Zoolander

Zoolander est un film australo-germano-américain réalisé par Ben Stiller, sorti en 2001. Il fait l'objet d'une suite, Zoolander 2, réalisé par Ben Stiller et écrit par Justin Theroux, qui est sorti en mars 2016[1].

Zoolander

Titre original Zoolander
Réalisation Ben Stiller
Scénario Drake Sather
Ben Stiller
John Hamburg
Acteurs principaux
Pays d’origine États-Unis
Australie
Allemagne
Genre Comédie
Durée 89 minutes
Sortie 2001

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Résumé

Derek Zoolander mène sa carrière de mannequin avec succès. Mais lors de la cérémonie où il pense être nommé mannequin masculin de l'année, titre qu'il a déjà remporté trois années consécutives, il perd au profit du « hippie » Hansel McDonald. Le jeune mannequin devient la risée de tous en montant sur le podium, convaincu d'avoir gagné. Puis sa vie prend un tournant quand trois de ses amis meurent à la suite d'une bataille d'essence qui se termine tragiquement par l'incendie causé par la cigarette de l'un d'eux.

Il met fin à sa carrière lors de l'éloge funèbre des trois défunts et part se ressourcer chez son père et ses deux frères, qui travaillent à la mine, mais ces derniers le rejettent.

Un jour, son agent Maury l'appelle pour lui annoncer que Jacobi Mugatu, seul styliste n'ayant pas fait appel à lui, lui propose d'être le visage de sa prochaine campagne. Mais Zoolander tombe dans un piège : il subit un lavage de cerveau, en vue d'assassiner le premier ministre de Malaisie, devenu une menace pour Mugatu et la conjuration des grands couturiers qui veulent maintenir le travail des enfants dans ce pays.

Avec l'aide d'une journaliste du Time, Matilda Jeffries, et d'Hansel, qui lui avoue qu'il est devenu mannequin grâce à lui, Derek déjoue les plans de Mugatu, et sauve le premier ministre plutôt que de l'assassiner.

Fiche technique

 Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution

De nombreuses personnalités, crédités selon l'ordre du générique ou non, apparaissent à l'écran dans leur propre rôle, parmi lesquelles :

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[3] et selon le carton du doublage français[4]. version québécoise (VQ) sur Doublage Québec[5]

Bande originale

Zoolander
Music from the Motion Picture

Bande originale de divers artistes
Sortie [6]
Genre Pop rock
Label Hollywood
Critique
Liste des titres
No TitreInterprète(s) Durée
1. Start the CommotionThe Wiseguys feat. Greg Nice 2:35
2. RelaxFrankie Goes to Hollywood 3:56
3. Call MeNikka Costa 4:08
4. Love to Love You BabyNo Doubt 4:22
5. I Started a JokeThe Wallflowers 3:09
6. He Ain't Heavy... He's My BrotherRufus Wainwright 4:38
7. Wake Me Up Before You Go-GoWham! 3:51
8. RockitHerbie Hancock 5:26
9. Beat It (Moby's Sub Mix)Michael Jackson 6:13
10. Madskillz-Mic Chekka (Remix)BT 5:50
11. FacesOrgy 4:28
12. RuffneckFreestylers feat. Navigator 5:43
13. Now Is the TimeThe Crystal Method 5:37
14. RelaxPowerman 5000 3:05

Box-office

Autour du film

  • Zoolander est le troisième long métrage réalisé par Ben Stiller après Génération 90 (1994) et Disjoncté (1996).
  • Le film fut interdit en Malaisie en raison de l'intrigue de l'histoire (Zoolander, après son lavage de cerveau, est chargé d'assassiner le premier ministre de Malaisie).
  • Le film fut sorti deux semaines après les attentats du 11 septembre 2001 et fut l'une des premières comédies à sortir après la tragédie. Les images tournées du World Trade Center ont été retirées avant la sortie du film aux États-Unis[8]. Il est d'ailleurs possible de voir l'affiche du film dans World Trade Center d'Oliver Stone lorsque l'on voit l'ombre du premier avion passer dans les rues de New-York.
  • Le tournage a eu lieu du à à New York et à Los Angeles.
  • Le budget de Zoolander est estimé à 28 millions de dollars.
  • Les résultats au box-office du film ont été assez mitigés (45 172 250 dollars de recettes sur le territoire américain et 60 780 981 dollars dans le monde[9]), mais connaîtra un meilleur succès grâce aux ventes du DVD.
  • C'est l'un des films préférés de Terrence Malick[10]. Pour le remercier, Ben Stiller lui aurait d'ailleurs envoyé une vidéo pour son anniversaire, façon Marilyn Monroe, déguisé en Derek Zoolander[11].
  • Le personnage de Derek Zoolander a été créé par Drake Sather, un des scénaristes du Saturday Nigh Live, pour VH1 Fashion Awards. Ben Stiller effectuait alors de fausses interviews durant la cérémonie.

Notes et références

  1. (en) Zoolander 2 sur l’Internet Movie Database
  2. (en) Zoolander sur Box Office Mojo.
  3. « Fiche du doublage français du film », sur RS Doublage, .
  4. Liste des comédiens situé après le générique de fin.
  5. « Fiche du doublage québécois du film », consulté le 14 décembre 2017
  6. (en) « Original Soundtrack Zoolander », sur AllMusic.com (consulté le 10 mars 2015).
  7. (fr) Zoolander sur JP Box-Office.
  8. Zoolander - Trivia sur IMDb. Consulté le 1er octobre 2009.
  9. Zoolander sur Thenumbers.com. Consulté le .
  10. Terrence Malick fan absolu de Zoolander - Slate.fr
  11. Igor Hansen-Love, « Zoolander - Histoire d'inculte(s) », Studio Ciné Live n°77, , p. 72 et 73

Liens externes

  • Portail du cinéma américain
  • Portail de l’humour
  • Portail de la mode
  • Portail des années 2000
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.