Atrée

Le site archéologique de Mycènes (photographie prise à la mi-août)

Atrée est un héros de la mythologie grecque. Il a donné son nom à la familles des Atrides, qui était maudite par les dieux. Le récit de leurs aventures est une suite de meurtres, d'infanticides, de parricides, de fratricides et d'incestes.

Ses descendants (Agamemnon, Ménélas, Électre, Iphigénie, Oreste) ont fourni de très nombreux sujets d'inspiration aux dramaturges grecs de l'Antiquité.

Une très lourde ascendance criminelle

Atrée est le fils de Pélops et d'Hippodamie.

Le grand-père paternel d'Atrée, Tantale, avait tué son fils Pélops et en avait servi la chair au cours d'un repas des dieux olympiens. Il avait été punis par les dieux.

Après avoir été ressuscité par les dieux Pélops avait triché pour obtenir la main d'Hippodamie, était responsable de la mort de son beau-père et avait assassiné son complice. Comme ce dernier était le fils du dieu Hermès celui-ci avait maudit la descendance de Pélops. Néanmoins Pélops devint le roi de Pise en Élide et pour retrouver la faveur de Zeus il fonda les jeux olympiques .

Atrée devient roi de Mycènes

L'arbre généalogique des Atrides

Atrée et son frère jumeau Thyeste assassinèrent leur demi-frère Chrysippe (fils de Pélops et d'une nymphe). Pour les punir de ce crime, leur père Pélops les chassa de son royaume.

Ils se réfugièrent alors à Mycènes où ils sont bien accueillis par le roi Eurysthée. Eurysthée mourut sans avoir d'héritier. Un oracle conseilla alors aux habitants de Mycènes de prendre un des fils de Pélops comme roi. Comment les départager ?

Atrée et Thyeste avaient hérité du troupeau de moutons de leur père Pélops. Hermès, toujours à sa vengeance décida que ce serait la « pomme de discorde » entre les deux frères. Le dieu savait qu'Atrée avait promis d'offrir le plus beau de ses moutons en sacrifice à Artémis. Aussi Hermès plaça un mouton à toison d'or dans le troupeau. Cette toison d'or apparaissait être le symbole du pouvoir. Aussi Atrée, qui était l'ainé réclama la toison et le trône de Mycènes. Le mouton fut sacrifié, mais Thyeste qui avait séduit Aéropé, la femme d'Atrée, parvint à voler la toison et la présenta aux Mycèniens. Ce fut donc Thyeste qui fut proclamé roi.

Atrée se plaignit à Zeus (qui était son arrière-grand-père). Celui-ci, soucieux de garantir l'ordre normal du monde, apporta son aide à Atrée. Il accomplit un prodige : il fait lever le soleil à l'ouest. Devant cette intervention divine les Mycéniens renoncèrent à leur choix et ce fut Atrée qui devint le roi. Thyeste s'enfuit en abandonnant ses enfants.

Atrée assassine ses neveux

Atrée devenu roi décida de punir son frère d'avoir volé la toison et séduit Aéropé. Il feignit de vouloir se réconcilier avec lui et lui demanda de revenir à Mycènes. Pour sceller la réconciliation Atrée offrit un festin à Thyeste. On y servit de la viande qui était la chair des fils de Thyeste qu'Atrée avait fait assassiner. Pour prouver le fait, il avait conservé les têtes des garçons et les montra à son frère. Celui-ci épouvanté s'enfuit de nouveau en jurant de se venger.

La naissance d'Égisthe

Pour se venger Thyeste alla consulter l'oracle de Delphes. Celui-ci lui apprit qu'il aurait un fils qui tuerait Atrée.

Thyeste se rendit alors à Sicyone, où , placée sous la protection du roi Thesprotos, sa fille Pélopia était prêtresse d'Athéna. Thyeste, dissimulé sous un masque, viola sa fille. Celle-ci parvint à lui arracher son épée qu'elle plaça sous la garde d'Athéna. Craignant d'être reconnu Thyeste s'enfuit.

Atrée pris de remord devant le crime qu'il avait commis, décida de se rendre à Delphes pour y consulter l'oracle. Celui-ci li ordonne de faire revenir son frère d'exil. Atrée passe par Sicyone, où au cours de son séjour, il tombe amoureux de Pélopia, sa nièce mais qu'il croit la fille du roi Thesporos. Ce dernier ne révèle pas l'identité de la princesse et lui fait épouser Atrée. Pélopia accouche d'un garçon Égisthe qu'elle abandonne. Le garçon recueilli par des bergers est par la suite confié à Atrée qui l'élève comme son fils.

La vengeance de Thyeste

Atrée traina à faire revenir son frère à Mycènes. Les dieux le punirent en provocant la diminution des récoltes et la mort d'une partie du bétail. Pour calmer les dieux Atrée envoya ses fils Agamemnon et Ménélas à la recherche de leur oncle Thyeste. Ils le retrouvèrent et le ramenèrent de force à Mycènes. Cependant Atrée toujours haineux envers son frère le fit mettre au cachot. Devenu un adolescent Égisthe désira montrer sa fidélité à son père adoptif Atrée. Il projette de tuer Thyeste. Il se rendit dans le cachot, mais Thyeste reconnu alors l'épée qu'il avait abandonnée au moment du viol de Pélopia. Thyeste raconta alors la vérité à son fils Égisthe. Devant l'aveu de l'inceste Pélopia se suicide. Pour venger son père et sa mère, Égisthe tua Atrée. Agamemnon et Ménélas durent s'exiler à Sparte.

Portail des légendes   Les mythes, depuis le déluge jusqu'aux extraterrestres.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.