Zenica

Zenica (en cyrillique : Зеница, prononciation en bosnien : [zɛnitsa] ) est une ville de Bosnie-Herzégovine située dans le canton de Zenica-Doboj et dans la Fédération de Bosnie-et-Herzégovine. Selon les premiers résultats du recensement bosnien de 2013, la ville intra muros compte 73 751 habitants et sa zone métropolitaine, appelée « Ville de Zenica » (Grad Zenica), 115 134[1].

Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Pour les articles homonymes, voir Zenica.

Zenica
Зеница

Héraldique

Vue de Zenica avec la rivière Bosna
Administration
Pays Bosnie-Herzégovine
Entité Fédération de Bosnie-et-Herzégovine
Canton Zenica-Doboj
Ville Zenica
Code postal 72 000
Démographie
Population 73 751 hab. (2013)
Densité 1 715 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 12′ 06″ nord, 17° 54′ 14″ est
Altitude 329 m
Superficie 4 301 ha = 43,01 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bosnie-Herzégovine
Zenica
Géolocalisation sur la carte : Bosnie-Herzégovine
Zenica

    Municipalité de Zenica
    Administration
    Maire
    Mandat
    Husejin Smajlović (SDA)
    2012-2016
    Démographie
    Population 115 134 hab. (2013)
    Densité 206 hab./km2
    Géographie
    Superficie 55 850 ha = 558,5 km2
    Liens
    Site web Site officiel

      Par sa population, Zenica est la quatrième ville de Bosnie-Herzégovine. Elle est le centre administratif du canton de Zenica-Doboj.

      Depuis 2007, Zenica, qui constituait jusqu'alors une municipalité du pays, fait désormais officiellement partie des « Villes » (au singulier : grad ; au pluriel : gradovi) de Bosnie-Herzégovine[2], ce qui lui accorde une plus large autonomie.

      Près de la localité se trouve Vranduk, un petit village fortifié.

      Géographie

      Située dans le centre de la Bosnie-Herzégovine à environ 50 km au nord de Sarajevo, Zenica est établie dans la vallée de la rivière Bosna.

      Pont ferroviaire sur la rivière Bosna

      Le territoire de la Ville de Zenica est entourée par les municipalités de Teslić au nord, Travnik et Vitez à l'ouest, Busovača au sud-ouest, Kakanj au sud-ouest à l'est, Zavidovići à l'est et Žepče à l'est et au nord-est.

      Climat

      La ville dispose d'une station météorologique, située à 344 m d'altitude et qui enregistre des données depuis 1925 (coordonnées 44° 13′ N, 17° 34′ E )[3]. La région jouit d'un climat continental tempéré chaud, avec une température moyenne annuelle de 11,3 °C ; juillet est le mois le plus chaud de l'année, avec une moyenne de 21,1 °C. Le mois le plus froid est janvier avec une moyenne de 0,4 °C[4]. La moyenne des précipitations annuelles est de 952 mm/m2, avec les précipitations mensuelles les plus faibles en mars et les plus élevées en novembre[4].

        Relevés à la station météorologique de Zenica (344 m)
      MoisJanvFévMarsAvrMaiJuinJuilAoûtSeptOctNovDécAnnée
      Températures maximales moyennes (°C)[4] 3,8 6,9 12,1 16,7 21,5 25,2 27,8 27,6 23,7 17,3 10,0 5,1
      Températures moyennes (°C)[4] 0,4 2,6 7,0 11,2 15,6 19,2 21,1 20,7 17,1 12,0 6,3 2,1

      11,3

      Températures minimales moyennes (°C)[4] -3,0 -1,7 1,9 5,8 9,8 13,2 14,5 13,9 10,6 6,7 2,7 -0,9
      Précipitations moyennes (mm)[4] 70 70 64 76 85 88 72 70 72 84 105 96

      952

      La température la plus élevée relevée à Zenica a été de 40,8 °C le et la température la plus basse de −23,9 °C le . Le record de précipitations enregistré en une journée a été de 79,0 mm//m2 en mai 2005[3].

      Histoire

      Localités

      Localisation de la Ville de Zenica en Bosnie-Herzégovine

      Le territoire de la Ville de Zenica compte 83 localités :

      Démographie

      Ville intra muros

      Évolution historique de la population dans la ville intra muros

      Évolution démographique
      1948 1953 1961 1971 1981 1991 2013
      --32 47651 26363 56996 027[5]73 751[1]
      Évolution de la population

      Répartition de la population par nationalités dans la ville intra muros (1991)

      Nationalité Nombre %
      Musulmans 43 154 44,93
      Serbes 18 312 19,06
      Croates 15 809 16,46
      Yougoslaves 14 703 15,31
      Inconnus/Autres 4 049 4,24[6]

      La catégorie Musulmans du recensement de 1991 correspond en fait pour l'essentiel à des Bosniaques.

      Ville (ex-municipalité)

      Évolution historique de la population dans la Ville

      Évolution démographique
      1961 1971 1981 1991 2013
      84 341112 447132 733145 517115 134

      Répartition de la population par nationalités dans la Ville (1991)

      En 1991, sur un total de 145 517 habitants, la population se répartissait de la manière suivante[7] :

      Nationalité Nombre %
      Musulmans 80 359 55,22
      Croates 22 510 15,46
      Serbes 22 433 15,41
      Yougoslaves 15 354 10,75
      Inconnus/Autres 4 561 3,16

      Politique

      À la suite des élections locales de 2012, les 31 sièges de l'assemblée municipale se répartissaient de la manière suivante[8] :

      Parti Sièges
      Parti d'action démocratique (SDA)14
      Parti social-démocrate (SDP)6
      Alliance pour un meilleur avenir de la Bosnie-Herzégovine (SBB BiH)5
      Parti pour la Bosnie-Herzégovine (SBiH)2
      Parti pour le peuple de Bosnie-Herzégovine2
      Coalition de l'Union démocratique croate de Bosnie-Herzégovine pour Zenica1
      Minorités nationales1

      Husejin Smajlović, membre du Parti d'action démocratique (SDA), a été une nouvelle fois élu maire de la Ville[9],[10].

      Culture

      Parmi les institutions culturelles de la ville figure le Théâtre national bosnien de Zenica (Bosansko narodno pozorište Zenica ; en abrégé : BNP Zenica), créé au début des années 1950[11] ; doté de plusieurs salles dont une pour les enfants, il dispose d'une troupe permanente constituée de 19 membres[12] ; depuis 2002, il organise le Festival de théâtre bosno-herzégovien de Zenica (Festival bosanskohercegovačke drame Zenica)[13].

      Le Musée de la ville de Zenica (Muzej grada Zenice) a été fondé en 1966, à l'instigation de la municipalité de l'époque et est installé dans ses locaux actuels depuis 2007[14]. Il abrite des collections de numismatique, d'ethnologie, d'archéologie et d'histoire, ainsi qu'une galerie de peintures et une bibliothèque.

      Sport

      Zenica possède un club de football, le NK Čelik Zenica.

      L'Arena Zenica

      Éducation

      L'université de Zenica a été créée en 2000[réf. nécessaire].

      Économie

      Tourisme

      Nature

      Monuments culturels

      Zenica et son territoire abrite plusieurs ensembles inscrits sur la liste des monuments nationaux de Bosnie-Herzégovine[15].

      Dans la ville, on peut notamment voir :

      En dehors de la ville intra muros, parmi les moments inscrits du territoire, figurent les ruines de la forteresse de Vranduk, qui remonte au Moyen Âge et à l'Empire ottoman[23], ou encore la vieille mosquée d'Orahovica avec sa cour intérieure (en bosnien: harem)[24].

      Proximité

      Voir

      Personnalités

      Coopération internationale

      La ville de Zenica est jumelée avec[25] :

      Notes et références

      1. (sr + en) « Census of population - Preliminary results by municipalities and settlements in the Federation of Bosnia and Herzégovine » [PDF], sur http://fzs.ba, Institut de statistiques de la Fédération de Bosnie-et-Herzégovine (consulté le 16 juillet 2015)
      2. (bs) « Status gradova donijet će višestruke koristi Tuzli, Zenici, Bihaću i Širokom Brijegu », sur http://www.klix.ba (consulté le 15 juin 2015)
      3. (en) « Station Zenica », sur http://www.fhmzbih.gov.ba, Site de l'Institut hydrométéorologique de Bosnie-Herzégovine (consulté le 16 juillet 2015)
      4. « Climat : Zenica », sur http://fr.climate-data.org (consulté le 16 juillet 2015)
      5. (bs) « Population 1961-1991 », sur http://pop-stat.mashke.org (consulté le 25 avril 2015)
      6. (bs + hr + sr) « Composition nationale de la population - Résultats de la République par municipalités et localités », Bulletin statistique, Sarajevo, Publication de l'Institut national de statistique de Bosnie-Herzégovine, no 234, .
      7. (bs + hr + sr) « Recensement par communautés locales (1991) » [PDF], sur http://www.fzs.ba, Bosnie-Herzégovine - Fédération de Bosnie-et-Herzégovine - Institut fédéral de statistiques (consulté le 4 août 2015)
      8. (bs) « Zenica », sur http://www.izbori.ba, Commission électorale centrale de Bosnie-Herzégovine (consulté le 16 juillet 2015)
      9. (bs) « Zenica », sur http://www.izbori.ba, Commission électorale centrale de Bosnie-Herzégovine (consulté le 16 juillet 2015)
      10. (bs) « Gradonačelnik », sur http://zenica.ba, Site de la Ville de Zenica (consulté le 16 juillet 2015)
      11. (bs + en) « O BNP-u Zenica », sur http://www.bnp.ba, Site du Théâtre national bosnien de Zenica (consulté le 17 juillet 2015)
      12. (bs + en) « Glumački ansambl », sur http://www.bnp.ba, Site du Théâtre national bosnien de Zenica (consulté le 17 juillet 2015)
      13. (bs) « Festival », sur http://www.bnp.ba, Site du Théâtre national bosnien de Zenica (consulté le 17 juillet 2015)
      14. (bs) « Historijat Muzeja », sur http://zemuzej.ba, Site du Musée de la ville de Zenica (consulté le 17 juillet 2015)
      15. (en) « Decisions on Designation of Properties as National Monuments », sur http://kons.gov.ba, Commission pour la protection des monuments nationaux de Bosnie-Herzégovine (consulté le 16 juillet 2015)
      16. (en) « Plaque of Grand Judge Gradeša, the property of the Museum of Zenica Town », sur http://kons.gov.ba (consulté le 16 juillet 2015)
      17. (bs) « Sultan-Ahmedova džamija i medresa », sur http://kons.gov.ba (consulté le 16 juillet 2015)
      18. (en) « Sejmen mosque », sur http://kons.gov.ba (consulté le 16 juillet 2015)
      19. (bs) « Crkva Rođenja Presvete Bogorodice », sur http://kons.gov.ba (consulté le 16 juillet 2015)
      20. (en) « Paper factory “Papirna” », sur http://kons.gov.ba (consulté le 16 juillet 2015)
      21. (bs) « Zgrada nekadašnje Sinagoge », sur http://kons.gov.ba (consulté le 16 juillet 2015)
      22. (bs) « Crkva svetog Ilije sa župnim uredom », sur http://kons.gov.ba (consulté le 16 juillet 2015)
      23. (en) « Old Vranduk Fort », sur http://kons.gov.ba (consulté le 16 juillet 2015)
      24. (bs) « Stara džamija sa haremom u Orahovici », sur http://kons.gov.ba (consulté le 16 juillet 2015)
      25. Gradovi prijatelji

      Voir aussi

      Articles connexes

      Liens externes

      • Portail de la Bosnie-Herzégovine
      Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.