Ébroïn

Denier d'argent frappé avec le monogramme d'Ébroïn sur le revers (à droite)

Ébroïn a vécu au VIIe siècle. De 657 ou 659 à 681, il fut le maire du palais du royaume de Neustrie et de Bourgogne. Il fut constamment en lutte contre la grande noblesse de Neustrie et contre le royaume d'Austrasie (l'autre royaume des Francs).

En 657-659, Ébroïn devient maire du palais de Neustrie et des Burgondes pour le roi Clotaire III (fils de Clovis II). A la même époque, Wulfoad était le maire du palais d'Austrasie pour le roi Childéric II (lui aussi fils de Clovis II).

Pendant la minorité du roi Clotaire, Ébroïn lutta contre la grande noblesse franque (les leudes) qui avait pris beaucoup de puissance. La reine mère Bathilde fut cloitrée au monastère de Chelles , les évêques de Paris et de Lyon furent assassinés.

Quand le roi Clotaire III mourut en 673, Ébroïn, au lieu de convoquer l'assemblée de la noblesse franque, désigna lui-même le successeur Thierry III (qui était le troisième fis de Clovis II). Ébroïn conservait alors tout le pouvoir en Neustrie. Une partie de la noblesse se révolta avec pour chef, saint Léger qui était l'évêque d'Autun. Ces opposants donnèrent la couronne de Neustrie et de Bourgogne à Childéric II roi d'Austrasie. Ébroïn fut emprisonné au monastère de Luxeuil et le roi Thierry III à Saint-Denis. Saint léger devenant trop puissant les leudes le capturèrent et l'enfermèrent à Luxeuil.

Cependant la cruauté de Childéric II lui causait beaucoup d'ennemis. Avec sa femme et son fils, il fut assassiné en 675 dans la forêt de Bondy (au sud de Paris). Saint Léger et Ébroïn furent alors libérés. Ébroïn fit assassiner le fils d'Erchinoald, que Thierry III, remonté sur le trône, avait nommé maire du palais de Neustrie. Puis il soutint Clovis III (un autre fils de Clotaire III) qu'il opposa à Thierry III. L'Aquitaine, dépendant du royaume de Neustrie se rebella, l'Austrasie refusa de reconnaître le nouveau roi de Neustrie. Ébroïn combattit rudement les opposants à Clovis III. Le roi Thierry III lui rendit alors la charge de maire du palais (Ébroïn retira alors son soutien à Clovis III). Saint léger prit de nouveau la tête de l'opposition à Ébroïn. En 678, celui-ci vint assiéger Autun, s'empara de saint Léger, lui fit couper la langue et crever les yeux puis le fit décapiter.

Puis Ébroïn attaqua le royaume d'Austrasie dont le maire du palais était désormais Pépin de Herstal. En 680, Ébroïn vainquit les Austrasiens à Laffaux, près de Soissons. Il semblait être sur le point de devenir le maître du royaume des Francs dans son entier. Mais il est assassiné en 681 par un noble franc dont il avait confisqué les biens.

Portail France   Accédez au portail sur la France.
Portail de l'Histoire   Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.