Wiltshire

Wiltshire /ˈwɪltʃə(ɹ)/[1] est un comté cérémonial du sud-ouest de l'Angleterre, d'une superficie de 3 476 km2. Il est bordé par les comtés du Hampshire au sud-est, du Dorset au sud-ouest, du Somerset à l'ouest, du Gloucestershire au nord-ouest, de l'Oxfordshire au nord-est et du Berkshire à l'est. Son chef-lieu administratif est Trowbridge, située dans l'ouest du comté.

Wiltshire
Administration
Pays Royaume-Uni
Nation Angleterre
Région Angleterre du Sud-Ouest
Statut Comté non métropolitain
Comté cérémonial
Comté traditionnel
Démographie
Population 639 500 hab. (2011)
Densité 184 hab./km2
Population admin. 474 300 hab.
Densité 146 hab./km2
Géographie
Superficie 3 485 km2
Superficie admin. 3 255 km2

    Le Wiltshire est renommé pour les pierres de Stonehenge, l'énorme cromlech d'Avebury et la cathédrale de Salisbury.

    Étymologie

    Le comté était auparavant appelé le Wiltonshire, une altération du nom anglo-saxon Wiltunscir. Wilton est une ville dont le nom provient de la rivière Wylye. Wilton était le chef-lieu du comté avant le XIe siècle.

    Histoire

    Le Wiltshire présente plusieurs vestiges archéologiques datant d'avant l'arrivée des Romains en 54 av. J.-C. Les premiers établissements humains de la région ont été fondés pendant l'âge de la pierre, y compris le monument mégalithique de Stonehenge et le cromlech d'Avebury. Vers le VIIe siècle, le comté se trouve à la frontière de l'ouest du royaume de Mercie. Les Danois l'occupent en 878 et après la conquête normande de l'Angleterre en 1066, le comté tombe aux mains de la couronne anglaise et de l'Église catholique romaine.

    À l'époque du recensement national de 1086, le Wiltshire est en grande partie rural et dépendant de l'agriculture. Le Livre du Jugement dernier mentionne 390 moulins en fonction et des vignobles à Lacock et à Tollard. Au cours des siècles suivants, la population du Wiltshire pratique l'élevage, surtout de moutons. Au XIIIe siècle, les couvents cisterciens du comté exportent déjà de la laine en Flandre et à Florence.

    Au temps de la guerre civile anglaise du XVIIe siècle, le Wiltshire soutient le Parlement britannique contre le roi Charles Ier.

    Au XVIIIe siècle, les habitants du Wiltshire ont été à l'origine de la légende des « ratisse-Lune », les Moonrakers. Le politicien Paul Cobb Methuen (1752-1816) de Corsham Court demande un portrait de son épouse à Thomas Gainsborough. Réalisé en 1776-1777, mais non terminé, il est aujourd'hui conservé à la National Gallery of Art de Washington[2].

    Subdivisions

    Carte des subdivisions du Wiltshire.

    Depuis 2009, le Wiltshire est divisé en deux autorités unitaires :

    No  Nom Chef-lieu Superficie (km2) Population (est. 2011)
    1WiltshireTrowbridge3255,0474 300
    2SwindonSwindon230,1209 700

    De 1974 à 2009, le Wiltshire (Swindon exceptée) était divisé en quatre districts : Kennet, North Wiltshire, Salisbury et West Wiltshire. Ces subdivisions ont été abolies dans le cadre de la simplification des subdivisions anglaises.

    Politique

    Le Wiltshire comprend sept circonscriptions électorales :

    Nom Nombre d'électeurs
    (2010)
    Député
    Chippenham65 755Michelle Donelan (Parti conservateur)
    Devizes69 351Claire Perry (Parti conservateur)
    North Swindon64 501Justin Tomlinson (Parti conservateur)
    North Wiltshire61 322James Gray (Parti conservateur)
    Salisbury66 502John Glen (Parti conservateur)
    South Swindon70 794Robert Buckland (Parti conservateur)
    South West Wiltshire63 865Andrew Murrison (Parti conservateur)

    Administration

    En mai 2015, les 98 membres du conseil de comté se divisent entre :

    Notes

    Liens externes

    • Portail de l’Angleterre
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.