Araire

Paysans du XIIIe siècle labourant avec un araire

L'araire est un outil agricole qui sert à labourer la terre.

C'est un des outils agricoles les plus anciens. Utilisé par des paysans sans grands moyens financiers, il est adapté au travail des terres légères ou peu profondes. L'araire diffère de la charrue par l'absence de roues et la simplicité de sa fabrication.

L'araire peut être fabriqué avec une simple branche d'arbre de moyenne grosseur. Il suffit de l'épointer à une extrémité et de durcir la pointe au feu. On peut également attacher à l'une des extrémités une pointe de métal triangulaire. Le coût de fabrication est donc faible.

Un araire égyptien vers 1200 av. J.-C.

La légèreté de l'araire lui permet d'être tracté par un attelage formé d'hommes ou d'animaux de petit gabarit (âne, mulet) ; le chameau, le buffle et le bœuf peuvent servir également. Ces animaux sont d'un entretien relativement peu coûteux.

Cependant l'araire est un instrument fragile qui s'use rapidement. Surtout il pénètre peu dans le sol et ne retourne pas la terre comme le fait une charrue. On est souvent contraint de faire des labours croisés pour ameublir correctement le sol.

Article à lire : Charrue
Portail de l'agriculture   Accédez au portail sur l'agriculture.
Portail des techniques  Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.