Vieux Kandahar

Le Vieux Kandahar (connu localement comme Zorr Shaar; pachto زوړ ښار, signifiant "Vieille Ville") est une section historique de la ville de Kandahar , dans le sud de l'Afghanistan.

Vieux Kandahar

Vestiges de la vieille ville de Kandahar (probablement l'ancienne Alexandrie d'Arachosie). L'élévation, de 35 mètres environ, est entièrement le fait de la main de l'homme.[2]
Localisation
Pays Afghanistan
Coordonnées 31° 36′ 08″ nord, 65° 39′ 32″ est
Géolocalisation sur la carte : Afghanistan
Vieux Kandahar
Histoire
Époque 320 av.J-C
Ancienne ville du vieux Kandahar (rouge) sur le côté ouest de la ville moderne de Kandahar.

Alexandrie d'Arachosie

On pense que la ville a été fondée par Alexandre le Grand en 330 av.J-C sous le nom d'Alexandrie d'Arachosie.[3],[4] et a servi comme siège du pouvoir pour de nombreux dirigeants durant les 2000 dernières années.

De nombreuses inscriptions en grec ont été retrouvées, gravées soit par des grecs eux-mêmes, soit par l'empereur Maurya Ashoka quand il affirma son contrôle de ces régions peuplées de populations grecques (qu'il désigne sous le nom de Yavanas (en)).

Périodes suivantes

Cette ville fit ensuite partie de nombreux empires, y compris les Mauryans (322 avant j.-c.–185 c.-b.), les Indo-Scythes (200 BC–400 après jc), les Sassanides, les Califes bien guidés, les Zunbils, les Saffarides, les Ghaznévides, les Ghorides, les Timourides, les Moghols, les Séfévides, les Hotakis etc.. C'était l'une des principales villes d'Arachosia, une région historique assis entre l'Iran et la Civilisation de Vallée d'Indus. La ville a souvent été la cible de conquête en raison de son emplacement stratégique dans le Sud de l'Asie, le contrôle de la principale route commerciale reliant le sous-continent Indien, le Moyen-Orient, l'Asie Centrale et le Golfe persique[5].

La ville a souvent été l'objet de combats par les Perses et les Moghols, jusqu'à ce qu'elle fut détruite par Nâdir Châh et ses forces afcharides en 1738, après avoir vaincu Hussain Shah Hotak, le dernièr roi Hotaki. Après la destruction de cette vieille ville, tous les habitants ont été relogés à proximité d'une zone qui est devenu connu comme "Naderabad" pour un court laps de temps, d'après le nom Nader Shah. En 1750, Ahmad Shah Durrani, avait établi l'actuelle ville de Kandahar, et en fit la capitale de son Durrani Empire[6].

Voir aussi

Références

  1. Ashoka in Ancient India de Nayanjot Lahiri p.165
  2. Ashoka in Ancient India de Nayanjot Lahiri p.165
  3. Jona Lendering, « Alexandria in Arachosia », LIVIUS – Articles on Ancient History (consulté le 4 mars 2012)
  4. Dupree, Nancy Hatch (1971) "Sites in Perspective (Chapter 3)" An Historical Guide To Afghanistan Afghan Tourist Organization, Kabul.]
  5. Mentioned in Bopearachchi, "Monnaies Greco-Bactriennes et Indo-Grecques", p52. Original text in paragraph 19 of Parthian stations
  6. « AN OUTLINE OF THE HISTORY OF PERSIA DURING THE LAST TWO CENTURIES (A.D. 1722-1922) », Edward Granville Browne, sur Edward Granville Browne, London, Packard Humanities Institute (consulté le 24 septembre 2010), p. 31
  • Portail de l’Afghanistan
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.