Arc de triomphe de l'Étoile

48° 52′ 25″ N  17′ 42″ E / 48.873689, 2.295028

La place de l'Étoile et l'arc de triomphe

L'arc de triomphe de l'Étoile est un monument situé sur la place de l'Étoile (ou place Charles-de-Gaulle) dans l'ouest de Paris. Il célèbre les victoires militaires de Napoléon Ier. Sa construction fut commencée en 1806, puis abandonnée. Elle fut reprise en 1832 et achevée en 1836 sous le règne de Louis-Philippe Ier. Sous l'arc de triomphe se trouve la tombe du soldat inconnu avec sa flamme.

Sa situation géographique

L'arc de triomphe de l'Étoile[1] est situé à l’extrémité ouest de l'avenue des Champs-Élysées, sur la place de l'Étoile. De cette place partent douze avenues qui furent tracées lors des travaux de transformations de Paris sous le Second Empire. C'est pour cette raison que l'on fait référence à l'étoile car, vu d'en haut, on voit le centre d’une étoile (où se situe l'arc de triomphe) et ses branches qui sont en fait les douze avenues.

La place fait partie de l'axe historique.

Son histoire

Une porte qui fait rêver....

Pour en savoir plus, lire l’article : Arc de triomphe.

Il existe une tradition des "Arcs de triomphes" qui vient en fait des romains. Les troupes de soldats romaines qui reviennent d'une guerre sont obligées de passer sous une sorte de porte magique qui est là dans le but de leur retirer leur énergie destructive avant de pénétrer à l'intérieur d'une ville saine et paisible...

...à un arc de triomphe

Au cours du temps, les Romains ont commencé à ajouter des décorations aux Arcs de triomphes, mais pas n'importe lesquelles ; des portraits des généraux victorieux ! Ainsi commence la tradition de décorer les Arcs de triomphes avec des objets rappelant une ancienne victoire. La tradition se continue alors un peu partout, que ce soit à Lille, à Montpellier, à Nancy, qu'ils soient érigés en l'honneur de Louis XIV, ou de Louis XV, ils se ressemblent tous un peu. En 1806, Napoléon Ier fait construire son arc de triomphe, mais pour bien comprendre la situation, il faut retourner un peu en arrière...

Vive l'empereur

Napoléon Ier devenu empereur grâce au prestige acquis par ses nombreuses victoires militaires, décide de renouer avec la tradition romaine et celle de Louis XIV. Il fait construire son propre arc de triomphe à sa gloire et à celle de son armée. Les architectes Jean-François Chalgrin et Jean-Arnaud Raymond sont chargés de la construction du monument.

Une construction interrompue, relancée, modifiée, puis rétablie...

Les funérailles de Victor Hugo. 31 mai 1885

Mais Napoléon perd le pouvoir en 1814. Les frères du roi Louis XVI remontent sur le trône. Louis XVIII et Charles X, n'ont pas envie d'achever un monument érigé à la gloire de leur ennemi ... Tout deux prennent la décision de le continuer en prenant soin de le faire illustrer le prestige de la famille de Louis XVI. Jusqu'au jour où le trône revient à leur cousin Louis-Philippe Ier, qui ayant combattu dans les armées révolutionnaires, décide avec fierté de reprendre le projet à la gloire de Napoléon contrairement à ses prédécesseurs... À ce moment-là, le direction du chantier est confiée à Abel Boulet. L'Arc de triomphe est enfin achevé en 1836, après avoir connu empereur, trois rois, et cinq architectes...

En 1840, le char funéraire transportant les cendres de Napoléon Ier, cendres qui viennent d'être rapatriées depuis l'île de Sainte-Hélène, passe sous l'Arc de Triomphe. En 1885, le corps de Victor Hugo est exposé pendant une nuit sous l'Arc qui est drapé d'un immense voile en crêpe noir.

Un lieu commémoratif

L'Arc de triomphe est considéré comme symbolique de la Révolution française. Le 14 juillet 1919, les troupes alliées défilent sous l'Arc de triomphe pour célébrer la victoire.

L'Arc de Triomphe a une symbolique historique, en effet : il abrite, depuis le 11 novembre 1920, la tombe du Soldat inconnu, et une flamme en la mémoire des anciens combattants est rallumée chaque soir à 18 h depuis 1923.

De nos jours, l'Arc de triomphe reste un grand lieu commémoratif, utilisé notamment le 11 novembre, le 8 mai, et bien évidemment du 14 juillet, jour de la fête nationale...

Sa structure

L'Arc de Triomphe[1]

L'Arc de triomphe a été construit avec de la pierre. Il est conçu avec un très vaste axe central, clôturé par deux hautes tours. Les plans de l'Arc de Triomphe sont de l'architecte Chalgrin. Ce monument mesure 50 mètres de hauteur, 45 mètres de largeur et 22 mètres d'épaisseur. L'arc principal a plus de 29 mètres de haut et plus de 14 mètres de large. On monte à la terrasse à l'aide de quatre escaliers qui permettent aussi d'accéder aux grandes salles intérieures et à la terrasse.

Le monument est célèbre notamment pour ses multitudes de sculptures et ses façades gravées. D'imposants reliefs animent les façades.

Une frise avec plusieurs centaines personnages de plus de deux mètres de haut ceinture les quatre faces. Au sommet on voit des boucliers sculptés où sont gravés les noms des 30 plus grandes batailles de la Révolution de 1789 et de l'Empire.

Sur les faces internes du monument on a gravé le nom d'autres batailles du Premier Empire ainsi que le nom de 660 personnes dont 644 officiers et officiers supérieurs, ceux d'entre-eux qui sont morts dans une bataille sont soulignés.

Images sur l'arc de triomphe de l'Étoile Vikidia possède une catégorie d’images sur l'arc de triomphe de l'Étoile.

Visite

On accède au monument par un passage souterrain puisqu'on peut difficilement traverser le gigantesque rond-point qui l'entoure.

L'arc de triomphe est ouvert à toute personne voulant le visiter. Il est possible de monter au sommet, d'où l'on verra les douze avenues et une vue splendide depuis la terrasse. Pour cela, il faut alors monter 284 marches ! (ou 46 si l'on prend l'ascenseur.) Un musée se trouve à l'intérieur.

Note

  1. 1 2 Lorsque le contexte de Paris est connu (vu qu'il existe d'autres arcs de triomphe dans le monde), il est courant de n'évoquer que l'Arc de Triomphe, l'usage étant alors d'écrire les deux noms avec une majuscule.
Portail de Paris  Tous les articles concernant Paris et sa banlieue.
Portail de l'Histoire   Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail de l'architecture   Tout sur les monuments et les architectes célèbres.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.