Varuzhan Akobian

Varuzhan Akobian, né le 19 novembre 1983 à Erevan en Arménie, est un grand maître arménien et américain du jeu d’échecs.

Varuzhan Akobian

Naissance
Erevan, Arménie
Nationalité Arménie
États-Unis
Titre Grand maître international (2003)
Meilleur classement Elo 2653 (juin 2014)

Biographie

Originaire d’Arménie, il émigre aux États-Unis en 2001. Il réside désormais à Los Angeles.

En 2007, Akobian apparaît dans l’émission True Life sur MTV dans un épisode intitulé I'm a Genius[1].

Carrière aux échecs

Akobian est devenu maître international à 16 ans. En 2003, il devient grand maître international une semaine après son vingtième anniversaire.

Il a gagné le World Open de Philadelphie à trois reprises, en 2002 (ex æquo), 2004 et 2007. En 2006, il finit premier ex æquo du tournoi de Saint Marin[2]. En 2007, il finit premier ex æquo de l'Open de Miami et du championnat inter-continental américain de Cali en Colombie[3]. Il est qualifié pour la coupe du monde de 2007 où il est éliminé au premier tour. Il a également participé à la coupe du monde de 2009 où il a été battu au deuxième tour par Ruslan Ponomariov[4].

Il a joué dans les équipes américaines qui remportèrent la médaille de bronze par équipe aux Olympiades d'échecs en 2006 et 2008[5].

En mai 2014, il termine 1er ex æquo du championnat d’échecs des États-Unis avec Gata Kamsky et Aleksandr Lenderman. Lors des matchs de départage, Akobian bat Lenderman mais est battu par Kamsky 1,5 à 0,5 et termine finalement deuxième[6].

Références

Liens externes

Bibliographie

 : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Nicolas Giffard et Alain Biénabe, Le Nouveau Guide des échecs. Traité complet, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », , 1710 p. (ISBN 978-2-221-11013-3), p. 789
  • Portail des échecs
  • Portail de l’Arménie
  • Portail des États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.