Bombe à hydrogène

Champignon après l'explosion de la première bombe H : Castle Bravo

Une bombe à hydrogène (ou bombe H, ou bombe thermonucléaire, ou bombe à fusion) est une bombe nucléaire (évolution de la bombe A) utilisant l'énergie libérée par des noyaux légers (hélium, hydrogène) en fusion combinée à l'énergie libérée par la contraction de matériaux radioactifs lourds (uranium, plutonium... principe de la bombe A) par un explosif. La puissance de la bombe est largement améliorée par rapport à la bombe A (dans certains cas, la puissance est multipliée par mille ou même plus).


Effets de la bombe H


La bombe H est plus propre que la bombe A. C'est-à-dire que les retombées radioactives générées par son explosion sont plus faibles. Toutefois, l'explosion générée par la bombe Castle Bravo avait contaminée plusieurs îles alentours suite aux retombées radioactives. Mais ce cas est très rare. La puissance générée par la bombe H est largement supérieure à celle d'une bombe A.

Une onde de choc se produit lors de l'explosion et la vitesse de l'onde de choc peut atteindre 1 000 km/h. De plus, l'explosion de la bombe H endommage les systèmes éléctroniques.

Bombes H connues


Voici quelques exemples de bombes H connues:

Portail des sciences  Tous les articles sur la physique, la chimie et les grands scientifiques.
Portail des armes   Tout sur les armes, les véhicules armés...
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.