Élection régionale en France

L'élection régionale en France est l'élection au cours de laquelle les habitants d'une région votent afin d'élire le conseil qui siègera à la région. Sous la Cinquième République, elle a en général lieu tous les 5 ans.


Qui peut se présenter ?


Qui peut voter ?

Ceux qui votent sont appelés des électeurs. Pour avoir le droit de voter, toute personne doit :

Les différents types de listes

Les listes de candidats sont régionales c'est-à-dire que tous les habitants d’une région reçoivent les mêmes bulletins. Mais ces listes sont composées de sections départementales. Le nombre de candidats par sections est calculé en fonction de la population de chaque département.

La parité femmes-hommes candidats est obligatoire.

Qui sera élu ?

Les élections ont lieu à deux tours de scrutins séparés d'une semaine.

Le premier tour

Si une des listes obtient la majorité absolue (la moitié des électeurs plus un) la liste est élue et remporte la moitié des sièges. L'autre moitié des sièges est répartie à la proportionnelle entre toutes les listes (y compris celle qui est majoritaire) à condition qu'elles aient obtenu plus de 5% des bulletins exprimés.

Le second tour

Si aucune liste n'a obtenu la majorité absolue au premier tour , on procède à un second tour le dimanche suivant.

Les listes qui ont obtenu plus de 5% peuvent se représenter si elles fusionnent.

Les listes ayant obtenu plus de 10% peuvent se représenter sans fusion avec une autre liste (sauf en Corse où le seuil est fixé à 7 %)

La liste qui aura obtenu le plus de suffrages remporte la moitié des sièges. Le reste est réparti à la proportionnelle entre toutes les listes.

Que veut dire à la proportionnelle ?

Dans le système dit à la proportionnelle (qui s'oppose au système appelé scrutin majoritaire) les sièges sont répartis en fonction des suffrages recueillis par chaque liste. Pour cela on utilise le quotient électoral. Ce nombre représente ce que « pèse » chaque siège. Pour cela on divise le nombre total des votants par le nombre de sièges à pourvoir. Pour savoir combien de siège recueille chaque liste, on divise le nombre de suffrages qu'elle a eu par le quotient électoral. On obtient un nombre entier (qui est arrondi à l'inférieur).

Que veut-dire à la plus forte moyenne?

Il y a généralement des sièges restants, puisque leur répartition se fait en arrondissant au nombre inférieur. Pour répartir ces sièges restants on utilise le « système de la plus forte moyenne ».

On divise le nombre de voix recueillies par chaque liste par le nombre de sièges qu'elle a déjà reçus auquel on ajoute un siège. On obtient alors la moyenne.

La liste qui obtient la plus forte moyenne reçoit un siège. L’opération se répète autant de fois qu’il reste de sièges à pourvoir.

Et s'il n'y a pas de candidat ?

S'il n'y a pas de candidats il n'y a pas d'élections.

Voir

Portail France   Accédez au portail sur la France.
Portail de la politique   Tous les articles sur la politique.
  1. REDIRECT élections régionales françaises de 2015
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.