Ventotene

Ventotene est une commune italienne rattachée à la province de Latina dans le Latium (Italie), située dans une petite île côtière de mer Tyrrhénienne.

Ventotene

Château
Administration
Pays Italie
Région Latium 
Province Latina 
Code postal 04020
Code ISTAT 059033
Code cadastral L742
Préfixe tel. 0771
Démographie
Gentilé ventotenesi
Population 745 hab. (31-12-2010[1])
Densité 442,86 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 48′ 00″ nord, 13° 26′ 00″ est
Altitude Min. 18 m
Max. 18 m
Superficie 154 ha = 1,54 km2
Divers
Saint patron Santa Candida
Fête patronale 19 septembre
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Latium
Ventotene
Géolocalisation sur la carte : Italie
Ventotene
Géolocalisation sur la carte : Italie
Ventotene
Liens
Site web http://www.comune.ventotene.lt.it/

    Histoire

    Caligula déposant les cendres de sa mère et de son frère dans la tombe de ses ancêtres, Eustache Le Sueur, 1647

    Ventotene s'est affirmée comme un lieu de réclusion de choix pour les dirigeants romains et italiens.

    Durant l'Antiquité (alors que l'île et le village s'appelaient Pendateria, soit "Cinq bêtes" en grec), Auguste y fit construire des citernes et une villa où il finit par assigner à résidence sa propre fille Julia l'aînée.

    Sa fille, Agrippine l'Aînée fut bannie sur l’ordre de Tibère. En prison à Pandataria, elle protesta violemment. Tibère ordonna à un centurion de la frapper et elle perdit un œil dans le châtiment[2]. Elle refusa de manger, fut forcée de le faire mais finira par mourir de faim en octobre 33. Après sa mort, Tibère souilla sa mémoire et fit proclamer au sénat que le jour anniversaire de sa mort un don serait consacré à Jupiter[3].

    En mars 37, Tibère mourut et le fils survivant d’Agrippine, Caligula, lui succéda. Après l’éloge à Tibère, Caligula alla à Pandataria et dans les Iles Pontines chercher les cendres de sa mère et de son frère. Une médaille de bronze du British Museum montre le retour des cendres d’Agrippine à Rome.

    À l'époque des Bourbons, la bourgade a notamment abrité une prison, qui fut remise en service entre 1929 et 1943 à l'époque de Benito Mussolini pour y enfermer 700 opposants politiques, dont 400 communistes. L'un d'eux était Altiero Spinelli, qui y a rédigé le Manifeste de Ventotene pendant sa captivité. Un film évoque cet épisode : La villeggiatura de Marco Leto (1973).

    Administration

    Les maires successifs
    Période Identité Étiquette Qualité
    17 juin 2016 En cours Maria Laura Mammetti    
    Les données manquantes sont à compléter.

    Hameaux

    Communes limitrophes

    Aucune : l’île ne comprend qu’une seule commune

    Notes et références

    1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
    2. Suétone, Vie des douze Césars, Tibère ‘’, 53
    3. Tacite, Annales, VI, 25

    Voir aussi

    Liens externes

    Articles connexes

    • Portail du Latium
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.