allongement

Français

Étymologie

Dérivé de allonger avec le suffixe nominal -ment.

Nom commun

SingulierPluriel
allongement allongements
\a.lɔ̃ʒ.mɑ̃\

allongement \a.lɔ̃ʒ.mɑ̃\ masculin

  1. Action d’allonger.
    • L’allongement d’un canal, d’un jardin, d’une allée, d’une avenue.
    • Un métal ayant un allongement de plus de 5 % est considéré comme ductile.  (Michel Bramat, Technologie des métaux, contrôles et essais des soudures, 2007)
    • Les colleurs d’affiches après avoir enduit de colle très liquide le panneau d’affichage appliquent leur papier en le noyant littéralement de colle pour que l’allongement soit rapide et le glissement facile.  (Papyrus: Revue de toutes les industries du papier, de l'imprimerie, & du livre, 1920, vol. 1-2, p. 94)
  2. (Aérodynamique) Caractéristique géométrique de la voilure d′un aéronef. L′allongement est égal au ratio de l′envergure au carré sur la surface portante de l'aile.
    • Les planeurs les plus performants ont un grand allongement.
  3. (Figuré) (Rare) Lenteurs affectées et recherchées que certaines gens mettent dans les affaires.
    • C’est un homme qui cherche, qui trouve toujours des allongements.
    • Ce ne sont qu’allongements.

Variantes orthographiques

Traductions

Prononciation

  • \a.lɔ̃ʒ.mɑ̃\

Voir aussi

Références

  • Tout ou partie de cet article a été extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (allongement), mais l’article a pu être modifié depuis.
Cet article est issu de Wiktionary. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.