Valkeakoski

Valkeakoski est une ville du sud-ouest de la Finlande. Elle se situe dans la région du Pirkanmaa.

Valkeakoski

Héraldique

Papeterie de Tervasaari.
Administration
Pays Finlande
Région Pirkanmaa
Langue(s) parlée(s) unilingue finnois
Démographie
Population 21 216 hab.[1] (2015)
Densité 57 hab./km2
Géographie
Coordonnées 61° nord, 24° est
Altitude Min. 79 m
Max. 165 m
Superficie 37 204 ha = 372,04 km2 [2]
· dont terre 271,98 km2 (73,11 %)
· dont eau 100,06 km2 (26,89 %)
Rang superficie (256e / 336)
Rang population (52e / 336)
Histoire
Province historique Häme
Province Finlande occidentale
Fondation 1923
Droits de Cité depuis 1963
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Finlande
Valkeakoski
Géolocalisation sur la carte : Finlande
Valkeakoski

    Géographie

    La ville est située entre deux lacs importants, le Roine-Mallasvesi et le Vanajavesi, liés par des rapides (5 mètres de dénivelé) qui ont à l'origine fourni l'énergie nécessaire à l'industrie. Tampere est à 35 km et Helsinki à 145 km, reliées toutes deux par la nationale 3 (E12).

    Les communes limitrophes sont Toijala et Viiala au sud-ouest, Lempäälä à l'ouest, Kangasala au nord, Pälkäne au nord-est, et côté Kanta-Häme Hattula au sud-est et Kalvola au sud.

    Démographie

    Depuis 1980, l'évolution démographique de Valkeakoski est la suivante[3],[1] :

    Année 1980 1985 1990 1995 2000 2005
    population 22 780 22 582 21 724 21 168 20 493 20 408
    Année 2010 2015
    population 20 844 21 216

    Histoire

    La région est peuplée dès l'âge du bronze. L'ancien fort de Rapola, qui a fonctionné de la Préhistoire au Moyen Âge, est un des plus importants sites archéologique du pays. En 1335, la paroisse de Sääksmäki est une des premières du Häme à être fondée. Un des villages de cette immense paroisse se développe autour des moulins utilisant l'énergie des rapides, les villageois y apportant leur grains à moudre depuis les autres parties de la région.

    Tout s'accélère pour Sääksmäki lors de la deuxième moitié du XIXe siècle. Le canal reliant les deux lacs est inauguré en 1869, et la décennie suivante est celle de l'explosion de l'industrie autour des rapides de Valkeakoski. C'est principalement la pâte à papier qui tire la croissance. Dès 1883, Valkeakoski devient le principal village de la paroisse avec un tiers des habitants, et juste avant l'indépendance de la Finlande regroupe la majorité de la population.

    Si Valkeakoski compte une importante population ouvrière sensible à la situation politique en Russie, Sääksmäki est une municipalité rurale conservatrice. Pendant de la Guerre civile, lors de la défaite des rouges, Valkeakoski est le village qui verra la plus forte proportion de ses habitants tués dans tout le pays. Les tensions irrémédiables aboutissent à la séparation entre ce qui est devenu la 4e plus importante ville papetière d'Europe et sa paroisse d'origine en 1922. En 1973, Sääksmäki, devenue une pauvre petite commune rurale, sera rattachée à Valkeakoski, une des villes les plus riches du pays.

    Depuis la fin des années 1980, la ville souffre de la crise des industries traditionnelles et tente de se reconvertir. La ville reste un fief d'UPM qui reste largement le premier employeur mais va voir sa position affaiblie par les licenciements en cours[4]. Elle a réussi à faire redescendre le chômage à un taux voisin de 7,5 %, mais a subi quand même une baisse de 10 % de sa population en 20 ans.

    Divers

    La ville est connue pour son club de football, un des meilleurs de Finlande, financé notamment par l'industrie papetière: le FC Haka Valkeakoski, 9 fois vainqueur du championnat (2e) et 12 fois de la coupe de Finlande (record national).

    C'est la ville de naissance du pilote de vitesse moto Mika Kallio, de l'ancien entraîneur de NHL Alpo Suhonen et du compositeur Eero Hämeenniemi.

    Le compositeur Vinc2 a rendu hommage à cette ville dans son album "Exoplanète" (2008, Musea Records) à travers le morceau "Valkeakoski"

    Jumelages

    La ville de Valkeakoski est jumelée avec[5] :


    Galerie

    Annexes

    Article connexe

    Lien externe

    Notes et références

    • Portail de la Finlande
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.