-7.

Annexes

Bibliographie

  • (en) Martin W. Bowman, USAAF handbook 1939-1945, Stackpole Books, (réimpr. The History Press Ltd - 2003) (ISBN 978-0-8117-1822-6 et 978-0-7509-3176-2).

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’aéronautique
  • Portail des forces armées des États-Unis
  • Portail de la Seconde Guerre mondiale
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.