VIX (finance)

Le VIX est un indicateur de volatilité (Volatility Index, abrégé en VIX) du marché financier américain. Il est établi quotidiennement par le Chicago Board Options Exchange (CBOE). Cet indice est calculé en faisant la moyenne des volatilités sur les options d'achat (call) et les options de vente (put) sur l'indice Standard & Poor's 500 (S&P 500).

Pour les articles homonymes, voir vix.
Évolution historique du VIX de 1985 à 2012.

Cet indice permet de mesurer le niveau de peur - c'est pourquoi il est souvent appelé « indice de la peur »[1] - des investisseurs qui est implicitement contenu dans les prix des options. Les options permettent de valoriser le fait d'avoir un choix, or plus l'incertitude est grande plus le choix vaut cher.

Historique

De 1990 à 2020, l'indice a dépassé 40 à seulement 6 reprises. Il a alors atteint les valeurs suivantes :

  • 60 en octobre 1998 (effondrement des marchés monétaire et financier russes) ;
  • 58 en septembre 2001 (attentats du 11 septembre 2001) ;
  • 58 entre juillet et novembre 2002 (scandale Enron et autres scandales financiers) ;
  • 59 en octobre 2008 (Crise des subprimes) ;
  • 50 points le 6 février 2018[1] ;
  • Au-delà des 40 points en février 2020 (COVID-19) ;
  • Au-delà des 60 points le 9 mars 2020 (COVID-19) ;
  • 75 points le 12 mars 2020 (COVID-19) ;
  • 82 points le 16 mars 2020 (COVID-19).

Alors qu'il est régulièrement désigné comme le principal responsable de l’effondrement boursier du à Wall Street, Martine Orange indique qu'« en quelques années, [il] est devenu la référence de tous les paris boursiers, dans des marchés dominés par des algorithmes et des mathématiques quantiques »[1].

Manipulations

En février 2018, un lanceur d'alerte avait déjà contacté la SEC et CFTC pour les alerter d'une manipulation de l'indice VIX[2].

Le 19 avril 2018, plusieurs organes médiatiques spécialisés suggèrent une crainte de manipulation du VIX dans un but spéculatif.[3],[4],[5]

Références

  1. Martine Orange, « L’indice de la peur plane sur Wall Street », sur Mediapart, (consulté le 8 février 2018).
  2. CNBC, « 'Whistleblower' alleges manipulation in the VIX 'fear gauge,' urges regulators to investigate », CNBC, (lire en ligne, consulté le 20 juin 2018).
  3. (en) « VIX Rigging Talk Erupts on Wall Street After Another Wild Swing », Bloomberg.com, (lire en ligne, consulté le 20 juin 2018).
  4. https://www.ft.com/content/f1497c62-4318-11e8-93cf-67ac3a6482fd.
  5. (en-US) « Odd spike in VIX awakens manipulation debate », Financial Review, (lire en ligne, consulté le 20 juin 2018).

Voir aussi

Articles connexes

  • VXN, l'indicateur de volatilité basé sur la bourse NASDAQ
  • VXD, l'indicateur de volatilité basé sur l'indice Dow Jones
  • VCAC, l'indicateur de volatilité basé sur l'indice CAC 40

Liens externes

  • Portail de la finance
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.