Arc (arme)

Le tir à l'arc

Pour les autres sens, voir arc

L'arc est une arme destinée à lancer des flèches. Il est constitué principalement d'une pièce courbe flexible qui emmagasine et restitue l'énergie comme un ressort, et d'une corde qui permet le bandage de l'arc (tension du « ressort »), puis la transmission de l'impulsion à la flèche lors de la détente.

Une personne qui tire à l'arc est un archer. Ce mot désignait autrefois un combattant (le plus souvent à pied) dont l'arc était l'arme principale. La célèbre bataille de Crécy (26 août 1346) illustra le rôle des archers anglais (ou yeomen) équipés de l'arc long (longbow).

Au Japon, l'arc yumi long est nommé Daikyu et l'arc court Hankyu. Le Kyudo, « voie de l'arc », désigne l'art martial consacré à l'arc.

Histoire

Un archer chinois

Il est difficile de dater l’apparition de l’arc ou de la flèche, car leur bois se décompose assez vite. La plus ancienne flèche trouvée date de -10800 (en Allemagne). Néanmoins, la petite taille de certaines pointes découvertes par des archéologues, fait penser que l’arc existe depuis au moins 20000 ans.

De nombreux types d'arcs ont été employés pour la guerre ou pour la chasse. Les arcs les plus courts sont plus particulièrement destinés aux archers à cheval.

Actuellement, les arcs les plus courants sont :

La « puissance » d'un arc est indiquée sur la branche du bas avec comme unité la livre-force. Il s'agit d'une force nominale, qui correspond à la réaction de l'arc pour un armement à une allonge de 28 pouces (71. 12 cm). La puissance transmise à la flèche dépendra de la valeur de cette force mais aussi du rendement des branches.

L'arc a été modifié au Moyen Âge avec des poulies, pour donner l'arbalète ou la baliste.

Types d'arcs

L'arc aux Jeux olympiques

On peut différencier les arcs d'après leurs formes, mais aussi d'après leur apparition historique ou géographique. Il existe des arcs de droitier ou de gaucher, c'est-à-dire en tenant l'arc de la main gauche ou droite, suivant que l'œil directeur est celui de droite ou de gauche.

Le modèle le plus courant est celui utilisé aux Jeux olympiques, qui comporte des éléments améliorant la stabilité et la précision du tir.

Les accessoires de l'arc

Un arc moderne

1. La corde : la corde relie les deux extrémités de chaque branche de l'arc. Elle est en polyester, polyamide ou polyéthylène. La corde est toujours recouverte de cire contre l'usure.

2. Le repose-flèche : c'est un petit accessoire de plastique ou de métal fixé sur l'arc et sur lequel la flèche est posée.

3. Le bouton berger (ou bouton écarteur) : cet accessoire sert d'amortisseur à la flèche lorsqu'elle est propulsée.

D'autres éléments composent l'arc : le cliqueur (lame de fer qui améliore la précision), le viseur (permet de donner à la flèche une direction voulue), la visette (deuxième point de visée que l'archer aligne avec le viseur), la stabilisation (tiges en aluminium ou en carbone qui servent à équilibrer l'arc au moment du lâcher)


Les accessoires de l'archer

Voir aussi

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Arc (arme) de Wikipédia.
Portail des armes   Tout sur les armes, les véhicules armés...
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.