Vincenzo Petrocelli

Vincenzo Petroccelli mieux connu comme Vincenzo Petrocelli, né à Cervaro le 6 juillet 1823 et mort à Naples le 2 février 1896, est un peintre italien.

Pour les articles homonymes, voir Petroccelli.
Vincenzo Petroccelli
Vincenzo Petroccelli portrait en argile de Vincenzo Gemito. 1869
Naissance
Décès
(à 72 ans)
Naples
Nom de naissance
Vincenzo Pasquale Angelo Petroccelli
Autres noms
Vincenzo Petroccelli
Nationalité
italien
Activité
peintre
Formation
Maître
Partenaire
Élève
Lieu de travail
Mouvement
peinture de genre
Enfants
Portrait du prince Nicolas Youssoupov (1827-1891), Musée de l'Ermitage en 1850

Biographie

Vincenzo Petrocelli est né à Cervaro appartenant alors au royaume des Deux-Siciles et situé dans le Latium. Il a étudié à l'Académie de Naples et étudié sous Domenico Morelli, et a été actif en tant que peintre à partir de 1850[1]. Principalement peintre de thèmes historiques, il a aussi peint des portraits et des scènes de genre[1], peinture qui se consacre à des scènes de la vie quotidienne[1].

En 1859, avec Domenico Morelli, Petrocelli a été sélectionné pour réaliser une série de fresques dans le Temple de Saint-François de Gaète, choisi directement par le roi Ferdinand de Bourbon.

Vincenzo Gemito a fait son portrait en argile en 1869[2].

Ses fils Achille et Arturo étaient tous deux peintres. Petrocelli est mort à Naples[1]. Avant tout, Petrocelli a réalisé des peintures historiques de valeur internationale.

Musée

Œuvres

  • Nikolay Yusupov (acheté à Musée de l'Ermitage) ;
  • Marin Faliero (acheté à la Maison Royale de l'Italie de Maison de Savoie) ;
  • I neofiti nelle Catacombe sorpresi dalla guardia pretoriana ;
  • Il corpo di carlo il Temerario ;
  • I congiurati che attendono il duca di Guisa ;
  • I Borbonici nel Monastero delle Carmelitane in Catania ;
  • Il Consiglo dei Tre ;
  • Le carezze del Nonno.

Expositions

  • Mostra Borbonica, 1839
  • Mostra Borbonica, 1848 : Morte di Galeazzo Sforza, Isabella di Firenze (cat. p. 41 num. 226, 227), Ginevra genuflessa (p. 41 num. 224)
  • Mostra Promotrice napoletana: Il conte Leicester e la sua vittima (cat. p. 14 num. 124)
  • Mostra Promotrice napoletana 1864: I miserabili di Victor Hugo, Jean Valjean (in cat. p. 10 num. 97)
  • Mostra Promotrice napoletana 1866: La lettura delle denunzie a Venezia (in cat. p. 9 num. 54)
  • Mostra Promotrice 1873: La primavera, Il chilo et Prima della predica (cat. p. 8 num. 70, 82, p. 11 num. 151)
  • Mostra Promotrice 1874: I speranzuoli et Ai vesepri (cat. p. 10 num. 143, p. 11 num. 168)
  • Mostra Promotrice 1875: Ballerina orientale (cat. p. 8 num. 68)
  • Mostra Promotrice 1876: Amore allo studio (cat. p. 6 num. 33)
  • Mostra Promotrice 1886: Le mie avventure (cat. p. 42 num. 68)
  • Mostra Promotrice 1893: Buona notte (cat. 11 num. 89)
  • Mostra Promotrice 1896 (à titre posthume): L'assetato et Un Bozzetto (cat. p. 14 num. 65, p. 17 num. 116)
  • Mostra Nazionale di Napoli, 1877: La favorita del sultano (cat. p. 53 num. 694),

Notes et références

  1. (en) « Vincenzo Petrocelli », Extrait de la notice dans le dictionnaire Bénézit, sur Oxford Index, (ISBN 9780199773787)
  2. (it) Emanuela Bianchi (2000). Gemito, Vincenzo Dictionnaire biographique des Italiens, Volume 53. Rome: Encyclopédie de l'Institut
  3. Vincenzo Petrocelli, Musée de l'Ermitage. Portrait de jeune Duke N.B. Yusupova, 1851, Italie, 64,5х47,5 см., Entré à l'Ermitage en 1946; transféré du Musée de l'Ethnographie des peuples de l'URSS

Annexes

Bibliographie

  • A.M. Comanducci, Pittori italiani dell'ottocento, Milano, 1934
  • A.M. Comanducci, Dizionario illustrato pittori e incisori moderni, II Ediz. Milano, 1945
  • A.M. Comanducci, Dizionario illustrato pittori e incisori moderni e contemporanei, III Ediz. Milano, 1962
  • (it) Angelo De Gubernatis, Dizionario degli artisti italiani viventi : pittori, scultori e architetti, Florence, coi tipi dei successori Le Monnier, , 640 p. (lire en ligne), p. 371-372
  • (it) Enrico Giannelli, Artisti napoletani viventi: pittori, scultori ed architetti : opere da loro esposte, vendute e premi ottenuti in esposizioni nazionali ed internazionali, Melfi & Joele, 1916
  • (it) Domenico Maggiore, Arte e artisti dell'Ottocento napolitano e scuola di Posillipo: biografie di pittori, incisori, scultori e architetti. Supplemento alla storia dell'arte italiana, Maggiore, 1955
  • (it) Arturo Berisio, Napoli nobilissima, Volumi 9-10, 1969
  • (it) Giuseppe Luigi Marini, Il Valore dei dipinti italiani dell'Ottocento e del primo Novecento: l'analisi critica, storica ed economica, Allemandi, 2001, (ISBN 884221051X)
  • (it) Roberto Rinaldi, Pittori a Napoli nell'Ottocento, Libri & libri, 2001
  • (it) Max Seidel, Martina Hansmann, Pittura italiana nell'Ottocento, Marsilio, 2005, (ISBN 8831786679)
  • (it) Fernando Mazzocca, La Galleria d'Arte Moderna e la Villa Reale di Milano, Silvana, 2007
  • (en) « Vincenzo Pasquale Angelo Petrocelli », Extrait de la notice dans le dictionnaire Bénézit, sur Oxford Index, (ISBN 9780199773787)

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la peinture
  • Portail de l’Italie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.