Battage

Le battage au fléau au Moyen Âge

Le battage (ou dépiquage) est un travail agricole qui consiste à séparer de l'épi, qui les contient, les graines de certaines plantes récoltées (en particulier les céréales). Cette opération se fait après la moisson et avant le vannage.

Il y a différentes méthodes de battage. Toutes cependant supposent que l'on a préalablement préparé une aire de battage, surface horizontale, débarrassée des cailloux et tassée par piétinement. Les gerbes de céréales sont déposées sur l'aire :

Dépiquage au Moyen-Orient au XIXe siècle

Le battage était une activité épuisante. En récompense, il donnait lieu, chaque soir et surtout une fois terminé dans la ferme, à de grandes réjouissances : les pantagruéliques repas de battage.

Battage du blé à Pomayrols (Aveyron, France), en 1932

Au cours du XIXe siècle, on voit apparaitre les premières batteuses couplées à moteur à vapeur. Elles circulaient de ferme en ferme après les moissons ; les gerbes enfournées par une trappe dans la partie supérieure de la machine étaient secouées mécaniquement. Les grains ainsi détachés étaient récupérés dans la partie inférieure. Aujourd'hui, le battage se fait en même temps que la moisson grâce aux moissonneuses-batteuses auto-tractées.

Portail de l'agriculture   Accédez au portail sur l'agriculture.
Portail des techniques  Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.