Vitamine B5

La vitamine B5, correspondant à l’acide pantothénique, est une vitamine hydrosoluble. C'est un précurseur métabolique de la coenzyme A, essentielle à la synthèse et au métabolisme des protéines, des glucides et des lipides.

Acide pantothénique



Structure de l'acide pantothénique
Identification
Nom UICPA (R)-N-(2,4-dihydroxy-3,3-diméthyl-1-oxobutyl)-β-alanine
No CAS 79-83-4 D ou R(+)
599-54-2 (racémique)
137-08-6 (Ca)
No ECHA 100.009.061
No CE 209-965-4
205-278-9 (Ca)
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C9H17NO5  [Isomères]
Masse molaire[1] 219,235 ± 0,0101 g/mol
C 49,31 %, H 7,82 %, N 6,39 %, O 36,49 %,
Précautions
Directive 67/548/EEC

C

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Occurrence naturelle

La racine étymologique provient de πάντοθεν (pántothen) qui, en grec, signifie « partout » : cette vitamine se trouve en effet dans presque tous les aliments. Cependant, on la trouve en proportions particulièrement concentrées dans les germes, les céréales complètes et dans les variétés d'ortie piquante. La gelée royale est l'un des produits naturels connus les plus riches en vitamine B5.

Structure chimique

L'acide pantothénique est constitué d'une molécule d'acide pantoïque et d'une molécule de β-alanine, liées par une fonction amide.

Rôle biologique

Précurseur et constituant du coenzyme A, la vitamine B5 favorise la croissance et la résistance de la peau et des muqueuses. Elle est nécessaire au métabolisme des glucides, lipides et protéines et participe à la synthèse de certaines hormones. L'acide pantothénique est détruit par la chaleur en solution aqueuse.

Les besoins du corps humain sont estimés à 5 mg par jour à partir de 16 ans, à 2 mg chez les nourrissons et à 7 mg pour les allaitantes mais généralement seule une sous-alimentation peut entraîner une réelle carence.

Sources de vitamine B5

D’après la table Ciqual de l’anses[2], les aliments les plus riches en vitamine B5 sont rassemblés dans la table ci-dessous, par ordre décroissant.

Sources de vitamine B5[2] (mg/100g)
Champignon, lentin comestible
ou shiitaké, séché
21,9
Levure de boulanger, déshydratée13,5
Foie d’agneau, cuit12,6
Foie de génisse, cuit8,5
Jaune d’œuf, en poudre8,45
Son de riz7,39
Graine de tournesol, grillée, salée7,04
Muesli croustillant aux fruits
enrichi en vitamines et minéraux
6,75
Foie de porc, cru6,53

Utilisation

Ses propriétés, hydratantes, sont utilisées en cosmétologie capillaire car la B5 accroît l'élasticité des cheveux et contribue à contrer leur chute. Elle est aussi utilisée pour soigner l'acné, à des doses environ de 4 000 mg[réf. nécessaire] par jour.

Recherches en cours

Sont à l'étude les supposées vertus anti-obésité[3] de la vitamine B5, liées à la stimulation de l'action de la coenzyme A dans le métabolisme des graisses, coenzyme dont elle est le précurseur.

Voir aussi

Notes et références

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. Ciqual anses, « Vitamine B5 ou Acide pantothénique (mg/100g) » (consulté le 14 mai 2019)
  • Portail de la chimie
  • Portail de la médecine
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.