Aghlabides

Extension maximale des possessions aghlabides

Les Aghlabides sont les onze souverains (émirs) d'une dynastie arabe ayant régné sur l'Ifriqiyya (Tunisie et est de l'Algérie) de la fin du IXe siècle au début du X siècle. Ils disparaissent en 909 sous les coups des Fatimides, mais la dynastie se maintient à Malte jusqu'en 1048.

Cette dynastie a été fondée en 800 par Ibrahim ibn al-Aghlab qui était gouverneur de l'Ifriqiyya, pour le compte d'Haroun al-Rachid calife abbasside de Bagdad. À partir de 827, les Aghlabides s'emparent de la Sicile, où les grecs s'étaient révoltés contre les Byzantins. Mais ils ne parviennent pas à progresser en Algérie tenue par des kharijites.

Les Aghlabides ne sont pas favorables aux Berbères et encouragent l'arabisation de leurs possessions en accueillant des immigrants venus d'Arabie.

La capitale de leurs possessions était Kairouan puis El Abbasiyya. Pendant le règne des Aghlabides la Tunisie connut un grand développement économique et artistique. Ils furent de grands bâtisseurs.

Les souverains aghlabides :

Portail de l'Histoire   Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.