Via Romana

Via Romana[1] est une maison d'édition française, dont le siège est situé à Versailles[2].

Via Romana
Repères historiques
Création 24/05/2006 immatriculation sté
Fondée par Benoît Mancheron
Fiche d’identité
Forme juridique Société à responsabilité limitée

SIREN 490 215 290

Siège social Versailles (France)
Site web via-romana.fr

Historique

Via Romana a été fondée en 2006 par Benoît Mancheron, et se définit comme un éditeur littéraire français de culture chrétienne.

Présentation

Les contes pour la jeunesse y ont leur place avec, par exemple, un Jean de La Varende ou un René Bazin, mais aussi l'histoire et la religion avec des auteurs aussi divers que Jean-Paul Besse, Dominique Venner, Yves Chiron[3], Gertrud von Le Fort[4], Jean Madiran ou G. K. Chesterton.

Ni le roman, ni les problèmes de société ne sont oubliés avec les contributions de Jean Raspail[5], Jean-Claude Martinez, Ghislain de Diesbach[6], Jean-François Chemain[7] ou Jean-Pierre Cousteau.

Pour le blog du Monde « Droites extrêmes », il s'agit d'une « maison d'édition traditionaliste »[8].

Thomas Morales de Causeur salue « l'extraordinaire travail de l'éditeur Via Romana » à l'occasion de la publication de plusieurs livres[9].

Lien externe

Notes et références

  1. « fiche entreprise », sur www.societe.com (consulté le 16 juin 2019)
  2. « Via Romana » sur societe.com
  3. Yves Chiron, Fatima : Vérités et légendes, , 248 p. (ISBN 979-10-336-0487-7, lire en ligne), p. 4.
  4. https://www.librairiedialogues.fr/livre/1230203-ecrits-de-resistance-gertrud-von-le-fort-via-romana
  5. https://www.lecteurs.com/livre/la-hache-des-steppes/4098744
  6. Isabelle De Laroque Latour, « "Iphigénie en Thuringe" : un petit bijou de perversité et d'humour, au charme suranné », atlantico.fr, 20 Janvier 2017.
  7. Marie-Noëlle Tranchant, « Jean-François Chemain : à l'école, «une utopie en marche» », lefigaro.fr, 11 mars 2014.
  8. Abel Mestre, Caroline Monnot, « Le FN fait mauvaise pioche pour sa sécurite du 1er-Mai », sur droites-extremes.blog.lemonde.fr, (consulté le 29 janvier 2014)
  9. Thomas Morales, « Perret, l’insubmersible », causeur.fr, .
  • Portail des entreprises
  • Portail de l’édition
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.