Vérin (Loire)

Vérin est une commune française située dans le département de la Loire en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Vérin
Administration
Pays France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Loire
Arrondissement Saint-Étienne
Canton Le Pilat
Intercommunalité Communauté de communes du Pilat rhodanien
Maire
Mandat
Valérie Peysselon
2014-2020
Code postal 42410
Code commune 42327
Démographie
Gentilé Vérinois, Vérinoises
Population
municipale
669 hab. (2017 )
Densité 219 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 27′ 18″ nord, 4° 45′ 12″ est
Altitude Min. 143 m
Max. 369 m
Superficie 3,05 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Loire
Vérin
Géolocalisation sur la carte : Loire
Vérin
Géolocalisation sur la carte : France
Vérin
Géolocalisation sur la carte : France
Vérin

    Géographie

    Vérin est située dans l'aire urbaine de Vienne et dans son unité urbaine. Elle est la commune la plus à l'est du département de la Loire.

    Histoire

    L'origine du nom « Vérin » pourrait provenir d'un habitant appelé Verinus, peut-être un officier romain, qui aurait résidé à cet endroit[1]. L'abbé Batia écrit ainsi que Vérin signifie « terre de Verinus »[2]. Vérin est mentionné pour la première fois dans les documents en 1405 comme faisant partie du territoire de Châteauneuf, sous le nom de Versus Verent[3].

    Dans la seconde moitié du XIXe siècle, une église est construite ce qui permet à Vérin de s'ériger en paroisse en 1871[4], même s'il est probable qu'une chapelle existait déjà auparavant[5]. La paroisse est finalement détachée des villages de Saint-Michel-sur-Rhône et de Chuyer le 14 février 1880 pour former une commune à part entière[6].

    Pendant la Seconde Guerre mondiale, le village subit durement les effets des restrictions[7].

    Blasonnement

    Les armoiries de Vérin se blasonnent ainsi :

    D'azur à la barque de marinier en chef, chargée de ses attributs et d'un marinier, le tout d'or, à deux oiseaux huppés d'argent affrontés, la tête contournée au bec tenant une fleur d'or et accompagnés en pointe d’une grappe de raisin du même.

    Politique et administration

    Liste des maires successifs[8]
    Période Identité Étiquette Qualité
    1880 1886 Joseph Forest    
    1886 1904 François Garde    
    1904 1919 Marc Gachet    
    1919 1925 Marius Nicolas    
    1925 1944 Guillaume Corompt    
    ? ? M. Colombet    
    ? ? Victor Oster    
    1947 1959 Léon Chirat    
    1959 1964 Henri Bernard    
    1964 1971 André Collet    
    1971 1977 Antoine Matrat    
    1977 ? André Canet    
    mars 19.. En cours Valérie Peysselon[9] DVD Conseillère départementale

    Démographie

    L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1881. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[11].

    En 2017, la commune comptait 669 habitants[Note 1], en diminution de 2,48 % par rapport à 2012 (Loire : +1,22 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

    Évolution de la population  [modifier]
    1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911 1921 1926
    439407396419398423373332328
    1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990
    324343287312351404411435512
    1999 2004 2009 2014 2017 - - - -
    577691697681669----
    De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
    (Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[13].)
    Histogramme de l'évolution démographique

    Lieux et monuments


    Personnalités liées à la commune

    Notes et références

    Notes

    1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

    Références

    1. Bonnard 1981, p. 11.
    2. Joseph Batia, Recherches historiques sur le Forez viennois : la baronnie de Malleval et les seigneuries de Virieu et de Chavanay dans le canton de Pélussin, Pélussin, Visages de notre Pilat (1re éd. 1921), 424 p., p. 416.
    3. Jean-Édouard Dufour, Dictionnaire topographique du département de la Loire, Université de Saint-Étienne, , 1184 p. (ISBN 9782862724126), p. 1036.
    4. Antonin Chavas, « Le vrai fondateur de la commune de Vérin : l'abbé Foraison », Dan l'tan, Visages de notre Pilat, no 27, , p. 21 (ISSN 0246-8174).
    5. Lhortolat et al. 2004, p. 126.
    6. Lhortolat et al. 2004, p. 125.
    7. Bonnard 1981, p. 74.
    8. Bonnard 1981, p. 92.
    9. « VERIN », sur le site de l'association des maires de France (consulté le 30 juillet 2015).
    10. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
    11. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
    12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
    13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
    14. Site de la paroisse sur le site de l'archidiocèse
    15. Bonnard 1981, p. 13.

    Bibliographie

    • Claude Bonnard, Noutron Païs : Vérin, 1880-1890, Pélussin, Visages de notre Pilat, .
    • Michel Lhortolat, Pierre Dumas, Suzanne Corompt et Jean Perreton, Le patrimoine du canton de Pélussin, Visages de notre Pilat, , 130 p. (ISSN 0246-8174).

    Voir aussi

    Liens externes

    • Portail du département de la Loire
    • Portail des communes de France
    • Portail du Rhône
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.