Walter Novellino

Walter Alfredo Novellino (né le à Montemarano dans la province d'Avellino en Campanie) est un joueur de football international italien, qui jouait au milieu de terrain, devenu entraîneur à l'issue de sa carrière.

Walter Novellino
Biographie
Nationalité Italien
Naissance
Lieu Montemarano
Taille 1,71 m (5 7)
Poste Milieu de terrain
Parcours senior1
SaisonsClubsM (B.)
- Torino FC0 (0)
- Associazione Calcio Legnano37 (1)
- Torino FC1 (0)
- US Cremonese30 (2)
- Empoli FC 36 (5)
- AC Pérouse Calcio81 (11)
- AC Milan120 (10)
- Ascoli Calcio 189859 (12)
- AC Pérouse Calcio51 (1)
- Calcio Catane16 (0)
Sélections en équipe nationale
AnnéesSélectionM (B.)
Italie 1 (0)
1 Matchs de championnat uniquement.
Tout ou partie de ces informations sont extraites de Wikidata.
Cliquer ici pour les compléter.

Biographie

Joueur

Surnommé « Monzón »[1] en raison de sa ressemblance avec le boxeur argentin Carlos Monzón, Walter Novellino fut d'abord un joueur, évoluant au poste de milieu de terrain offensif, qui joua pour les équipes de Pérouse, Ascoli et du Milan AC, mais aussi de Catane. Il a également obtenu une sélection en équipe d'Italie avant de devenir entraîneur.

Entraîneur

Il fit ses débuts d'entraîneur lors de la saison 1992-1993 avec son ancien club de Pérouse, alors en Serie C1, mais ce fut pour une courte période.

La saison suivante, il entraîna Gualdo, qu'il conduisit jusqu'aux barrages d'accession en Serie C1, malheureusement perdus par son équipe, qui resta en Serie C2. Dans la suite de sa carrière, Novellino entraîna plusieurs équipes de Serie B : à nouveau Pérouse, puis Ravenne et le club de la Cité des Doges, Venise, qu'il parvint à conduire jusqu'en Serie A pour la première fois depuis l'année 1966.

En 2000, il conduit le Napoli à la montée en Serie A, et renouvelle l'exploit la saison suivante avec Piacenza. En 2003, il rejoint la Sampdoria de Gênes, conduisant immédiatement la prestigieuse équipe ligure à la remontée en Serie A (c'était la quatrième fois qu'il atteignait ce but pour une équipe qu'il dirigeait). Lors de sa première saison dans l'élite avec la Sampdoria, l'équipe termina le championnat à la cinquième place, obtenant sa qualification pour la coupe UEFA, après avoir perdu sa lutte contre l'Udinese pour la dernière place qualificative en Ligue des champions.

Après avoir été rétrogradée en Serie B à l'issue du procès de l'affaire des matches truqués du Calcio, en mai 2006 en sport, la Juventus[2], avant d'engager Didier Deschamps, a tenté de convaincre Walter Novellino, fort de son expérience et de ses performances passées dans ce domaine, faisant de lui un expert de la remontée d'une équipe en Serie A, de prendre la tête de l'équipe.

Finalement, à l'issue de la saison 2006-2007, il s'engage avec l'autre club de Turin, le Torino Football Club, qu'il quitte en avril 2008.

Après les mauvais résultats du club turinois, il est rappelé le pour remplacer son prédécesseur et successeur Gianni De Biasi, limogé par le président Urbano Cairo. En mars 2009, il est de nouveau démis de ses fonctions.

Le , il est embauché par la Reggina, tout juste rétrogradée en Serie B. Mais cette expérience sera de courte durée : il sera remercié dès le 24 octobre après n'avoir pris que 9 points en 10 matches, laissant l'équipe à une pâle 19e place.

Le 9 mars 2016, à la suite d'un gros souci du côté de l'US Città di Palermo, il deviendra le successeur de Beppe Iachini pour sauver l’équipe de Palerme d'une éventuelle relégation en Serie B.

Carrière

Clubs (joueur)

Clubs (entraîneur)

Palmarès (joueur)

Notes et références

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail de l’Italie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.