Willy Geurts

Willy Geurts, né le à Hoeselt, est un joueur de football international belge actif durant les années 1970 et 1980. Il évoluait au poste d'attaquant et compte deux titres de champion de Belgique à son palmarès, remportés avec le Sporting Anderlecht et le Standard de Liège. Il était surnommé Willy den bomber en raison de sa puissance de frappe[1]. Après sa carrière, il devient entraîneur durant quelques saisons puis se retire complètement du monde du football.

Pour les articles homonymes, voir Geurts.

Willy Geurts
Biographie
Nationalité Belge
Naissance
Lieu Hoeselt (Belgique)
Période pro. 1973-1991
Poste Attaquant
Parcours junior
Années Club
1966-1973 K Hoeselt VV
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1973-1976 K Hoeselt VV0088 0(53)
1976-1980 R. Antwerp FC120 (56)
1980-1982 RSC Anderlecht066 (30)
1982-1983 Standard de Liège022 0(4)
1983-1984 KFC Winterslag0030 (19)
1984-1986 RFC Liégeois066 (24)
1986-1988 FC Assent058 (13)
1988-1989 KTH Diest026 0(9)
1989-1991 FC Prayon029 (37)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1978-1982 Belgique6 (1)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1990-1991 Prayon FC
1991-1992 SK Meeuwen
1992-1996 K Hoeselt VV
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Biographie

Débuts en Division 3 et révélation à l'Antwerp

Willy Geurts commence le football à douze ans dans le club de sa ville natale, le K Hoeselt VV. Il intègre l'équipe première en 1974 et joue durant deux saisons en Division 3. Buteur prolifique, il est repéré par l'entraîneur de l'Antwerp, Guy Thys, qui l'amène au club anversois juste avant de prendre la direction des « Diables Rouges » en 1976. Il dispute son premier match officiel en Division 1 le 16 janvier 1977 lors d'un déplacement au FC Malines. Le match se termine sur le score de deux buts partout, les deux réalisations anversoises étant l'œuvre de Willy Geurts après 30 et 35 minutes de jeu[2]. Il joue au total 17 matches lors de sa première saison et inscrit neuf buts. Il devient un titulaire indiscutable dans l'attaque anversoise et est le meilleur buteur du club lors des trois saisons qui suivent. Ses prestations lui valent d'être appelé en équipe nationale pour la première fois le 22 mars 1978 pour disputer un match amical face à l'Autriche. Il inscrit le seul but du match peu avant la mi-temps[3].

Deux titres de champion de Belgique

En 1980, il est recruté par le RSC Anderlecht. Il inscrit onze buts en 24 matches lors de sa première saison, au terme de laquelle il remporte son premier titre de champion de Belgique[4]. La saison suivante, il marque douze fois en championnat, deux fois en Coupe et cinq fois en Coupe d'Europe. Il dispute son dernier match avec les « Mauves et blancs » le 5 mai 1982 face au Cercle de Bruges puis, convaincu par Raymond Goethals[5] , il rejoint le rival national, le Standard de Liège, où il retrouve son ancien équipier néerlandais Arie Haan, parti un an plus tôt dans la Cité Ardente.

Au Standard, Willy Geurts est confronté à la concurrence de Benny Wendt et Heinz Gründel. Il n'est pas souvent titulaire et n'inscrit que quatre buts en championnat durant la saison 1982-1983 et trois buts en Coupe de Belgique[5]. Il remporte toutefois un second titre national puis quitte le club pour s'engage au KFC Winterslag, tout juste relégué en Division 2. Il y joue un an, l'équipe ne parvenant pas à remonter parmi l'élite malgré ses 19 buts.

Dernières années en D1 et fin de carrière dans les séries inférieures

Àgé alors de trente ans, Willy Geurts a l'occasion de revenir en Division 1 en s'engageant au RFC Liégeois. Il prouve qu'il n'a pas perdu son sens du but et score 24 fois en deux saisons sous le maillot « Sang et marine ». C'est lui qui inscrit le 2000e but du club en match officiel, lors d'un match contre l'Antwerp durant la saison 1984-1985[6]. Il quitte ensuite le club et la Division 1 définitivement.

Durant l'été 1986, Willy Geurts rejoint l'ambitieux FC Assent, promu en deuxième division. Il y croise la route notamment de Bert van Marwijk, ancien international néerlandais qui vient disputer la dernière saison de sa carrière au club. En 1988, le club est absorbé par son voisin du KFC Diest. Il joue un an pour la nouvelle équipe fusionnée, sous le nom de KTH Diest. Il rejoint ensuite le FC Prayon, en Promotion. Il y devient le meilleur buteur des divisions nationales[7] en 1990 avec 25 buts, puis est nommé entraîneur du club[7], tout en conservant son statut de joueur pendant un an, avant de prendre sa retraite sportive en mai 1991[8].

Brève carrière d'entraîneur et reconversion

Willy Geurts entraîne le SK Meeuwen, un club évoluant dans les séries provinciales, durant un an. En 1992, il est nommé à la tête du K Hoeselt VV, son club formateur, relégué en première provinciale après 24 saisons consécutives dans les divisions nationales. Il dirige le club pendant quatre saisons, au cours desquelles le club est relégué en deuxième provinciale. En 1996, il quitte ses fonctions et s'éloigne définitivement du monde du football. Il devient ensuite représentant de commerce pour une société de carrelages[9].

Palmarès

Statistiques

Statistiques de Willy Geurts [4],[1],[10],[11]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s)Compétition(s)
continentale(s)
BelgiqueTotal
Division MB MBCMBMBMB
1974-1975 K Hoeselt VV Division 3 - - - --0000 00
1975-1976 K Hoeselt VV Division 3 - - - --0000 00
1976-1977 R. Antwerp FC Division 1 17 9 0 0-0000 179
1977-1978 R. Antwerp FC Division 1 31 20 3 3-0021 3624
1978-1979 R. Antwerp FC Division 1 33 13 1 0-0020 3613
1979-1980 R. Antwerp FC Division 1 33 10 2 1-0000 3511
1980-1981 RSC Anderlecht Division 1 24 11 1 0C30000 2511
1981-1982 RSC Anderlecht Division 1 30 12 3 2C18520 4319
1982-1983 Standard de Liège Division 1 22 4 - -C1--00 224
1983-1984 KFC Winterslag Division 2 - 19 - --0000 019
1984-1985 RFC Liégeois Division 1 34 14 - --0000 3414
1985-1986 RFC Liégeois Division 1 32 10 - -C3--00 3210
1986-1987 FC Assent Division 2 29 8 - --0000 298
1987-1988 FC Assent Division 2 29 5 - --0000 295
1988-1989 KTH Diest Division 2 26 9 - --0000 269
1989-1990 FC Prayon Promotion 29 25 - --0000 2925
1990-1991 FC Prayon Promotion - 12 - --0000 012
Total sur la carrière 369181106-8561 393193

Sélections internationales

Willy Geurts compte six sélections en équipe nationale belge[12]. Il inscrit un but avec les « Diables Rouges », lors de son premier match face à l'Autriche le 22 mars 1978. Il joue son dernier match le 24 mars 1982 contre la Roumanie.

Le tableau ci-dessous reprend toutes les sélections de Willy Geurts. Le score de la Belgique est toujours indiqué en gras.

Sélections internationales de Willy Geurts[13]
Date Compétition Adversaire Lieu Score Remarque
22/03/1978Match amical Autriche Charleroi1-0 42e
19/04/1978Match amical Allemagne de l'Est Magdebourg0-0
20/09/1978Éliminatoires Euro 1980 (Groupe 2) Norvège Lokeren1-1 46e 
28/03/1979Éliminatoires Euro 1980 (Groupe 2) Autriche Anderlecht1-1 70e 
16/12/1981Match amical Espagne Valence2-0 63e 
24/03/1982Match amical Roumanie Bruxelles4-1 78e 

Références

  1. (nl) « Willy Geurts : Spelersprofiel », sur http://www.rafcmuseum.be/ (consulté le 5 mars 2014)
  2. (nl) « KV Mechelen - R. Antwerp FC », sur http://www.rafcmuseum.be/ (consulté le 5 mars 2014)
  3. Feuille de match sur le site officiel de l'URBSFA
  4. (en) Fiche de Willy Geurts sur Sporting Anderlecht History
  5. « "Le Standard ? La plus grande erreur de ma vie !" », sur http://www.dhnet.be, (consulté le 6 mars 2013)
  6. « RFC Liège : un destin unique dans l'histoire du football », sur http://rfcl.web-livres-foot.com (consulté le 5 mars 2014)
  7. « Archives Le Soir : Liège », sur http://archives.lesoir.be, (consulté le 6 mars 2014)
  8. (nl) « Fiche de l'entraîneur », sur Belgian Soccer Database
  9. « Que sont-ils devenus ? », sur http://archives.lesoir.be, (consulté le 6 mars 2014)
  10. « Fiche de Willy Geurts », sur footballdatabase.eu
  11. (nl) « Fiche du joueur », sur Belgian Soccer Database
  12. (en) « Fiche de Willy Geurts », sur national-football-teams.com
  13. « Fiche de Willy Geurts », sur site officiel de l'URBSFA

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail de la Région flamande
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.