Yvon Abiven

Yvon Abiven est un homme politique français né le à Plounéour-Trez (Finistère).

Yvon Abiven
Fonctions
Député de la 4e circonscription du Finistère
Prédécesseur Marylise Lebranchu
Successeur Marylise Lebranchu
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Plounéour-Trez (Finistère)
Nationalité Française
Parti politique sans étiquette
(divers gauche, DVG)
Profession Enseignant

Biographie

Yvon Abiven est enseignant. Ancien membre de l'Union démocratique bretonne (UDB) avec qui il se porte candidat aux élections législatives de 1981, il est élu sans étiquette maire de Saint-Thégonnec en 1989 puis conseiller général du Finistère en 1992. En 1997, il devient député de Morlaix lorsque Marylise Lebranchu, dont il était le suppléant, entre au gouvernement Jospin. Jusqu'en 2002, Yvon Abiven siège au groupe socialiste à l'Assemblée nationale[1].

En 2007, il est fait chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres ; il reçoit la distinction des mains de Jean-Yves Le Corre directeur de la Drac Bretagne le 14 décembre 2007. Tout ceci dans le cadre de son implication pour la restauration de l'Enclos paroissial de Saint-Thégonnec suite à l'incendie du 8 juin 1998, mais également son implication pour la rénovation de l'Abbaye du Relec.

En juillet 2012, il est fait chevalier de la Légion d'honneur ; il reçoit la distinction des mains de Marylise Lebranchu le 30 novembre 2012.

En juin 2015, il reçoit le titre de Maire honoraire, mais également la Médaille d'honneur communale de vermeil pour ses 31 années d'implications au sein du conseil municipal et de la mairie.

Détail des fonctions et des mandats

Assemblée nationale
Conseil général du Finistère
Commune de Saint-Thégonnec
  • de 1983 à 2014 : Conseiller municipal
  • de 1989 à 2014 : Maire

Distinctions

Notes et références

  1. Cadiou 2013, p. 9

Annexes

Bibliographie

  • Georges Cadiou, Emsav, dictionnaire critique, historique et biographique : le mouvement breton de A à Z, Coop Breizh, , 368 p., 15,5 × 24 x 3,6 cm (ISBN 9782843465741, présentation en ligne), p. 9

Articles connexes

Lien externe

  • Portail de la politique française
  • Portail du Finistère
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.