Université Martin-Luther de Halle-Wittemberg

L'université Martin-Luther de Halle-Wittemberg ou l'université Martin-Luther de Halle-Wittenberg est une université allemande implantée à Halle, la plus importante du Land de Saxe-Anhalt[1]. Elle résulte de la fusion en 1817 de deux université[2], l'université de Wittemberg fondée en 1502, et l'université de Halle fondée en 1694. Elle s'appelle alors Vereinigte Friedrichsuniversität, et prend en 1933 son nom actuel : Martin-Luther-Universität Halle-Wittenberg[3].

Université Martin-Luther de Halle-Wittemberg
Histoire et statut
Fondation
Type
Nom officiel
Martin-Luther-Universität Halle-Wittenberg
Régime linguistique
Recteur
Christian Tietje
Localisation
Localisation
Pays
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Géolocalisation sur la carte : Saxe-Anhalt
Chiffres-clés
Étudiants
19 717 (2015)
Divers
Membre de
Association pour le soutien d’un réseau de recherche en Allemagne (en), Hochschulrektorenkonferenz. Allemagne (en), German University Sports Federation (d)
Site web
Universitätsplatz, place de l'Université

Histoire

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2019). 
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

L'idée de la fondation de l'université de Halle (d'abord Académie de Halle) revient à Albert, archevêque de Magdebourg, au début du XVIIe siècle, mais c'est seulement en 1694 que la fonde l'électeur de Brandebourg, Frédéric III (qui deviendra le roi Frédéric Ier de Prusse lorsque son électorat sera élevé en royaume).

En 1817, lorsque les duchés saxons deviennent partie de la Prusse, elle fusionne avec l'université de Wittemberg[2], qui avait été fermée en 1813 par Napoléon.

L'académie contient d'abord quatre facultés (raison pour laquelle c'est alors une académie et non une université puisqu'une université doit pouvoir conférer le grade de docteur dans toutes les disciplines) : théologie, philosophie, médecine et droit.

Personnalités liées à l'université

Le premier professeur de médecine fut Friedrich Hoffmann (1660-1742), c'est lui qui fit appeler Georg Ernst Stahl comme professeur. De 1694 à 1698, Hoffmann et Stahl assument seuls les enseignements de la faculté de médecine. Par la suite, ils seront aidés par un certain nombre de professeurs adjoints, parmi lesquels on peut citer d'une part J.-F. Becker, J.-F. Cassebohm, P.-A. Boehmer et F. Hoffmann fils (tous les quatre disciples de F. Hoffmann père) et d'autre part, A. Goelicke, Michel Aleberti, D. Coschwitz, Pieter Gericke, Johanes Juncker, C.-F. Richter et J.-H. Schulz (quant à eux disciples de Stahl).

Autres disciplines

Le théologien et philosophe Bartholomaeus Keckermann fut étudiant à l'université de Wittemberg. Le botaniste Jacob Christian Schäffer y étudia la théologie. Le philologue et lexicographe Wilhelm Gesenius enseigna à l'université de Halle pendant trente ans. En 1862, Julius Kühn y était nommé professeur.

Références

  • Portail des universités
  • Portail de la Saxe-Anhalt
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.