Zoran Tošić

Zoran Tošić (en serbe en écriture cyrillique Зоран Тошић), né le à Zrenjanin en Yougoslavie (auj. en Serbie), est un footballeur international serbe qui évolue au poste d'ailier ou de milieu offensif au Taizhou Yuanda (en). Il est surnommé « Bambi » en Serbie en raison de sa petite taille.

Pour les articles homonymes, voir Tošić.

Zoran Tošić

Tošić avec le CSKA Moscou en 2016
Situation actuelle
Équipe Taizhou Yuanda (en)
Numéro -
Biographie
Nationalité Serbe
Naissance
Lieu Zrenjanin (Yougoslavie)
Taille 1,71 m (5 7)
Période pro. Depuis 2004
Poste Milieu offensif, ailier
Pied fort Gauche
Parcours junior
Années Club
Proleter Zrenjanin
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2004-2005 Mladost Lukićevo 012 0(0)
2005-2006 Budućnost Banatski Dvor 007 0(0)
2006-2007 Banat Zrenjanin 028 0(2)
2007-2008 Partizan Belgrade 061 (18)
2009-2010 Manchester United 005 0(0)
2010 FC Cologne 014 0(5)
2010-2017 CSKA Moscou 241 (47)
2017-2020 Partizan Belgrade 080 (26)
2020- Taizhou Yuanda (en) 000 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2007-2009 Serbie espoirs 017 0(2)
2008 Serbie olympique 003 0(0)
2007-2016 Serbie 076 (11)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 27 février 2020

Biographie

En club

Tošić avec le CSKA Moscou
Tošić avec le CSKA Moscou

Le , il rejoint Manchester United avec Adem Ljajić, pour un montant total de 20 000 000 [1].

Il fait ses débuts avec les Mancuniens le , lors d'un match de Cup remporté 2-1 par son équipe face à Tottenham, au cours duquel il remplace Cristiano Ronaldo à la 72e minute.

En , il est prêté pour six mois au FC Cologne.

Il inscrit avec cette équipe cinq buts en Bundesliga, avec deux doublés : le premier sur la pelouse du club d'Hannover 96 (victoire 4-1), et le second lors de la réception du VfL Bochum (victoire 2-0)[2].

Par la suite, en , il signe pour cinq saisons au CSKA Moscou.

Avec le CSKA, il atteint les huitièmes de finale de la Ligue Europa en 2011. Malgré un but inscrit par Tošić face au FC Porto, cela s'avère insuffisant pour se qualifier pour les quarts[3]. Il atteint ensuite les huitièmes de finale de la Ligue des champions en 2012. Malgré un but inscrit par Tošić face au Real Madrid, cela s'avère insuffisant pour se qualifier pour les quarts[4].

Il inscrit avec le CSKA onze buts en première division russe lors de la saison 2013-2014, ce qui constitue sa meilleure performance sur une saison[5]. Cette saison là, il inscrit le seul et unique triplé de sa carrière professionnelle, le , lors de la réception du FK Krasnodar (victoire 5-1)[6].

Le , il s'engage en faveur du club chinois du Taizhou Yuanda (en), en deuxième division[7].

En équipe nationale

Avec les espoirs, il participe à deux reprises au championnat d'Europe espoirs en 2007 puis en 2009. Lors de l'édition 2007 organisée aux Pays-Bas, il joue cinq matchs. La Serbie s'incline en finale face au pays organisateur. Lors de l'édition 2009 qui se déroule en Suède, il joue trois matchs. Avec un bilan de deux matchs nuls et une défaite, la Serbie ne parvient pas cette fois-ci à dépasser le premier tour. Avec les espoirs, il inscrit un but le , contre la Biélorussie, lors des éliminatoires de l'Euro espoirs 2009[8].

Avec la sélection olympique, il participe aux Jeux olympiques d'été de 2008. Lors du tournoi olympique organisé en Chine, il joue trois matchs. Avec un bilan d'un match nul et deux défaites, la Serbie ne parvient pas à dépasser le premier tour[9].

Zoran Tošić reçoit 74 sélections officielles en équipe de Serbie entre 2007 et 2016, pour un total de dix buts inscrits. Toutefois, on dénombre également deux sélections non officielles, avec un but marqué[5].

Il joue son premier match en équipe de Serbie le , contre la Finlande, lors des éliminatoires de l'Euro 2008. Il entre en jeu sur le terrain au début de la seconde mi-temps, en remplacement de son coéquipier Duško Tošić. La rencontre se solde par un match nul et vierge. Quatre jours plus tard, il débute pour la première fois comme titulaire, lors de ces mêmes éliminatoires, à l'occasion d'une rencontre face au Portugal (1-1)[10].

Le , il inscrit ses deux premiers buts en équipe nationale, lors d'un match amical contre l'Afrique du Sud. La Serbie s'impose 1-3. Par la suite, le 14 octobre, il marque son troisième but avec la Serbie, contre la Lituanie, lors des éliminatoires du mondial 2010. Malgré tout, la Serbie s'incline 2-1[10].

Le , il inscrit un but lors d'un match amical contre l'Algérie. Il délivre également, à cette occasion, une passe décisive. La Serbie s'impose 0-3. Il dispute ensuite quelques mois plus tard la Coupe du monde organisée en Afrique du Sud. Lors de cette compétition, il ne joue qu'une seule rencontre, face à l'Australie, où il se met en évidence en délivrant une passe décisive en faveur de son coéquipier Marko Pantelić. Avec un bilan d'un match nul et deux défaites, la Serbie ne parvient pas à dépasser le premier tour du mondial[10].

Le , il marque son cinquième but avec la Serbie, lors d'une rencontre amicale face à Israël (victoire 0-2). Par la suite, le 25 mars, il inscrit un but face à l'Irlande du Nord, lors des éliminatoires de l'Euro 2012 (victoire 2-1). Puis, le 6 septembre, il marque un nouveau but face aux Îles Féroé, lors de ces mêmes éliminatoires (victoire 3-1)[10].

Le , il inscrit son huitième but en équipe nationale, lors d'un match contre le Pays de Galles. Cette rencontre gagnée sur le large score de 6-1 rentre dans le cadre des éliminatoires du mondial 2014. Il marque ensuite trois buts lors des éliminatoires de l'Euro 2016 : tout d'abord le , contre l'Arménie (match nul 1-1), puis le 14 novembre de la même année, face au Danemark (défaite 1-3), et enfin le , face au Portugal (défaite 1-2)[10].

Il reçoit sa dernière sélection en équipe de Serbie le , en amical contre l'Ukraine. Lors de ce match, il officie pour la première fois comme capitaine de la sélection. La Serbie s'incline sur le score de deux buts à zéro[10].

Palmarès

En club

En équipe nationale

Notes et références

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail de la Serbie et du peuple serbe
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.