remplir

Français

Étymologie

(XIIe siècle) Composé du préfixe re- et de emplir.

Verbe

remplir \ʁɑ̃.pliʁ\ transitif 2e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se remplir)

  1. Emplir de nouveau.
    • Ce tonneau, qui était plein, a fui ; il faut le remplir.
    • Il faut remplir la pièce de vin à mesure que le niveau baisse.
  2. (Plus courant) Emplir entièrement, rendre plein, combler.
    • Dès avant l'hibernation, les ovaires s'étaient considérablement accrus et remplissaient la cavité générale ; ils ont encore un peu grossi pendant l'hibernation aux dépens des réserves nutritives accumulées dans l'organisme.  (Jean Rostand, La vie des crapauds, 1933)
    • Ce coffrage est rempli de mortier autolissant et autonivelant et peut recevoir tous les revêtements classiques de sols.  (L'Architecture d'aujourd'hui, n° 267 à 269, Armand Margueritte, 1990, page 174)
    • La bouteille est à moitié, il faut la remplir ou la vider. — Remplir ses caves de vin, ses greniers de blé.
    • La salle commençait à se remplir de spectateurs.
    • Les bébés ont rempli leurs couches.
    • Le mérite des Allemands, c’est de bien remplir le temps, le talent des Français, c’est de le faire oublier.  (Germaine de Staël, De l’Allemagne, 1810)
  3. Compléter.
  4. (En particulier) Écrire ce qui manquait à l’endroit qu’on y avait laissé en blanc, sur un document, un questionnaire, etc.
    • Remplir une quittance, une formule, etc. — Remplir un blanc seing.
  5. (Couture) Faire ou refaire à l’aiguille les ornements à du point, à de la dentelle, à un canevas, ou en ajouter de nouveaux.
    • Remplir du point, de la dentelle. — Remplir un canevas, une toile, un dessin.
  6. (Par hyperbole) Abonder dans un lieu, ou s’y étendre beaucoup, en en occupant une grande partie.
    • Les meubles remplissent votre appartement.
    • La fumée remplit cette chambre.
    • Remplir l’air de ses cris.
  7. (Figuré) Combler d'un sentiment.
    • Il y a des engueulades qui rougissent les yeux, bleuissent les joues, crispent les poings, arrachent les cheveux, cassent les œufs, renversent les éventaires, dépoitraillent les matrones, et me remplissent d'une joie pure.  (Jules Vallès, L'Enfant, chap. 8, Le Siècle, 1878 & Éditions Charpentier, 1879)
    • Cette nouvelle a rempli nos cœurs de tristesse, a rempli notre maison de deuil, d’affliction. — Remplir les peuples de crainte, d’étonnement, de joie. — Il nous a remplis d’admiration.
    • Il s’est rempli la tête de visions, de chimères.
  8. (Figuré) Occuper ou employer, en parlant du temps, de la durée.
    • Cette guerre a rempli une période de trente années.
    • La lecture et le jeu remplissent ses soirées.
    • Cette occupation remplira ses loisirs.
  9. (Figuré) Exécuter ; accomplir ; effectuer ; réaliser.
    • On l'appelle aussi Sant Tu-pé-du, me dit Jeanne Ar Prat, une paysanne de l’endroit, qui remplit les fonctions de sacristine et est venue m'ouvrir la chapelle.  (Anatole Le Braz, Les Saints bretons d'après la tradition populaire en Cornouaille, Les Annales de Bretagne, 1893-1894, Paris : Calmann-Lévy, 1937, p.4)
    • Remplir un devoir, des devoirs, son devoir, ses devoirs. — Remplir une tâche, une mission, un contrat.
  10. (Figuré) Occuper une fonction, un emploi, une place, et s’acquitter des devoirs, des obligations qu’elle impose.
    • Cet homme remplit bien, remplit mal sa place.
    • Il remplit sa place imparfaitement, indignement.
  11. (Figuré) Présenter l’accomplissement de tout ce qu’une idée promet, de tout ce qu’elle renferme.
    • Et l’on voit arriver le petit jour. Nos yeux se remplissent d’espoir, nous ne sommes qu’à un kilomètre du dégrad.  (Albert Londres, L’Homme qui s’évada, page 95, Les éditions de France, 1928)
    • Remplir l’idée qu’on doit avoir, qu’on s’est faite de quelque chose, de quelqu’un,
    • Cet ouvrage remplit parfaitement l’idée qu’on se fait du poème épique.
    • Démosthène remplit entièrement l’idée du parfait orateur.
    • Il est loin de remplir l’idée que j’avais de lui.
    • Cet homme a rempli sa destinée.
  12. (Pronominal) (Populaire) Manger, boire avec excès.
    • Se remplir de viandes, se remplir de vin,.
    • Se remplir le ventre.

Dérivés

Traductions

Prononciation

  • France : écouter « remplir [ʁɑ̃.pliʁ] »
  • France (Toulouse) : écouter « remplir [Prononciation ?] »
  • France (Lyon) : écouter « remplir [Prononciation ?] »

Références

  • Tout ou partie de cet article a été extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (remplir), mais l’article a pu être modifié depuis.

Ancien français

Étymologie

De emplir avec le préfixe re-.

Verbe

remplir \Prononciation ?\

  1. Remplir.
    • De cele sainte grace estes bien raemplie  (Une loenge de Nostre Dame, ms. 12467 de la BnF, v. 12)

Variantes

  • raemplir

Dérivés dans d’autres langues

Références

Cet article est issu de Wiktionary. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.