Banc (siège)

Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Banc.

Un banc est un long siège sur lequel plusieurs personnes peuvent s'asseoir en même temps. Traditionnellement, un banc est en bois, en pierre ou en fer mais aujourd'hui, on peut en trouver en matériaux synthétiques (en matière plastique par exemple). Certains bancs ont également des accoudoirs (aussi appelés accotoirs) comme sur les fauteuils, où l'on peut appuyer son coude comme son nom l'indique, et peut aussi comporter ou non un dossier, c'est-à-dire la partie du siège contre laquelle on pose le dos. Si le banc n'a pas de dossier, il est plutôt appelé banquette.

Le banc d'intérieur


Un banc dans un intérieur noble au début du 16e siècle
Un banc dans un intérieur paysan au milieu du 19 e siècle en Allemagne

Au Moyen-Âge, le banc était le seul siège existant avec le tabouret. Mobile, il permettait aux propriétaires de le déménager d'une habitation à l'autre facilement et comportait un coffre. Ce n'est qu'à la Renaissance que de nouveaux types de sièges verront le jour : la chaire à dais et, ensuite, le fauteuil et la chaise.

Le banc d'extérieur

Banc en bois avec accotoirs
Banc en matière synthétique dans la ville de Londres

Quand le banc appartient à la ville, on parle de banc public : Durant l'époque classique (qui correspond aux Ve et IVe siècles av. J.-C.), on parlait d'exèdres. Au Moyen-Âge, d'abord situés à l'intérieur des bâtiments, ils sont ensuite placés à l'extérieur, dans les parcs et jardins, le long des canaux entre autres. Le baron Haussmann, un urbaniste français de la deuxième moitié du XIXe siècle, et son architecte Gabriel Davioud aménagèrent les rues de Paris en installant, entre autres, des bancs dans l'alignement des arbres, presque en limite de trottoir. Même s’il a toujours existé, le terme de mobilier urbain qui englobe tous les objets installés dans l'espace public d'une ville, est apparu dans les années 1960.

Quand le banc est placé à l'extérieur, il est soumis aux intempéries (pluie, neige, ...) et il est donc soumis à des risques d'attaques de champignons et de microbes de décomposition, causés par l'humidité notamment. Ainsi, le bois est plus vulnérable à ces attaques que ne l'est le plastique. Cependant, le plastique, au bout d'un certain moment, devient lui aussi poreux. Pour les bancs en bois, le matériau le plus stable reste le cèdre rouge qui ne nécessite d'ailleurs pas d'entretien mais d'autres matériaux sont également efficaces comme l'aubier, qui, avec son odeur, éloigne les mites et autres insectes.

Vikiliens pour compléter sur les différents sièges


Sources

Portail de la société   Accédez aux articles de Vikidia concernant la société.
Portail des techniques  Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.