Ville du printemps éternel

Les Villes du printemps éternel bénéficient d’un climat tempéré et ensoleillé. L'éventuel hiver y est doux.

Cette page d’homonymie répertorie les différents lieux partageant un même toponyme.

En Amérique hispanique, de nombreuses villes partagent cette appellation, désignées Ciudad de la Eterna Primavera en espagnol :

En Asie, ces villes sont quelquefois désignées 春城 en chinois :

Par extension, on peut aussi citer des régions plus vastes :

  • Guatemala, « Pays de l'éternel printemps » (« País de la eterna primavera » en Espagnol)
  • Tenerife, Espagne, « Ile de l'éternel printemps », (« Isla de la Eterna Primavera » en Espagnol)[2]
  • Madère, Portugal, est parfois considérée comme « l'Ile de l'éternel printemps » bien que la température soit en dessous de 15°C l'hiver.

Références

  1. (es) Medellín, la ciudad de la eterna primavera . Consulté le 19 avril 2011.
  2. http://www.lepetitjournal.com/madrid/a-voir-a-faire/escapades/16564-voyage--trife--de-lrnel-printemps
  • Portail de l’Amérique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.