Vladimir Stavski

Vladimir Petrovitch Stavski (en russe Влади́мир Петро́вич Ста́вский) de son vrai nom Kirpitchnikov, né le à Penza et mort le près de Nevel, est un écrivain et journaliste soviétique. En 1937-1941, il occupe le poste de rédacteur en chef du Novy Mir[1].

Vladimir Stavski
Naissance
Penza
Empire russe
Décès
Moscou
Union soviétique
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture russe
Mouvement réalisme socialiste soviétique
Genres

Biographie

Vladimir Stavski est le fils d'ouvriers. Sorti en 1915 de l'école réale (de l'allemand Realschule - l'établissement d'enseignement secondaire) de Penza, il exerce toute sorte de métiers: homme à tout faire, frappeur, ouvrier dans une papeterie.

En 1918, il rejoint les rangs du PCUS et s'engage dans la Garde rouge. Démobilisé en 1922. Son travail littéraire commence au poste de journalise et rédacteur des journaux Molot et Na podiome de Rostov-sur-le-Don. Il est connu par ses romans glorifiant la collectivisation. Secrétaire de l'Union des écrivains soviétiques dont il est l'un des fondateurs. Député du 1er Soviet suprême de l'Union soviétique[2]. Avec Evgueni Petrov, Vassili Lebedev-Koumatch; Nikolaï Pogodine et Olga Voïtinskaïa, il dirige le comité de rédaction de Literatournaïa gazeta 1937-1939.

En tant que correspondant de guerre il couvre la bataille de Khalkhin Gol lors de laquelle il est lui même gravement blessé. Depuis le juin 1941, il est correspondant pour la Pravda sur le front de l'Ouest et le front de Kalinine. Pour ses faits d'armes il reçoit plusieurs décorations. Il périt près de Nevel et sera enterré à Velikié Louki.

Œuvres

  • Ont passé, 1924 (récits)
  • Stanitsa, 1928 (nouvelle)
  • L’Élan, 1932 (nouvelle)
  • Plus fort que la mort, Moscou, 1932
  • Attaque (recueil de nouvelles), Moscou, 1933
  • Sur la crête (roman), M, 1934, 1935.
  • Les notes du front, 1942
  • Les notes de Kuban M., 1935; L., 1938; M., 1955

Notes et références

  1. (en)Helen Rappaport, Boris Pasternak: A Literary Biography, vol. 2, Cambridge University Press, (ISBN 9780521520737, lire en ligne), p. 136
  2. (en)Boris Iampolski, Ilia Konstantinovski, Madeleine Berelowitch, Présence obligatoire, L'AGE D'HOMME, (ISBN 9782825116586, lire en ligne), p. 237

Bibliographie

  • Kristian Gerner, Stefan Hedlund, Ideology and Rationality in the Soviet Model: A Legacy for Gorbachev Routledge, 1989 (ISBN 0-415-02142-1)

Liens externes

  • Portail de la culture russe
  • Portail de la littérature
  • Portail de l’URSS
  • Portail de la Seconde Guerre mondiale
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.