Apollo 11

Le logo d'Apollo 11, sur lequel est représenté un pygargue à tête blanche, oiseau et symbole national des États-Unis (bald eagle en anglais, d'où le nom Eagle donné au module lunaire d'Apollo 11)

Apollo 11 est une mission spatiale américaine lancée le 16 juillet 1969 afin de conduire, pour la première fois, des humains sur la Lune. Elle comprenait les astronautes Neil Armstrong (chef de la mission), Buzz Aldrin et Michael Collins. Le 20 juillet (ou 21, selon l'endroit où on se trouve)[1], leur véhicule spatial alunit[2] ; Neil Armstrong mit en premier le pied sur la Lune, suivi de peu par Buzz Aldrin.

Cette mission était un souhait du président des États-Unis John Fitzgerald Kennedy : dans son discours We Choose to Go to the Moon (Nous choisissons d’aller sur la Lune), prononcé le 25 avril 1961, il avait promis qu’un Américain poserait le pied sur la Lune avant la fin des années 1960.

Contenu de la mission

Durant la mission, Neil Armstrong et Buzz Aldrin (Michael Collins n’ayant pas quitté Eagle, le module lunaire ou véhicule qui les a transportés jusqu’à la Lune) ont notamment posé un drapeau américain sur la Lune, installé un réflecteur laser (pour calculer facilement la distance Terre-Lune) et un sismomètre (pour mesurer les vibrations sur sol), et récolté environ 20 kg d’échantillons du sol lunaire. Neil Armstrong a également, en posant le pied sur la Lune, prononcé une phrase devenue célèbre :

That’s one small step for a man, one giant leap for mankind. (C’est un petit pas pour un homme, mais un bond de géant pour l’humanité.)[3]

Le 24 juillet 1969, le module lunaire est revenu sur la Terre en amerrissant[4] sur l’océan Pacifique.

Contestation de la véracité de la mission

Certaines personnes ont remis en cause la réalité de la mission Apollo 11 et ont créé une théorie du complot (un ensemble d’idées qui soutiennent qu’un groupe de personnes ont agi de manière malveillante pour cacher la vérité à la population). Ainsi, selon elles, Apollo 11 n’aurait pas eu réellement lieu, mais serait une mise en scène filmée dans un studio sur Terre.

Les personnes qui ont développé cette théorie du complot ont mis en avant différents arguments. Par exemple :

Des scientifiques ont alors démontré que ces arguments n’étaient pas valables :

Voir aussi

Vikiliens complémentaires

Liens externes

Notes et références

  1. Par exemple, le 20 à Houston (États-Unis), mais le 21 à Paris (France).
  2. « Alunir » veut dire « se poser sur la Lune » ; l'action d'alunir est l'alunissage.
  3. Il est possible d'écouter les paroles d'Armstrong sur la Lune dans ce document en anglais : Armstrong walks on moon (Armstrong marche sur la Lune). History. com. Consulté le 20 juillet 2009.
  4. « Amerrir » veut dire « se poser sur la mer » ; l'action d'amerrir est l'amerrissage.
Portail de l'astronautique   Tous les articles sur les technologies de l'espace.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.